AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez| .

you and me go masquerading (eala)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
MessageSujet: you and me go masquerading (eala) Jeu 30 Juin - 11:05

you and me go masquerading
risk taker. dream maker. heart breaker. earth quaker. i can be anything that you want me too. core fender. mind bender. jet setter. go better. changing my apparel for anything you choose

______________________

C'était la première fois que Katherine la voyait, & elle ne pouvait lui nier un certain charme. Sa longue chevelure blonde encadrait des traits de porcelaine éclairés par deux océans limpides, lui conférant des airs à la fois angéliques & mélancoliques. Elle n'en attendait pas moins de James — même si cette femme ne lui arrivait pas à la cheville. En vérité, Katherine était son exact opposé, tel le feu l'est de la glace, autant par son caractère que par son allure, sans aucun doute bien plus libérée & provocante, à l'image de sa personnalité flamboyante. La seule chose qu'on pourrait leur considérer comme commune était cet homme, cet homme que la bulgare haïssait assez pour se jeter dans ces odieuses machinations qui lui coûteraient la femme qu'il aimait. C'était dans ce but que Katherine avait décidé de sacrifier sa journée, assise au bar, jambes croisées, à faire tournoyer d'un geste du poignet l'alcool dans son verre en lâchant du regard de temps à autre l'ennuyante ronde du liquide mordoré pour jeter une œillade rapide à la blonde assise non loin. Car si James pensait qu'en étant humaine, elle ne pourrait pas le faire souffrir, il se trompait lourdement. Elle connaissait ses faiblesses, & l'une d'entre elle était blonde & avait de jolis yeux bleus. Cependant, Katherine était loin d'être stupide, & n'avait pas pour intention de la défier — elle n'aurait eu aucune chance — mais de tenter une approche plus subtile. Bien que sa triste réputation la précédait, elle était certaine de pouvoir faire passer le rôle qu'elle allait jouer auprès d'Eala pour la vérité. Elle avait des qualités indéniables de comédienne, & qu'elle soit vampire ou humaine n'y changeait rien. Et ces qualités, elle allait en user, aujourd'hui.

Le moment était venu — elle ne pouvait pas laisser passer cette occasion qu'elle attendait depuis quelques jours & si elle restait assise encore deux minutes de plus, elle mourrait d'ennui. Décidée, elle se leva alors pour s'asseoir à côté de la blonde. « Problèmes de cœur ? » d'un sourire malicieux, Katherine entama la conversation, un coude posé sur le comptoir. Elle désirait se rapprocher d'elle & quoi de mieux pour cela que de discuter des troubles amoureux propres à toutes les femmes ? L'ironie était qu'il ne lui serait pas bien difficile de mentir ; mis à part les nombreux amants qui étaient passés sous ses draps pour son propre intérêt ou simplement par désir éphémère, sa vie sentimentale était un vrai désastre. Repoussée par Elijah & par Stefan, l'un par méfiance & l'autre par rancœur, Katherine n'avait pas eu la chance d'aimer & d'être aimée en retour. Séductrice, elle parvenait sans mal à se faire aimer & désirer par ceux qu'elle utilisait mais quand il s'agissait de personnes qui lui tenaient réellement à cœur, elle semblait n'avoir plus aucun pouvoir sur la situation. Et elle était bien trop intriguée à propos de ce que la vampire ressentait pour James, de leur relation, pour lui épargner sa curiosité. Fronçant les sourcils, Katherine pencha légèrement la tête, comme si elle cherchait dans un recoin obscur de sa mémoire où elle avait pu entendre le prénom de la vampire & surtout quel était-il — alors qu'elle le savait parfaitement. « Eala c'est ça ? » d'un sourire victorieux, elle porta son verre à ses lèvres & but une gorgée avant de se reprendre, une moue malicieuse collée au visage. « je crois que nous n'avons pas encore eu le plaisir de nous rencontrer. » mais cela, elle y remédiait aujourd'hui. Et la blonde regretterait ce jour bien assez tôt, lorsqu'elle comprendrait que derrière les sourires candides se cachait le plus infâme des poisons.  

