AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez| .

Pardonnez moi mon père car j'ai péché / Jersey

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
MessageSujet: Pardonnez moi mon père car j'ai péché / Jersey Lun 19 Déc - 11:44

Jersey ∞ Gregory
Parfois il m'arrivait de quitter la ville comme aujourd'hui. Non parce que j'avais besoin de voir du pays après tout j'en avait suffisamment vu au cours des derniers siècles et se trouver dans une petite ville était assez reposant en soit. Non, tout simplement parce que petite ville voulait aussi dire qu'on remarquait plus facilement les morts. Et parfois je n'avais juste pas envie de passer mon temps à prendre des précautions. Mordre pour hypnotiser ensuite ça enlevais un peu le plaisir de la chasse. Le côté prédateur-proie. Parce qu'après tout c'était bien le propre d'un vampire de traquer son prochain repas. Inutile de vous dire que la plus part du temps les vampires mâles s'amusent à traquer des femmes, encore et encore. Pour ma part étant bi je m'amusais avec les deux. Et vous serez surpris de voir à quel point parfois les hommes sont beaucoup plus trouillards que les femmes de nos jours. Mais aujourd'hui c'était bel et bien une femme que je traquais. Homme d'église le jour, buveur de sang la nuit, il fallait bien se nourrir, c'est la chaîne alimentaire. Enfin nuit... soir plutôt, il était encore tôt. C'était dans les rues de Whitmore que je m'étais retrouvé cette fois ci.

Je l'avais laisser s'enfuir en courant après avoir dévoiler mon apparence vampirique qui, comme à chaque fois devant quelqu'un qui n'y connaissait rien au surnaturel, effrayait. Un sourire aux lèvres j'écoutais ses pas raisonnant sur les pavés de la rue s'éloigner petit à petit et finalement, alors que personne ne regardais je l'avais rattrapé à vitesse vampirique pour me poster devant elle. Après m'être rentré dedans elle ne chercha pas à comprendre et voulu s'enfuir dans l'autre sens. A peine retournée je l'avais attrapé et avait planté mes dents dans son cou l'espace de quelques secondes où elle n'arrêtait pas de s'agiter en gémissant. Je la tournais à nouveau face à moi et allait la plaquer au mur avant de planter mes yeux dans les siens. Je lui caressais ensuite doucement la joue "Je sais oui c'est douloureux, mais tu es une grande fille maintenant alors tu vas souffrir en silence" je lui accordais un petit sourire avant d'ajouter "T'en fais pas ça sera pas long" La dessus je plantais à nouveau mes crocs dans son cou dans le but de finir ce que j'avais commencé.
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Jersey C-R. Calloway

avatar
- I'm a Hunter -


☇ Messages : 98

MessageSujet: Re: Pardonnez moi mon père car j'ai péché / Jersey Sam 31 Déc - 15:38

Jersey ∞ Gregory
Depuis l’évènement d’Halloween, Jersey n’avait plus la tête à la fête, ni même au repos. Dès qu’elle avait une minute de libre dans sa petite vie, elle s’affairait à rechercher les mesquines personnes qui avaient semé le trouble au cimetière, lui offrant un lent et douloureux empoisonnement qui avait failli lui coûter la vie. Si elle avait pris le choix de boire ce que contenait la fiole dans le but de sauver deux vies, elle s’était pourtant promis de révéler l’identité de ce groupe secret. Malheureusement, c’était en vain. A chaque recherche, elle reculait de quelques pas, alors qu’elle les savait avancer dans l’ombre, tel un venin glissant dans vos veines qui vous ronge et vous pourrit de l’intérieur. Mais que voulaient-ils aux habitants de la petite bourgade ? Avoir des vampires, des meutes de loup-garous, des originaux, n’était-ce donc pas suffisant ? Non, en plus de ça, il fallait une nouvelle alliance qui entrait en guerre ouverte avec le peuple, juste pour s’amuser et se divertir à une soirée de la commune ? Cette vérité la mettait tout simplement hors d’elle, quand elle savait le nombre de victimes qui risquait de périr au prochain évènement de la ville. Un soupir franchit la barrière de ses lèvres, et dans un besoin de se défouler, elle s’arma avant de quitter la ville. Ce soir, elle allait chasser, un bon moyen pour se défouler et se séparer de cette rage qui l’habitait soudain.

