AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez| .

thunder clatter | peter & anina

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
MessageSujet: thunder clatter | peter & anina Mar 6 Sep - 13:07



PETER & ANINA
I see you hidden in the night I found you, I see you separate from the others. Bent crooked in the light around you, Bathing in the sight of the others...
Elle mordillait le bout de son crayon en faisant mine de réfléchir, quand bien même son pied battait la mesure d'un vieux tube des Stones et que ses yeux suivaient une silhouette abstraite derrière les géants panneaux vitrés qui entouraient la bibliothèque universitaire. Le silence pesant, seulement brisé par brefs instants par le bruit d'une page qui se tourne ou le pianotement intempestif d'un étudiant ayant eu la révélation commençait à l'angoisser. A sa droite, un garçon surlignait des kilomètres de définitions dans ce qui ressemblait être une pile déstructurée de photocopies. A sa gauche, une fille, plutôt une jeune femme, murmurait d'une voix très basse les dates de proposition et de promulgation des dix premiers amendements de la constitution des Etats-Unis, si bien qu'au bout d'un quart d'heure, Anina les connaissait aussi. Il était plutôt frustrant de constater que dans les centaines de mètres carrés environnants, tout le monde était capable de travailler sauf elle. Son regard tomba encore sur l'équation qui lui donnait tant de fil à retordre, et elle abandonna net. Un long soupir échappa d'entre ses lèvres ; la jeune sorcière jeta son crayon, qui dans son plus grand malheur, tomba sur la table dans un fracas épouvantablement amplifié par les voûtes au dessus de sa tête. De quoi attirer sur elle tous les regards à la fois des tables voisines et des quelques étudiants qui allaient et venaient dans les allées tout autour.

A moitié affalée sur le gigantesque panneau de bois, ses doigts tremblants passèrent dans ses longs cheveux bruns, glissant jusqu'à la base de son crâne. Elle pouvait presque sentir tout le mécanisme de sa petite tête la lâcher peu à peu. Elle voulait l'ouvrir en deux et en extraire le souvenir de son dernier cours de maths. C'aurait été pratique. Ou alors balayer le bloc-notes du bout des doigts pour faire apparaître les chiffres qui se cachaient derrière les x, les y et les z. Et les e, et les a, b, c. Tout un alphabet s'étalait sur les dernières pages de son cahier. Elle était à ce point désespérée qu'elle pensa même à emprunter un dictionnaire de latin pour composer une formule. Comme s'il lui était possible de remuer le bout de son nez et de résoudre tout à coup tous les problèmes... (Elle aurait préféré que ça le soit.) La jeune femme soupira encore, et avec résignation et beaucoup de précaution, rattrapa son stylo pour gribouiller quelques solutions, dont forcément aucune n'était la bonne. Mais personne n'était là pour le lui dire, pas vrai ?

egotrip


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: thunder clatter | peter & anina Mer 7 Sep - 0:12



PETER & ANINA
I see you hidden in the night I found you, I see you separate from the others. Bent crooked in the light around you, Bathing in the sight of the others...
Tic, tac, tic, tac, tic, tac... Elle ne s'arrête donc jamais cette foutue horloge ? Vautré sur sa chaise, Peter faisait tenir celle-ci en équilibre sur ses deux pattes arrières, fixant l'objet de son agacement d'un regard assassin. S'il avait pu l'hypnotiser ou lui arracher la tête, il l'aurait fait, mais aux dernières nouvelles une horloge n'a ni tête ni yeux. Il tenta alors de porter son attention sur quelque chose d'autre et ses yeux se baissèrent vers les personnes présentes. Ah. Lui, qui tape comme un frénétique sur les touches de son clavier, il a bien une tête sur les épaules qu'il est possible d'arracher. Malheureusement, dans un lieu public ça le fait pas. Suivant donc. Une nana, blonde, en train de se remettre du rouge à lèvres rose fuchsia. Il y a bien des feuilles devant elle, mais il y a à peine trois lignes d'écrites sur chaque et elle fait tellement superficielle qu'il en voudrait même pas comme friandise, nutritionnelle ou sexuelle. Il retint un soupire et promena encore son regard sur la pièce, pour finalement s'arrêter sur une brune, qu'il voyait de profil. Une demi-heure à s'emmerder dans ce trou à rats plein de furieux de la révision et voilà seulement qu'il la remarquait. Enfin un peu d'intérêt à ce campus pourri.