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: you and me go masquerading (eala) Jeu 30 Juin - 11:46

you and me go masquerading
risk taker. dream maker. heart breaker. earth quaker. i can be anything that you want me too. core fender. mind bender. jet setter. go better. changing my apparel for anything you choose

______________________

Aujourd'hui n'était pas le plus glorieux de sa vie, son fils était consigné pour le restant de la journée et de la soirée à la maison, cruel gosse qui avait machiné une rencontre avec le passé. Oh elle le savait au moins aussi intelligent et brillant qu'elle. Ils n'étaient pas du même sang mais elle l'avait élevé, dans le cadre d'une adoption parfaite les enfant finisse par vraiment ressembler aux parents... Alors pourquoi son visage lui faisait tant penser à James ? Elle soupire et entre au Grill, une institution dans cette ville il semblerait, il était pas conséquent de bon augure qu'elle s'y montre et commence à prendre les habitudes locales. Elle ne s'était pas changée et portait toujours cet ensemble de cuir et d'un goût tout à fait raffinée, l viking avait toujours le goût du beau et des belles matière, son héritage de souveraine à n'en point douter. Le temps lui semblait lointain quand elle menait ses hommes dans les batailles après le trépas de son père qui avait plus des airs de géniteur. Suivant le cours de ses pensées elle se mit au bar, à l'opposé d'une femme qui se trouvait là et commanda du rhum ambré, un double, sans glace. Blondie ne buvait jamais ou si peu, aujourd'hui elle devait noyer sa défaite et sa victoire. Sans doute devrait-elle en parler à Rebekah mais elle avait aussi ses soucis avec Hope, elle le fera, demain sans doute, quand la pression sera un peu retomber.
On lui apporta son verre, elle en observa le liquide couleur de miel sombre tout en ne pouvant échapper à ses pensée. Que devait-elle faire ? Elle devait demeurer forte et droite, suivre le plan de base qui était de le garder éloigner de lui. Elle ne pouvait se permettre aucun attachement avec le sort dont elle était victime, et si de son vivant il faisait battre son cœur, aujourd'hui... il le détruisait à chaque fois qu'elle osait ressentir l'émotion la plus noble qui fut conféré aux hommes. Elle allait mourir de l'aimer et pourtant il pourrait la sauver, mais s'il n'était pas le bon, s'il n'était ce que les légendes nomme le véritable amour, alors il mourrait d'avoir essayé. Elle l'avait fuit tant pas égoïsme que par altruisme, mais il ne pouvait le savoir car il ignorait tout.

C'est alors qu'une femme arrive à coté d'elle. Eala se tenait droite, le port altier et toisait celle qui osait troubler le court de ses pensées. Son visage ne lui était pas complètement inconnue, sans doute vue en photo... Problème de cœur ? Quand bien même elle aurait vu juste que le cygne se refuserait à lui répondre, elle était une étrangère et les il est bien difficile d'entrer dans ses faveurs... les habitudes ont la vie lourde quand, sur les marche du pouvoir et à son acmé, on doit sans cesse repérer le futur trahison à venir. Elle semble chercher son identité dans sa mémoire et c'est alors que la sienne lui revient à l'esprit, elle correspond en effet à la description qu'on lui en avait faite.... Katherine... Mais que faisait cette femme vénale avec elle ? Que lui voulait-elle ? Dans quel but ? Elle cherche dans sa mémoire mais ne trouve pas de lien qu'elle pourrait avoir avec elle, en vérité elle ne connaissait de cette femme que ses bassesses et ses vénalités dans le but de survivre... Alors pourquoi venait-elle lui parler ? La froide et noble Eala la jaugea de son regard perçant.

- Nous ne nous sommes pas rencontré mais votre réputation vous précède Katherine.

Elle trempe succinctement ses lèvres dans son verres, en profitant pour réfléchir. Qu'est ce que cette femme voulait ? Elle se concentra un bref instant sur l'odeur et.... elle arqua légèrement un sourcil.... Elle était humaine. Ce qui voulait donc dire que dans tout les cas elle ne pourrait pas l'attaquer frontalement... Mais si elle ne venait pas pour la défier... dans quel but venait-elle ? Pourquoi lui poser une question sentimentale ? Pour l'heure, les questions resterait en suspend, il serait peu avisé de sa part de lui faire passer un interrogatoire. Katherine était redoutable, et Eala avait bon coeur... mais pour l'heure elle usait du plus grand de ses avantages : la souveraine qu'elle fut autre fois et qui coulait encore dans ses veines. 