Après une ronde à Mystic Falls, où la ville s’endormait tout doucement en cette nuit d’hiver, Jersey décida de prendre le chemin de Whitmore. Une ville qu’elle surveillait aussi de par la proximité avec celle dans laquelle elle vivait et les rumeurs qui y courraient. Parquant sa voiture, elle prit une route à pieds, quand marchant et observant tout autour d’elle silencieuse, une image la frappa. Une scène qui aurait pu être anodine et pourtant qui avait quelque chose pour elle de surnaturel. Dans une allée sombre, elle apercevait une femme troublée, apeurée en silence, avec une tête brune nichée dans son cou… Elle était bien trop loin pour entendre ce qu’il se disait, mais son instinct ne la trompait pas…c’était bien une victime et son assaillant. Ni une, ni deux, elle s’approcha à pas feutrés, rapidement, et arriva à leur hauteur. D’une main vive et habile, elle attrapa son colt , logé dans un étui au creux de ses reins et pointa son arme vers le vampire en plein repas. Une balle de bois ne lui ferait pas plaisir, et s’il venait à s’approcher trop dangereusement d’elle, elle n’hésiterait pas à tirer et le piquer avec un peu de veine de Vénus. « Lâchez-la, où je tire ! » Elle avait dit cela sans prendre de gants, et d’une voix sans la moindre faille, montrant toute sa détermination. «Retournez-vous tout doucement, ou croyez-moi cette balle de bois trempée dans la verveine ne vous loupera pas ! » C’était un avertissement, et elle ne comptait pas en donner un second
code by Silver Lungs


I'll protect you


I can't stop fighting

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Pardonnez moi mon père car j'ai péché / Jersey Jeu 2 Fév - 0:49

Jersey ∞ Gregory
Les vampires se nourrissent d'êtres humains, c'est la chaîne alimentaire et c'est pourtant si mal vu. A ce que je sache on ne fait pas un procès aux humains à chaque fois qu'ils bouffent un steak et pourtant ils tuent des animaux pour ça. La seule différence était qu'avant d'être vampire nous avions aussi été humains. Enfin certains humains sont parfois de vrais animaux tout comme certains vampires peuvent parfois se montrer plus humains que des humains eux même mais la on s'y perd. On ne me forcera jamais à être végétarien et encore je me trouvais déjà bien raisonnable depuis que j'avais emménagé dans cette petite ville de Mystic Falls. Je me limitais et si je devais faire des égards je faisais en sorte de les faire en dehors de la ville. Comme ce soir par exemple où je n'avais pas forcément envie de me retenir et de me contenir.

Mais ça n'était pas parce que je sortais de la ville qu'il n'y avait plus de chasseur et je dois dire que là, un peu trop concentré à ce que je faisais et au plaisir que je prenais je m'étais fait avoir comme un bleu. « Lâchez-la, où je tire ! » je rouvrais les yeux puis relevais la tête. Un sourire étira mes lèvres malgré tout. Pas que la situation me faisait rire non mais il me semblait bien avoir reconnu la voix. Finalement c'était bel et bien un chasseur de Mystic Falls, enfin, une chasseuse plutôt. En temps normal je n'aurais pas attendu plus longtemps pour tenter de la désarmé mais j'étais curieux de voir sa réaction. «Retournez-vous tout doucement, ou croyez-moi cette balle de bois trempée dans la verveine ne vous loupera pas ! » Elle était sûre d'elle ça s'entendait dans sa voix. Et elle devait également déjà haïr le vampire qu'elle venait de surprendre en train de se nourrir à la nuque d'une jeune fille et pourtant elle avait tout de même le respect de me vouvoyer. C'était amusant. Je levais les mains pour faire signe de capitulation et laissais la fille partir avant de me tourner face à elle "Ravis de te revoir Jersey" je rabaissais mes bras "Mais si j'aurais préféré que ça soit en de meilleures circonstances" ceci dit ça aurait aussi pu être pire, enfin je crois. "Enfin en tout cas ça change du confessionnal" je pointais son arme du doigt "Tu comptes me tirer dessus ?" ça serait pas très fair-play j'avais fait ce qu'elle m'avait demandé et je n'étais pas armé.. Oui bon okay je n'avais pas vraiment besoin d'être armé pour être dangereux ceci dit si j'avais voulu m'en prendre à elle je l'aurais fait dès que j'avais compris qu'elle était une chasseuse alors en soit, à moins qu'elle n'essaye de me tuer elle ne risquait rien. Quoi que ça dépendait aussi de si elle avait l'intention de crier sur tous les toits où non ma véritable identité.
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Jersey C-R. Calloway