Se levant en chopant le livre le plus proche de lui, Peter se dirigea vers l'étagère qui était derrière la jolie inconnue. Il fit mine de ranger le livre, jetant un coup d'oeil sur ce qu'elle faisait, et sembla un peu surprit que les chiffres devant elle ne soient pas des dates historiques. Des équations ? Qu'est-ce qu'une nana en histoire foutait avec des équations ? A moins qu'elle ne soit pas en histoire... Non, impossible. A part lui, y a que les historiens pour venir dans cette partie paumée de la bibliothèque universitaire. Il finit donc par se tourner complètement, regardant par dessus son épaule dans un silence de plomb. Faut bien tirer profit d'être devenu un prédateur, et la discrétion en fait partie. Mais il ne resta pas discret bien longtemps. Se penchant légèrement en avant, il posa une main sur le dossier de la chaise de l'inconnue, et l'autre sur la chaise d'à côté. "J'espère que c'est pas un devoir à rendre parce que tu vas te taper une sacré bulle, là..." Il tourna enfin la tête vers elle, posant ses yeux noirs sur son doux visage. A croquer. Littéralement. Il ne manquait plus qu'une jolie proie pour combler ses heures de vide entre les cours qu'il suivait déjà à peine. "Tu veux un coup de main ? Je suis en master math." proposa-t-il gentiment. En tout cas, rien sur son visage de bébé ne laissait présage ses sombres pensées.

egotrip


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: thunder clatter | peter & anina Ven 9 Sep - 2:54



PETER & ANINA
I see you hidden in the night I found you, I see you separate from the others. Bent crooked in the light around you, Bathing in the sight of the others...
Peu importait ce qu'elle laissait derrière elle, regarder la pointe de son crayon s'écraser sur le grain de papier avait quelque chose d'extrêmement satisfaisant. Enfin, même si c'était en bâclant son devoir. L'espace d'une seconde, même, dans son esprit remis en peinture par les couleurs du chaos, Anina se disait : tant pis pour la note, c'est qu'une option ces maudits mathématiques, dans cinq minutes j'remballe, je passe à autre chose. Elle n'aurait pas été la première élève de l'histoire à jeter l'éponge face à une équation, de toutes façons... Quatre, huit, sept, une virgule, on s'en fout, se chuchotait la sorcière excédée par cette matière qu'elle avait prit par dépit. Les heures passées sur les bancs de ces cours, si au début lui paraissaient distrayantes dans une certaine mesure, s'étaient vite avérées être plus casses-tête qu'autre chose. Elle leur préférait l'histoire. Et depuis que James avait montré les crocs... Elle préférait les cours sur les sciences occultes, mythes et légendes à l'histoire... Va à l'université ! Tu parles ! De sa première année elle ne tirait que deux bonnes choses, ses deux meilleurs amis, Amanda et Danny... qui bien sûr n'étaient pas là pour la faire réviser.

Anina jeta un œil à son portable, posé sur la table, désespérément éteint. Elle se retînt pour ne pas soupirer. Mais alors qu'elle pensait prendre ses affaires et courir au prochain café pour se vider la tête, une sensation étrange -mais assez familière finalement- la gagna brusquement. Elle baissa les yeux sur son avant-bras où se dessinaient des frissons, puis dans un sursaut tourna la tête vers l'étudiant qui s'adressait à elle. "J'espère que c'est pas un devoir à rendre parce que tu vas te taper une sacré bulle, là..." Penché au dessus d'elle, il observait ses gribouillis d'un air perplexe. Anina ne put s'empêcher de sourire, un peu coupable. "Tu veux un coup de main ? Je suis en master math." Le mauvais pressentiment pourtant bien ancré dans son ventre, la jeune brune hocha la tête. Peut-être était-ce le visage du vampire (elle présumait qu'il en était un et jusque là ses sens s'étaient rarement trompés) qui lui criait de lui faire confiance, peut-être était-ce la peur viscérale et inconsciente de se ramasser un zéro... "Tu me sauverais la vie, et je t'en serais éternellement reconnaissante, tu sais ça ?" répondit Anina qui ne s'autorisait pas encore à rire mais tirait déjà sur les zygomatiques. Elle chercha le regard du garçon, qu'elle trouva particulièrement perçant, et tira doucement la chaise à côté d'elle, l'invitant à s'asseoir. Alors comme ça après tant de temps passé à s'arracher les cheveux dans la bibliothèque, ses prières avaient été écoutées. Et plutôt bien exhaussées, aurait-on dû ajouter...