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: you and me go masquerading (eala) Jeu 30 Juin - 14:31

you and me go masquerading
risk taker. dream maker. heart breaker. earth quaker. i can be anything that you want me too. core fender. mind bender. jet setter. go better. changing my apparel for anything you choose

______________________

Indifférente au regard glacial que lui lançait Eala, Katherine persévérait dans la comédie qu'elle avait orchestré avec le plus grand soin. Il lui faudrait plus que de belles paroles pour attendrir la vampire & elle en était tout à fait consciente. Il fallait la convaincre qu'elle avait changé, — quand bien même ce n'était pas le cas — & cela ne se ferait pas en quelques minutes, bien qu'elle n'ait aucun doute sur son pouvoir de persuasion. « une réputation des plus glorieuses n'est-ce pas ? » qu'elle rétorqua dans un sourire cynique. Jamais elle n'avait douté qu'Eala aurait eu vent de sa réputation — elle était plutôt connue dans le coin. Mais qu'importe qu'elle sache les trahisons, mensonges & cadavres que Katherine avait laissé dans son sillage ; tout cela faisait parti du passé & en tant que tel, elle pouvait leur donner l'apparence d'erreurs dont elle avait appris la leçon. Persuadée qu'Eala était de ces femmes qui croyaient en la rédemption, en le fait que n'importe qui peut-être sauvé dès l'instant où il croit en cette faible lueur étouffée au creux des ténèbres, Katherine jouait cette femme repentie, avide d'une nouvelle vie que ne lui avait jamais permis le vampirisme. Intérieurement, elle raillait l'espoir, puisqu'à ses yeux le bonheur ne serait permis que lorsqu'elle serait totalement libérée de l'emprise de Klaus sur sa vie. Croire qu'elle pourrait tout recommencer simplement parce qu'elle le désirait lui paraissait incroyablement naïf & stupide. Elle s'était fait trop d'ennemis en ce monde pour espérer qu'ils ne profitent pas de la moindre occasion pour mettre un terme à la vie de la sale garce égocentrique qu'elle était. Preuve en était qu'elle était présentement fidèle à elle-même, à ainsi abuser Eala de ses vicieuses manipulations sans que cette dernière n'en mesure la gravité.