avatar
- I'm a Hunter -


☇ Messages : 98

MessageSujet: Re: Pardonnez moi mon père car j'ai péché / Jersey Lun 6 Fév - 16:01

Jersey ∞ Gregory
Jersey qui ne rêvait que d'une vie normale, où elle pourrait fonder une famille et élever ses enfants dans un monde sans danger savait qu'à cause des vampires, sorciers maléfiques, hybrides ou tout autre espèces diaboliques de ce monde, elle ne le pourrait jamais. Faire le choix d'amener sur cette terre un être si innocent qu'un bébé serait égoïste de sa part ... Et puis elle avait perdu son fiancé , alors à quoi bon rêver à l'impossible ... Elle le savait c'était perdu d'avance. Jamais elle n'arriverait à se débarrasser pleinement de ce fardeau qu'elle portait! Vengeance, besoin de protéger l'humanité ... tout était désormais mêlé quand il s'agissait d'un vampire se nourrissant directement à la source. Et pourtant, poussée par cette force intérieure qu'elle ne comprenait pas, elle continuait sa chasse chaque soir, une fois la nuit tombée. Une double vie voilà ce qu'elle menait difficilement !

Vadrouillant hors de Mystic Falls, espérant au fond d'elle qu'il n'y aurait pas d'incidents, elle fut un brin sur les nerfs quand elle vit un comportement suspect au niveau d'une ruelle peu éclairée ! Il n'y avait pas de doutes, son instinct ne pouvait la tromper, c'était bien là un vampire ! Ni une ni deux, elle fila à la rescousse de l'innocente. L'arme pointée sur l'assaillant qui était de dos, elle eut la vague impression qu'il lui était familier ! Ce n'est que lorsqu'il se retourna enfin, laissant par la même occasion la jeune femme s'enfuir, qu'elle en eut la confirmation ! Ce vampire n'était pas un inconnu, non c'était le père Grégory ... What?!? Les yeux écarquillés sous la surprise, son cœur battant plus vite qu'à l'ordinaire sous l'appréhension, elle garda l'arme levée comme pour se protéger ! Elle n'en croyait pas ses yeux ! Il l'avait dupé... Elle s'était confiée à lui et voilà qu'il pourrait utiliser à son avantage toutes les informations qu'elle lui avait offert sur un plateau d'argent. Que faire ?! Tentant d'analyser au plus vite la situation et de se contenir, elle serra les dents quand il s'adressa à elle. Comment diable pouvait-il être heureux de la revoir ? Ne la pensait -il donc pas capable de tirer sur lui car il était un homme d'église ? Faisant un pas de recul encore interloquée quand il baissa ses bras, son minois faisait des vas et viens de gauche à droite. "Gregory ... Comment avez-vous osé? Ne soyez pas heureux de me revoir mon père car ce n'est pas pour moi une partie de plaisir !" Oh non ... Elle n'aimait vraiment pas ce qu'elle venait de voir et lui en voulait de la mesquinerie dont il venait de faire preuve. Quand il pointa du doigt son colt la questionnant sur les intentions qu'elle avait en son égard, elle le fusilla du regard. Il était peut être désarmé mais pas pour autant inoffensif! Il pourrait suffire d'un battement de cils pour qu'il puisse lui ôter la vie. Alors elle était bien décidée à ne pas la quitter ! " Je ne sais pas encore ...J'hésite vraiment et vous savez comme je hais les vampires ... Qu'est ce qui me retiendrait donc de vous tirer dessus?" Si elle était en colère, elle ne le laissait transparaître. Sa voix était posée, son regard neutre et son cœur avait repris un rythme correct . Elle faisait preuve d'un réel self-control. Des millions de questionnement se bousculaient dans son esprit et elle avait tant besoin de ses réponses pour savoir comment agir... Seulement une seule et unique parvint à franchir ses lèvres ! "Pourquoi ?!" Pourquoi l'avait-il laissée en vie alors qu'il connaissait son but? Était ce en rapport avec son tatouage ? Pourquoi un homme de foi comme lui se nourrissait sur les humains alors qu'il pouvait se fournir facilement des poches de sang ? Pourquoi ...?