egotrip


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: thunder clatter | peter & anina Mar 13 Sep - 14:51



PETER & ANINA
I see you hidden in the night I found you, I see you separate from the others. Bent crooked in the light around you, Bathing in the sight of the others...
Facile. Trop facile même. Soit elle cache bien son jeu, soit elle est franchement idiote. Mais il penchait plus pour la première solution. D'habitude les nanas jouent les gênées, ou prennent directement ça pour de la drague -ce qui est un peu le cas, mais puisque ça peut servir pour les maths autant en profiter non ?- et s'offusquent ou jouent les effarouchées mais le regardent jusqu'à la fin de l'heure, déçues qu'il n'insiste pas. Ce spécimen féminin semblait on ne peut plus intéressant et modeste, et ça plaisait à Peter. Il s'installa près de la jeune femme quand elle l'y invita, glissant directement deux doigts dans la trousse de la demoiselle pour y attraper un autre crayon de papier. "Ok, je vais te montrer et t'essaie de faire ton exercice toute seule, ok ? Je resterai avec toi pour te guider si tu te perds. Mais tu verras, c'est pas compliqué." la rassura-t-il. Ils passèrent les dix minutes suivantes à plancher sur les maths, Peter se montrant d'une patience à toute épreuve. S'il avait été moins cruel et moins perso', nulle doute qu'il aurait pu devenir un bon professeur. Il devrait peut-être donner des cours à domicile ? Deux avantages pour le prix d'un... Les math, et les étudiantes. L'argent n'entrait pas en ligne de compte, il n'en avait pas besoin. Merci l'hypnose.

Il prit un morceau du brouillon de la brune et lui expliqua d'abord avec une équation plus simple que ce qu'elle avait à faire, changeant de méthode quand l'une d'elles ne semblait pas la faire tilter, jusqu'à ce qu'elle réussisse à faire son exercice toute seule. Plutôt rapidement, d'ailleurs. Intelligente et vive d'esprit, il aime. Il jeta un coup d'oeil à son propre téléphone, qu'il avait laissé allumé mais mis sous silencieux, et releva les yeux vers l'inconnue avec un petit sourire. "Dix minutes, tu t'en es bien sortie. Si tu fais pareil à ton examen tu vas te balader, l'option math de la licence histoire est pas bien compliquée, suffit de retenir les règles." Il reposa le crayon qu'il avait emprunté dans la trousse de sa prioritaire et se laissa un peu choir sur sa chaise, tendant les jambes devant lui et croisant les bras sur son torse fin. "Je viens de temps en temps ici, si t'as d'autres exo' je pourrai t'aider si tu veux." lui proposa-t-il. Manière indirecte de lui faire comprendre qu'il serait ravis de la revoir, en gros. Il reposa quelques secondes les yeux sur la feuille de cours qu'il y avait devant elle et sourit un peu."Anina... C'est pas commun ça. Moi c'est Peter." se présenta-t-il poliment.

egotrip


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: thunder clatter | peter & anina

Revenir en haut Aller en bas

thunder clatter | peter & anina

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» thunder clatter | peter & anina
» Il y a une vie après Peter Jackson.
» Peter Hallward: Entrevue avec JBA (juillet 2006)
» Peter Retep
» Peter Lentz [Validée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: - Flood & Co - :: Les archives :: Les rps finis & Abandonnés-