« mais tout le monde a droit à une seconde chance & j'ai laissé derrière moi mes vieilles habitudes ... répréhensibles. » qu'elle continua, traînant sur le dernier mot, comme si elle cherchait l'adjectif exact pour qualifier ses actions. Nul doute qu'elles paraîtraient à Eala horribles & immorales. Mais la vampire n'avait jamais eu l'occasion de goûter à la rage de Niklaus, elle n'avait jamais eu l'occasion de voir sa famille massacrée à cause d'elle, de se voir contrainte à fuir pendant des siècles & des siècles, juste pour vivre. Leurs situations n'étaient pas comparables & Katherine ne permettrait jamais que la blonde juge ce qu'elle avait fait pour survivre. Des centaines étaient morts pour assurer sa survie, & elle n'en regrettait absolument rien ; c'était un sacrifice nécessaire. « vous êtes un vampire, vous devez déjà savoir que je n'en suis plus un moi-même. » qu'elle commença, l'ébauche d'un sourire étirant ses lippes lorsqu'elle baissa ses yeux vers son verre pour finalement ancrer son regard à celui d'Eala. « c'est une longue histoire ... mais ce miracle, c'est ça ma seconde chance vous comprenez ? » miracle ... elle en ricanait intérieurement ; elle avait toujours considéré son humanité comme une malédiction & voilà qu'elle la présentait à sa victime comme une aubaine inespérée. L'ironie de ce rôle qu'elle jouait le rendait d'autant plus insupportable. Elle détestait ce qu'elle imitait, mais c'était un passage obligé si elle désirait tout lui retirer. Eala ne serait qu'au final un dommage collatéral, bien qu'elle prendrait un malin plaisir à réduire sa vie à un véritable cauchemar. Posant son verre sur le comptoir, Katherine dévisagea Eala, tout sourire disparu de son charmant visage, remplacé par une gravité factice.  « vous ne savez de moi que ce que l'on veut bien vous dire. que je suis manipulatrice, sans pitié & cruelle, que rien ne m'importe plus que ma propre vie. certes, je serais hypocrite de le démentir. mais aujourd'hui, j'ai l'occasion de tout recommencer, de retrouver l'amour que j'ai perdu il y a longtemps, d'oublier des siècles de solitude & d'erreurs. je ne veux pas la gâcher. » Stefan. Katherine l'évoquait avec amertume, ressassant la mort qu'il lui avait donné sans hésitation. Le dernier regard qu'il lui avait offert lui avait semblé si inexpressif, si vide d'émotions. Elle aurait voulu que cela le touche, qu'elle lise dans ses beaux yeux bruns une infime trace de regret pour celle qu'il avait un jour aimé si fort. Mais elle n'avait vu que le néant de ces abysses noires dans lesquelles elle s'était perdue, trop surprise qu'il soit celui qui lui assène le coup fatal. En remémorant cet amour perdu, elle espérait toucher Eala avec quelque chose qu'elle connaissait, établir un lien entre leurs deux histoires. Après tout, elle était bien au courant de ce qui la liait à James. « malheureusement, peu de personnes sont disposées à croire que l'humanité m'a changée. » & d'un sourire amer elle reprit son verre & le termina d'un coup. Pauvre petite Katherine, paraissant si désemparée, elle qui pourtant n'avait jamais été aussi sûre de ce qu'elle faisait.

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: you and me go masquerading (eala) Jeu 30 Juin - 15:11

you and me go masquerading
risk taker. dream maker. heart breaker. earth quaker. i can be anything that you want me too. core fender. mind bender. jet setter. go better. changing my apparel for anything you choose

______________________

Sans rien en montrer, Eala l'écouta d'une oreille un peu plus attentive. Certes, elle demeurait méfiante, pouvait-on le lui reprochait ? Elle qui avait eut affaire aux fourbes relations qu'on a la tête d'un peuple, sans cesse chercher la tromperie et la traîtrise, ses sens en étaient affûtée et son instinct lui hurlait de se méfiait, et s'il était bine une chose en laquelle elle avait confiance, c'était son instinct. Pourtant, elle avait souvent prit des personnes sous son ailes. James lui même était bien différent qu'elle l'avait connu, à cette époque il n'était qu'un vampire assoiffé de sang qui avait éteint son humanité, et par sa douceur maternelle, Eala l'avait faite revenir. Son regard se fit plus sombre, plongé dans les souvenir de cette nuit ou elle la trouvé, de la façon dont il se sont découvert par la suite. Tout ça appartenait au passé.
Si seulement c'était vrai, ma sa voix intérieur savait que c'était faux. Si tout cela appartenait au passé, elle aurait trouvé un autre homme et ne serait pas resté 70 ans sans avoir de compagnon. Elle se connaissait, trop bien. Elle était cette femme intègre qui se battait pour des idéaux de noblesse d'âme, elle était cette vampire réputé pour être la plus humaine de sa race, mais personne ne savait à quel prit elle l'était devenue. Elle avait déjà tué un homme, la nuit de sa seconde naissance, le pire étant qu'elle aurait voulu en tué d'autre, elle avait sentie tant de puissance dans son corps et son esprit, le monde aurait pu lui appartenir. Elle s'était brimée par sa trop grande morale, mit un garde-fou à ses désirs pour rester droite et bonne.
Alors oui elle avait raison, tout le monde avait droit à une seconde chance, mais elle ? Pouvait-elle lui en donner une ? Et quand bien même, qui était elle pour la lui refuser ? Elle l'écouta et prit conscience d'une chose. Quoi qu'elle pouvait dire, il y a avait bine une blessure derrière tout ça, derrière tout ce personnage que c'était construit Katherine. Quel pouvait-être cette blessure originelle qui a fait d'elle ce qu'elle est aujourd'hui ? C'est là qu'Eala trouva son intérêt et la volonté de peut-être lui laisser une chance tout en restant sur ses garde. Les paroles peuvent cacher bien des chose, Eala ne crois que difficilement en ce qu'on lui dit, mais elle a bien plus confiance dans les blessures car elles ne peuvent pas mentir.