code by Silver Lungs


I'll protect you


I can't stop fighting

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Pardonnez moi mon père car j'ai péché / Jersey Mer 8 Fév - 1:00

Jersey ∞ Gregory
Quitte à tomber sur un chasseur j'aurais au moins pensé tomber sur un chasseur de Whitmore mais non. Je quittais Mystic Falls exprès et voilà que c'était une chasseuse de Mystic Falls qui me retrouvait. Et pas n'importe laquelle. Je la connaissais et mieux que si j'étais un simple inconnu à qui elle avait parlé quelques fois dans un bar. Elle aurait pu au moins me laisser hypnotiser la fille pour qu'elle ne se souvienne de rien. M'enfin, j'avais beau être surpris de la voir ici elle risquait d'être plus surprise que moi quand elle me reconnaîtrait. J'avais beau savoir qu'elle chassait elle elle ne savait pas du tout que j'étais une des créatures qu'elle avait prit pour gibier. En voyant sa réaction c'était presque dur de ne pas rire. Ben oui un prêtre vampire, qui pouvait s'y attendre ? Forcément quand on le découvrait j'avais toujours droit à des réactions bizarres et surtout choquées. Un prêtre démoniaque, sacrilège ! Et oui tout n'est jamais tout blanc et tout noir, tout est en nuances de gris. "Gregory ... Comment avez-vous osé? Ne soyez pas heureux de me revoir mon père car ce n'est pas pour moi une partie de plaisir !" Et malgré ça elle m'appelait encore mon père. Il faut avouer que c'était plutôt mignon. Qui aurait crus qu'un chasseur pouvait se montrer respectueux envers un vampire alors qu'il était en train de le menacer d'une arme ? "Comment j'ai osé quoi ?" ça c'est sûr, j'imagine que malgré le fait que ça soit elle qui me menace elle devait se sentir moins à l'aise que moi, bien que je ne le sois pas totalement non plus malgré les apparence "Comment j'ai osé te cacher ma nature ?" je ris légèrement sous l'ironie de la question "Parce que tu me voyais vraiment te dire que j'étais une vampire une fois que tu m'avais dis que tu les chassais ?" Je n'étais pas une mouche qui se foutais sous la première tapette à mouche qu'elle voyait "Autant me dessiner une cible sur le front" Enfin sérieusement, il aurait fallut être le pire des idiots pour lui dire alors que je pouvais simplement continuer à être un humain pour elle et donc en aucun cas une cible potentielle.

" Je ne sais pas encore ...J'hésite vraiment et vous savez comme je hais les vampires ... Qu'est ce qui me retiendrait donc de vous tirer dessus?" Je levais le doigt un instant pour me permettre une petite rectification "Tu hais un vampire en particulier, c'est à se demander pourquoi tu perds ton temps avec les autres" j'ignorais volontairement sa question en me contentant de rebondir sur le début de sa phrase parce qu'en toute franchise il n'y avait rien qui la retenait de me tirer dessus. A part peut-être son côté humain et attaché à l'image qu'elle avait de moi à la base, sinon elle aurait déjà tiré. Mais ça n'était pas une raison que je pouvais lui donner. En tout cas malgré son moment de surprise elle avait rapidement repris le dessus et ne tremblait même pas un peu "Pourquoi ?!" je la regardais une seconde avant de secouer la tête an souriant "Va vraiment falloir que tu sois plus précise dans tes questions" Je n'allais pas jouer aux devinettes à chaque fois pour savoir quelle question elle me posait vraiment et donne une réponse au pif en espérant que ça soit celle à sa question. Elle était bien trop vague "Si tu veux savoir pourquoi est ce que je fais ce que je fais" autrement dit, ce qu'elle m'avait surpris en train de faire "C'est pour me nourrir, et toi ce que tu fais tu le fais par vengeance. A ton avis lequel de nous deux à le but le plus louable tu penses ?" Je n'allais pas lui sauter dessus alors si elle pouvait baisser son arme ça m'arrangerait un peu quand même.
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Jersey C-R. Calloway

avatar
- I'm a Hunter -


☇ Messages : 98

MessageSujet: Re: Pardonnez moi mon père car j'ai péché / Jersey Mer 22 Fév - 14:28

