AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez| .

Another day in paradise | Constance & Rebekah |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Rebekah Mikaelson

avatar
- I'm a Vampire -


☇ Messages : 402
☇ Age : 21
☇ Localisation : Mystic Falls

MessageSujet: Another day in paradise | Constance & Rebekah | Dim 18 Sep - 22:55

Another Day in Paradise
Life goes on, it gets so heavy, the wheel breaks the butterfly
« Encore une belle journée en perspective. »

Dehors, surplombant le ciel, le soleil était radieux, exposant fièrement ses rayons lumineux qui venaient se refléter directement sur l’eau claire de la piscine privée du restaurant. Côté bar, l’ambiance était chaleureuse, accueillante. Il était encore trop tôt pour faire la fête, mais les clients s’amassaient déjà devant le comptoir, profitant de cette journée ensoleillée pour passer un bon moment entre amis ou avec leur moitié.

« Encore une belle journée à supporter. »

Cette journée était parfaite. Oui, elle l’était, quand on avait des amis à qui l’on pouvait se confier. Elle l’était, pour ceux qui avaient confiance en l’avenir. Mais elle ne l’était pas pour celle qui avait dû faire des sacrifices au nom de sa famille. Elle ne l’était pas, quand on avait abandonné tous ses rêves et ses désirs, condamné à voir autour de soi, quotidiennement, ce à quoi on n’aurait jamais droit. Non, elle ne l’était pas, pas quand on était désespérément seul.

L’Originelle lâcha un soupir et finit son verre cul-sec, avant de claquer des doigts pour faire signe au serveur de lui en resservir un rapidement. Son regard bleu se faisait glacial lorsqu’elle fixait le groupe d’étudiants plus loin, qui riait à en perdre la raison. Ils étaient bruyants. Beaucoup trop bruyants. Qu’est-ce que fichait le gérant de ce foutu bar ? Et ce serveur qui n’arrivait pas…

Rebekah secoua la tête de façon presque imperceptible, et ferma les yeux un court instant. Il fallait qu’elle reste calme. Concentrée. Elle ne devait pas s’énerver…
A cette pensée, elle se pinça les lèvres et serra les mains autour de son verre vide. Elle en avait envie. Elle voulait s’énerver. Elle voulait aller voir ce groupe d’idiots et leur dire de dégager d’ici avant qu’elle ne leur arrache la tête. Et puis… Peut-être voulait-elle en tuer un ou deux, par la même occasion.
Mais elle ne pouvait pas. Il fallait qu’elle pense à Hope, avant tout. Il fallait qu’elle reste dans le droit chemin pour elle. Si jamais quelqu’un s’en prenait à elle par sa faute… Elle ne s’en remettrait jamais.
Alors, elle avait arrêté de vivre. Elle avait laissé tous ses espoirs de bonheur derrière elle, pour se consacrer uniquement à ceux de Hope. Elle avait tout sacrifié pour elle. Pour sa famille. Et maintenant… Maintenant, il ne lui restait plus rien. Et pourtant, elle savait qu’elle le referait si la situation se présentait à nouveau. Qu’elle donnerait tout pour sa famille. C’était comme un boulet à traîner, une malédiction qui avait aspiré toutes l’essence de sa vie.

Elle rouvrit les yeux lorsqu’elle sentit le serveur s’approcher d’elle. C’était pas trop tôt…

- Excusez-moi, je vous avais oubliée.

Encore un coup de poignard dans le cœur. Une phrase anodine, ridicule, qui ne signifiait rien pour le serveur, mais beaucoup trop de choses pour Rebekah. Ses proches l’avaient oubliée. Sa famille l’avait oubliée. La vie l’avait oubliée.
Mais elle refusait d’être triste, désormais. Elle l’avait été pendant beaucoup trop longtemps, et elle refusait de ressembler à ces épaves ambulantes qui finissaient par absorber de l’alcool comme une éponge absorbait de l’eau. Alors, elle avait choisi la colère. La rage. La haine. C’était beaucoup plus facile, après tout.
Brusquement, son verre se brisa entre ses mains, et avant que le serveur n’ait le temps de faire quoi que ce soit, elle planta un bout de verre brisé dans sa paume. Sourire aux lèvres, elle redressa lentement la tête vers lui.

- Au moins, tu ne m’oublieras plus, la prochaine fois.

Ignorant complètement les cris du serveur qui retournait derrière le comptoir en courant, elle lécha un à un ses doigts éclaboussés de sang, avant de prendre délicatement son verre et d’en boire une gorgée. Elle le reposa sur la table, un sourire triomphant sur les lèvres.

Si elle devait en passer par là pour avoir le sentiment de vivre, ne serait-ce qu’une seconde… Alors ainsi soit-il.
I'm tired of being what you want me to be.


Revenir en haut Aller en bas

Another day in paradise | Constance & Rebekah |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Paradise City
» Sal Paradise (en attente de validation)
» Everytime I close my eyes, it's like a dark paradise. ₪ 2 fév, 20h50
» Invitation de l'annuaire White Paradise.
» Rebekah Mikaelson ▲ I`ve spend my whole life hating and loving my brother with equal measure.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: - Flood & Co - :: Les archives :: Les rps finis & Abandonnés-