- Je veux bien te concéder une chose, on ne devient pas ce qu'on est par hasard


Oh que non... et chacun agit différemment face à un même désastre... Eala en était devenue une madone de vertu et de bonté.... Katherine avait agit différemment, dans le fond comme elle le pensait, elle n'était personne pour juger. Elle l'observa donc, elle et son air contrite, oui, peut de personnes devait la croire, c'était sûr. Elle s'était mise à la tutoyer, après tout elle sentait qu'elle n'allait pas si facilement se débarrasser d'elle. Pourquoi tout le monde voulait la coller en ce moment ? Que se soit Katherine ou cette sale gosse d'Anina... visiblement elle allait être victime de sa popularité dans la région.

- Si personne ne veut te croire c'est sans doute car on est tous égaux en parole, il faut des actions derrières, sans doute que je pourrait te laisser le bénéfice du doute si je vois que tu as changé dans tes actes.


Eala est intransigeante dans ses paroles, mais juste, comme la justice qu'elle représente en étant la magistrate de Mystic Fall. Elle regarde la brunette et se demande... a-t-elle reconnue la peine de cœur parce qu'elle-même en avait vécut une. La question tourne et retourne dans son esprit. Elle finit donc son verre et demande au barman de les resservir toute les deux.

- Dis moi alors... soucis d'homme pour toi aussi ?


Eala est toujours sur la défensive, Katherine peut certainement le sentir, de toute manière elle ne s'attirera pas sa confiance et sa sympathie sans preuves et actes de bonnes fois.
 

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: you and me go masquerading (eala) Ven 1 Juil - 19:07

you and me go masquerading
risk taker. dream maker. heart breaker. earth quaker. i can be anything that you want me too. core fender. mind bender. jet setter. go better. changing my apparel for anything you choose

______________________

Dans sa retenue, Katherine lisait sa méfiance, son hésitation à la croire. Sa réputation parlait pour elle & il aurait été idiot de ne pas la prendre en considération. Après tout, venant d'une femme coupable d'égoïsme démesuré, de trahisons surprenantes, d'opportunisme sidérant & de manipulation immorale, ces confessions avaient le juste droit de paraître absurdes. Mais la bulgare comptait bien passer au-delà & faire disparaître les sanglantes rumeurs qui couraient à son sujet au profit de la mascarade qu'elle tissait en ce moment même. « c'est un bon début. » d'un sourire malicieux, Katherine apprécia à sa juste valeur la concession d'Eala. Ainsi qu'elle l'avait imaginé, la vampire ne l'avait pas congédiée, ni ignorée. Mais elle n'avait pas pour autant l'intention de lui dévoiler son douloureux passé, ce qui avait fait d'elle ce qu'elle était aujourd'hui ; quand bien même cela aurait été bénéfique à ses desseins, elle désirait garder pour elle les blessures qui étaient encore vivaces & tenaces malgré les siècles. Non, elle n'en avait pas besoin & Katherine ne s'était jamais confiée à qui que soit, & ne le ferait certainement pas d'une inconnue qu'elle prévoyait de réduire à néant.