Jersey ∞ Gregory
Jersey n’en revenait tout simplement pas, de voir le prêtre de son église à qui elle s’était souvent confiée, en pensant qu’il était un véritable homme de dieu, ici, les crocs dans le cou d’une innocente qui n’avait pas demandé à être son repas. En un battement de cils, l’image de l’homme de foi, bon et qui pardonne, s’était écroulée, laissant place à l’image du monstre que pourchassait Jersey depuis la mort des siens. La gorge serrée, le cœur battant à tout rompre, elle détestait la désagréable sensation qui l’enveloppait et  qui l’empêchait de faire son travail de chasseuse. Elle se sentait trahie !  Comment avait-il pu se jouer d’elle ainsi, en sachant qui plus est son histoire, et sa haine pour ceux de son espèce ?  Dire, qu’elle pensait lui rendre visite le lendemain matin, elle allait devoir s’en passer ! Le pire dans tout ça c’était le fait qu’il ait réussi à la berner. Oui, il l’avait eu comme une novice, et elle se haïssait d’avoir cru en lui, en faible femme. Si seulement, elle avait écouté son instinct, plutôt que sa raison, elle n’aurait jamais mis les pieds dans cette foutue église. Tout aurait été bien plus facile et la balle de bois trempée dans de la verveine, aurait déjà atteint son cœur. Mais non, la potentielle chasseuse des Cinq, faisait preuve d’humanité. Quelle cruche !  Qu’elle en profite car d’ici peu, la chasse risquerait de prendre le dessus, et il n’en serait que plus dans la panade ! Son regard, le sondant à la recherche de réponses, elle crut mourir quand un sourire se dessina sur ses lèvres. « Comment j'ai osé te cacher ma nature ? » Ses prunelles dans les siennes, elle acquiesça en silence, tandis qu’elle le laissait poursuivre, frémissant à son rire. Il n’y avait rien de drôle bon sang !  D’accord, le lui avouer aurait été idiot, car il risquerait de se la mettre à dos, mais au fond, c’était qu’il n’avait pas prêté si bien attention que ça, aux dires qu’elle avait eu en son égard. «  Je vous arrête tout de suite.  Faute avouée à moitié pardonnée. J’aurais pu au moins essayé de vous convaincre de ne pas vous nourrir à la source, ou au pire sur moi plutôt que sur de pauvres innocents…Mais vous ne m’avez pas laissé le choix… Ce soir, j’ai encore plus du mal à l’accepter car vous m’avez menti…vous vous êtes bien foutu de moi ! » finit-elle par ajouter, avec dureté et froideur.

Il serait si simple d’appuyer sur la gâchette et pourtant il semblerait que quelque chose la retienne… Il fallait qu’elle ouvre les yeux, il était un vampire et c’était ce qu’il y avait de mieux à faire…Seulement, elle lui laissait quelques secondes de réflexion pour qu’il lui donne une bonne excuse de ne pas s’en prendre à lui. Quand il évoqua le tueur de sa famille, elle soupira et son cœur se serra « Parce que si je ne le fais pas, personne ne se tiendra devant vous pour vous empêcher de vous en prendre à des innocents. Qui les protègera eux ? Ceux qui continuent de croire que le surnaturel n’existe pas ? Personne ! Alors oui, lui et sa petite troupe sont bien ceux que je hais le plus au monde… mais tous ceux ayant fait le choix de s’en prendre à des humains, prêts à leur ôter la vie, plutôt que de se nourrir via des poches de sang, je les mets dans le même sac, car ils ne valent pas mieux que ce meurtrier ! » Des larmes montèrent se loger dans ses prunelles, mais elle refusa de craquer, de pleurer. Il ne méritait pas de la mettre dans cet état… il cherchait à l’affaiblir et elle devait rester forte pour lui tenir tête. Le cœur battant à rompre sa poitrine, la colère et l’incompréhension coulant dans ses veines, elle se rattachait à ce sentiment pour contenir sa peine. « Si tu veux savoir pourquoi est ce que je fais ce que je fais. C'est pour me nourrir, et toi ce que tu fais tu le fais par vengeance. A ton avis lequel de nous deux à le but le plus louable tu penses ? » Elle crut s’étouffer et se surprit à baisser son arme. Il avait raison, la vengeance était un de ses moteurs mais pas le seul.  La relevant, son regard retrouvant le sien, elle soupira «  Vous ne comprenez donc vraiment rien ? Je n’ai pas d’autres choix, vous oui ! Même sa mort ne suffira pas à m’arrêter … je me dois de protéger mon peuple…La chasse est devenue ma vie… mon destin..  » Elle baissa son regard sur sa main, o depuis peu un tatouage était en train de se dessiner, et elle soupira «  Pour chaque humain, à qui vous dérober la vie, vous nous poussez à entrer en guerre avec votre espèce. »

