AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez| .

Who's this man ? [Gregory & Kai]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
MessageSujet: Who's this man ? [Gregory & Kai] Mar 27 Déc - 4:59

Who's this man ?
“Gregory D. Hanighan & Malachai Parker”
Conseil de ville. Le meilleur moment de mes journées. Toujours pertinent. Absolument pas ennuyant. Je ne regrette définitivement pas d’avoir choisis ce genre d’activités pour mes temps libre ! Assis dans la salle de réunion, je fixe les discussions tout en mâchant ma gomme à la cerise. C’est ma troisième de la rencontre, pour dire comment le tout s’éternise. Les sujets du jour devraient m’intéresser pourtant. La première partie de la rencontre était sur les changements au niveau de la gestion de la ville. Apparemment que Mystic Falls est en déclin depuis quelques mois et qu’il faut impérativement y remédier. Je pense plutôt que quelqu’un ne sais pas du tout comment gérer l’émigration des jeunes. C’est certes cool de créer un nouveau bar de débauche et de folies de jeunesse, mais euh, comment dire… C’est de la merde pour le reste. J’attribue donc la médaille de l’incompétence à monsieur le maire machin, dont j’oubli constamment le nom. Pourquoi on a ce genre de réunions si c’est pour laisser ce type prendre les mauvaises décisions quand même ? Je fais une bulle avec ma gomme pour souligner mon point dramatiquement. Mon geste attire l’attention de la conseillère assise à côté de moi. Je lui réponds d’un sourire complètement fake et pourtant tellement sincère dans sa fakitute. Elle rapporte son attention ailleurs. Bonne fille. Le sujet suivant me fait me redresser de quelques centimètres. Les quatre puissances. Les sorciers sous ma gouverne, mais dont aucun de ces honorables personnes trop payés n’a la moindre idée. Le conseil aborde seulement le fait qu’il devient préoccupant que ces jeunes soient laissés sans surveillance. Et moi dans cette histoire ? J’ai le contrôle sur ces petits, il n’y a aucun souci à se faire. Je pourrais leur dire et m’assurer qu’ils le gardent pour eux ensuite grâce à mon œil de vampire. Mais à quoi bon, je me sens lasse aujourd’hui. Je demeure donc silencieux, me surprenant moi-même. La séance est levée et je suis sur mes deux pieds le premier. Par obligation sociale, je dois rester encore un peu à la mairie afin de converser avec ces gens. De m’intéresser à leurs enfants et à leurs vacances dans les pays exotiques. Parfois il y a des gens intéressants, il suffit juste de les dénicher parmi la foule d’hommes et de femmes que j’ai déjà catalogué d’ennuyant. Hum. Je parcours la grande salle de discussion (le hall d’entrée en fait) du regard et je ne pense pas être chanceux aujourd’hui. Ma main trouve un verre de quelque chose. Je sens d’abord le contenu. Seulement du vin. Je le bois quand même. C’est mieux que de l’eau. Je continue mon inspection des lieux. Je localise ensuite un homme inconnu pas très loin du maire. Un petit nouveau ? Je suis ici depuis quelques temps déjà, je le saurais si ce type avait des fréquentations avec la mairie. Je m’approche de lui en zigzaguant au préalable entre de nombreuses personnes présentes. Je me retrouve simplement juste à côté de l’homme, faisant comme si de rien n’était. Les oreilles autours ne sont pas attentives à nous deux, mais l’art de prétendre est ce qui est le plus important quand on est en public. Prétendre avoir une conversation parfaitement polie et normale alors que mes intentions sont clairement à l’opposé. Assumées également. Selon son habillement je devine un prêtre. Dois-je me confesser ? Si oui, j’ai bien peur qu’on en a pour une bonne centaine d’année à papoter lui et moi.

« Mon Père ! » Je lui dis en lui offrant un regard et un sourire amusé. « Content de vous voir ici aujourd’hui. Ça va l’Église ? Ces jeunes voyous ne sont pas revenus salir vos murs de graffitis ? »

Comme je l’ai dis, il faut savoir prétendre. Prétendre être intéressé pour au moins avoir ensuite la chance de paraître méchant. Ça ne serait pas drôle de le faire fuir tout de suite. Il y a tellement de choses que je peux dire à un prêtre. Et pas des confessions, ça je vous l’assure.  
© Mister Hyde
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Who's this man ? [Gregory & Kai] Mar 27 Déc - 13:58