Katherine eût un léger sourire en réaction à la remarque d'Eala : ainsi la blonde était une femme d'action & non de parole. Intéressant à savoir, même s'il n'était pas prévu dans ses plans d'aller secourir la veuve & l'orphelin pour lui démontrer à quel point elle était devenue douce & inoffensive. En plus d'être désagréable, accomplir ces exploits de pacotille ne prouveraient rien, mis à part l'étrangeté soudaine de son comportement. Après tout, paraître trop éloignée de la description qu'on faisait d'elle était un risque qui pourrait lui coûter son plan & qu'elle n'était donc pas prête à prendre. Mieux valait garder quelques facettes de son caractère qui ne lui coûteraient pas le mépris d'Eala mais qui confirmeraient qu'elle était bien Katherine Pierce, malgré les changements qu'elle inventait de toute pièce. « tu es bien naïve si tu penses qu'une bonne action pourra racheter toutes les mauvaises. » à la moue cynique se mêlèrent quelques airs d'attendrissement factice. Comme si la foi de la nordique pouvait l'atteindre de quelque façon que ce soit. En vérité, Katherine trouvait qu'il était peu malin de se baser sur les actions d'une personne pour décider si elle était bonne ou mauvaise. Après tout, de bonnes actions pouvaient être motivées par de mauvaises raisons & inversement. Mais la façon de penser d'Eala, si différente de la sienne soit-elle, allait lui être d'une grande aide puisqu'elle pourrait lui prouver sans trop d'effort ce qu'elle voulait lui faire croire. « je ne me berce pas d'illusions ; je ne perdrais pas mon temps à tenter de me racheter auprès des personnes qui me haïssent & que j'ai blessé. je veux juste être heureuse avec celles qui me tiennent à cœur. » A la recherche d'un bonheur perdu, mais inévitablement sans souci de ceux qui ont un jour croisé sa route & l'ont regretté ; cela lui semblait un assez bon compromis pour ne pas mettre en péril sa crédibilité. A la fois égoïste & désespéré, le personnage que jouait Katherine avait essuyé trop d'échecs pour se permettre de compromettre ce qu'il avait toujours toujours voulu pour autrui & désirait éperdument construire une vie tranquille sans se préoccuper des problèmes extérieurs. Eala pouvait-elle juger cela ? Le fait de penser à soi avant de penser aux autres ? Ça n'avait jamais été un crime & Katherine comptait bien là-dessus pour rester acceptable aux yeux de la vampire.

Lorsqu'Eala la questionna sur ses problèmes sentimentaux, Katherine retint un sourire victorieux de venir peindre sur ses lèvres un signe qui l'aurait trahie. « il ne me fait plus confiance depuis que je l'ai abandonné pour sauver ma vie, que je lui ai menti pendant des siècles & que j'ai accessoirement tenté de le récupérer en menaçant sa copine. » qu'elle commença — une légère grimace accentuant son dernier argument —, prête à se laisser aller à un peu de sincérité ; il était évident qu'elle allait devoir insérer quelques vérités dans l'amas de mensonges qu'elle lui servait, si elle voulait que tout fonctionne comme prévu. « pourtant, la première fois que je l'ai vu, c'était comme si le destin l'avait mis sur ma route. je n'avais jamais cru au grand amour avant lui, mais dès que je l'ai vu, j'ai su. Et je n'ai jamais abandonné l'idée que l'on puisse avoir une véritable histoire, tous les deux. » elle se souvenait encore de la première fois, sur la route de Mystic Falls, où elle avait vu son visage, ses traits à la fois doux & masculins qui avaient fait chavirer son cœur. Et ses ébènes envoûtées s'étaient plongées dans les puits clairs de Stefan, leurs regards s'entrelaçant l'espace d'un instant, un instant magique qu'elle n'avait jamais oublié. Malgré tout ce que Stefan avait fait, sa mort, son amour pour Elena, Katherine entretenait toujours le secret espoir qu'il puisse retomber amoureux d'elle, qu'elle puisse de nouveau sentir son corps près du sien, contempler son sourire chaleureux, adressé à elle & juste à elle. Mais cet espoir lui semblait chimère aujourd'hui & elle attendrait d'avoir trouvé une solution à sa condition avant de tenter quoi que ce soit. « ça doit te paraître complètement ridicule. » qu'elle souffla dans un sourire qui se voulait à la fois ironique & un peu gêné. Elle espérait bien que la blonde se livre à quelques confidences, bien qu'elle n'attendait que peu de résultat face à la statue de glace qui lui faisait face. Il lui faudrait juste un peu de temps.

Revenir en haut Aller en bas

you and me go masquerading (eala)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: - Flood & Co - :: Les archives :: Les rps finis & Abandonnés-