code by Silver Lungs


I'll protect you


I can't stop fighting

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Pardonnez moi mon père car j'ai péché / Jersey Mer 22 Fév - 16:02

Jersey ∞ Gregory
Y'avait plus agréable pour discuter que d'avoir une arme pointée sur soit. N'avait-elle pas mal aux bras à force ? J'avais beau me montrer plutôt détendu je ne pouvais pas m'empêcher de me demander si elle allait tirer et dans tous les cas je devais rester concentrer pour essayer de repérer un signe qui pourrait m'avertir qu'elle allait appuyer sur la gachette la seconde suivante et avoir une chance de ne pas me prendre la balle. Parce que bon j'avais beau être rapide si je réagissais après qu'elle ai tiré je me la prenais quand même. Peut-être pas dans le coeur mais je me la prenais. « Je vous arrête tout de suite. Faute avouée à moitié pardonnée. » Sérieusement elle me sortait ce dicton que les parents sortaient à leurs enfants pour les convaincres de se balancer quand ils faisaient une connerie ? Je n'étais pas en faute, ça n'était pas une faute à avouer mais ma nature et avouer ma nature faisait de moi sa cible alors que je pouvais ne rien dire et continuer à parler tranquillement avec elle comme si de rien n'était. Elle s'attendait à quoi ? « J’aurais pu au moins essayé de vous convaincre de ne pas vous nourrir à la source, ou au pire sur moi plutôt que sur de pauvres innocents…Mais vous ne m’avez pas laissé le choix… Ce soir, j’ai encore plus du mal à l’accepter car vous m’avez menti…vous vous êtes bien foutu de moi ! » je soupirais légèrement "Tu me fais penser à tous ses vegans qui bassinne tout le monde pour qu'ils arrêtent de manger des pauvres petits animaux innocents" tout ces humains soit disant plein de vertus qui voulaient vous faire changer de régime. Heureusement que les animaux n'étaient pas aussi développé que les humains sinon ils se seraient eux aussi mis à pourchasser ceux qui bouffaient les leurs. Vous voyez si tout le monde faisait ça dans la chaîne alimentaire ça serait le bordel ! Quand à me nourrir dirrectement à son cou. Je la pensais plus intelligente que ça. Soit elle était suicidaire soit elle pensait qu'elle aurait pu suffisamment me faire confiance pour me servir ses veines et dans ce cas j'étais flatté.

« Parce que si je ne le fais pas, personne ne se tiendra devant vous pour vous empêcher de vous en prendre à des innocents. Qui les protègera eux ? Ceux qui continuent de croire que le surnaturel n’existe pas ? Personne ! Alors oui, lui et sa petite troupe sont bien ceux que je hais les plus au monde… mais tous ceux ayant fait le choix de s’en prendre à des humains, prêts à leur ôter la vie, plutôt que de se nourrir via des poches de sang, je les mets dans le même sac, car ils ne valent pas mieux que ce meurtrier ! » C'est qu'elle avait des idées bien arrêtée la demoiselle, dommage qu'elle n'y ai pas réfléchis un peu plus. "Qui les protégera ? Mais tu t'attends à quoi ? Tu crois que même si tous les vampires étaient exterminés il n'y aurait plus aucun innocent humain de tuer ? Faudrait te réveiller un peu il y a beaucoup plus d'assassins dans ton espèce que dans la mienne, tu devrais te faire flic tu sauverais probablement plus de vies" si on jouait avec ces mots qu'adorent employer les humains en ce moment, s'était en quelques sorte raciste de ne s'en prendre qu'aux tueurs à longues canines. Surtout que nous on le faisait par besoin de se nourir pas pour le plaisir. Enfin parfois si il faut bien l'avouer mais quand même ! Beaucoup de vampires n'avaient pas choisis d'être vampires et tuaient parce qu'ils ne se contrôlaient pas. Les humains le faisaient par choix. Je défendrais toujours le fait que malgré tout ce qu'on nous reproche son espèce était pire que la mienne. Quand je lui parlais de sa vengeance elle baissa un instant son arme. Je soupirais quand je la vie la relever. Et dire que j'avais penser qu'elle allait enfin être résonnable. Je n'aurais pas dû lui laisser le bénéfice du toute et lui prendre son arme dès qu'elle l'avait baissé. « Vous ne comprenez donc vraiment rien ? Je n’ai pas d’autres choix, vous oui ! Même sa mort ne suffira pas à m’arrêter … je me dois de protéger mon peuple…La chasse est devenue ma vie… mon destin.. » Alors qu'elle parlait je croisais les bras en m'appuyant contre le mur derrière moi "Triste vie" quelle idée de conssacrer sa vie au meurtre quand on pouvait en profiter ? « Pour chaque humain, à qui vous dérober la vie, vous nous poussez à entrer en guerre avec votre espèce. » Je secouais la tête "Aaah Jersey, tu sais je commence à en connaitre pas mal sur toi maintenant et je sais que tu es pleine de bonne intention mais la réalité c'est que tu ne vas pas plus loin que le bout de ton nez" En sept siècles j'en avais appris des choses. J'avais pu constater ce que certains actes engendraient, j'avais réfléchis, mûris, évolué et j'avais même appris des trucs en jouant les prêtres je ne vais pas dire le contraire. Ca n'était pas parce que je n'étais plus croyant depuis bien longtemps que j'étais en désaccord avec tout ce que j'enseignais. "Tu parles de guerre alors que tu as un flingue pointé sur moi. La vengeance engendre la vengeance, tu as de la chance d'être encore en vie. Tu tues les vampires pour venger les personnes qu'ils ont tués jusqu'au jour ou des proches des vampires que tu as tuer viendrons pour toi, pour venger leurs amis, leur famille" Elle croyait qu'ils n'y avaient que les humains qui avaient une famille ? Qu'est ce qu'elle penserait si un jour son enfant devenait un vampire ? "Ensuite un proche à toi ira te venger en tuant le vampire responsable etc etc voilà comment une guerre se déclenche. Ca n'est pas seulement le premier à attaquer qui est responsable. Tu n'es qu'un maillons de la chaine qui permet à la guerre d'exister. Le plus mâlin c'est celui qui arrête de tirer le premier. Réfléchis y" tout le monde avait des proches, y'aurait toujours quelqu'un pour se venger. Pour éviter que ça ne se propage il fallait réussir à ne pas se venger. "Tu vois par exemple si tu me tues ce soir, celui qui m'a transformé et qui est comme un frère pour toi va probablement vouloir se venger. Il a deux cent ans de plus que moi soit autour des neuf cent, oui il est très vieux donc tu serais en mauvaise posture. En plus de ça sous la colère il tuera probablment d'autres innocents et la tu en seras la seule responsable." Fallait-il que je lui fasse un dessin ? "Bon, est ce que tu peux baisser ton arme maintenant ?"
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

Pardonnez moi mon père car j'ai péché / Jersey

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Pardonnez moi mon père car j'ai péché [Terminé]
» Pardonnez moi mon père car j'ai péché / Jersey
» ANGES Ψ « pardonnez-moi mon Père parce que j'ai goûté la bière »
» Décès d'Éval Manigat, père de la musique du monde québécoise
» Tommy Yugurei serpentard de père en fils [Validée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: - Flood & Co - :: Les archives :: Les rps finis & Abandonnés-