Kai ∞ Greg
Portez un collier avec un croix sur des vêtements sobres et tous les bons ptits pratiquants se confiait sans  réfléchir. Parfois c'était vraiment simple de berner les humains. Enfin pas tous. Certains connaissaient la vérité sur les vampires et étaient de nature plus méfiante ceci dit en tant que prêtre j'échappais quand même plus au méfiances que d'autres personnes. Les gens avaient du mal à imaginer qu'un homme d'église puisse être un vampire. Trop pure pour ça. Et pourtant j'étais bien loin d'être un homme pur s'ils savaient. C'était sans se douter une seconde de ma nature que cet homme, père d'une famille fondatrice de Mystic Falls, m'avait parlé du conseil. Même pas besoin d'hypnose, ces gens là étaient bourrés de veine de vénus de toute façon. Mais un verre d'alcool et voilà qu'il se confessait déjà croyant ou non. Les membres du conseil devraient se méfier de lui il est visiblement incapable de tenir sa langue. Mais tant mieux pour moi ! De cette façon j'en apprenais plus sur le petit cercle de justiciers autoproclamé de la ville.

Il avait suffis de le convaincre qu'en tant que prêtre il pourrait être intéressant de voir comment se déroulait une de ses réunions et il m'avait dit où et quand se passait la prochaine. Voilà comment je me retrouvais à la mairie pendant que tout le monde fêtait Noël dehors. La plus part de gens ici devaient être de familles fondatrices. Je ne les connaissais pas tous. Les débats parlaient principalement de la sécurité et de la gestion de la ville. Au final ils avaient quasiment plus parler de sorciers que de vampires, à croire que les vampires se faisaient plus discret qu'eux maintenant. Ça dura un certain temps et le moment de l'apéro arriva. Je pus enfin prendre un verre de vin. J'avais goûté beaucoup de vins lors de voyages en France et j'avais beaucoup apprécié donc je validais le choix même s'il ne serait peut-etre pas aussi bon que le vin français. « Mon Père ! » Ah, quelqu'un m'adressait la parole. Allait-il encore falloir que j'écoute quelqu'un qui pense que comme j'étais prêtre il pouvait me raconter sa vie alors qu'on était pas à l'église ? Je tournais finalement la tête vers l'homme en question, enfin il ressemblait presque plus à un gamin arrogant qu'un de ces hommes pensant être utile pour la ville. Suffisait de voir son petit sourire pour savoir que c'était un emmerdeur. Mais ici on ne pouvait pas vraiment se fier aux apparences, un jeunot pouvait être un vieux vampire. Ceci dit j'en était aussi un vieux. « Content de vous voir ici aujourd’hui. Ça va l’Église ? Ces jeunes voyous ne sont pas revenus salir vos murs de graffitis ? » Je lui lançais un sourire poli avant de lui tendre la main "Mais ravis aussi, à qui ai-je l'honneur ?" Enfin honneur c'était vite dit. "Non ils n'ont rien fait de tel, ils semblerait qu'aujourd'hui les jeunes voyous soient plus occupés à s'intéresser aux autorité de la ville qu'à taguer les églises" Noon je ne le visais pas du tout. C'était une simple conversation courtoise après tout non ?
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Who's this man ? [Gregory & Kai] Mar 27 Déc - 16:51

Who's this man ?
“Gregory D. Hanighan & Malachai Parker”
Pardonnez-moi mon Père, car j’ai péché. J’ai une obsession non contenue pour la célèbre émission de télévision The price is right. Ça va ? C’est comme ça qu’on dit ? L’homme se tourne vers moi et je capte son regard au passage. Il dégage une énergie intéressante, je dois dire. Loin du type coincé auquel je m’attendais en m’approchant de lui. Voilà qui motive mes intentions particulières. Il en a vu d’autres, il semblerait bien. Un défi juste un peu plus enlevant à relever. Il me tend une main et je n’y réponds pas dans l’immédiat. Le coup de la poignée de mains, c’est vrai. Il cherche à savoir qui je suis, ce qui est tout naturel pour une personne polie et civilisée. D’abord, lui serrer la main. Ce que je fais en lui ajoutant en bonus un sourire un peu plus grand. Je relâche sa main dès que je sens que ça devient désagréable pour nous deux et je me présente sans vraiment changer mon attitude. Que voulez-vous, le vin me rend léger, il semblerait. Pour ce qui est des graffitis, personne ne s’y intéresse de toute façon.

« Je suis Kai Parker. » Je me contente de dire avant une gorgée de vin. Mon dos vient se poser sur le mur derrière nous, le fixe les autres membres du conseil avec indifférence. « Vous savez, les jeunes ne sont plus ce qu’ils étaient. C’est un peu décevant à mon avis. »

Voilà que l’ennui me reprend. Je ne pensais pas que ça arriverait s’y vite. Du coup, le mieux serait d’enchaîner avec plus de remarques désobligeantes. Je dois me remonter les manches et faire un effort, Ô Seigneur Jésus. Cet homme veut clairement embarqué dans mon jeu, autant lui en donner pour son argent. Je me demande ce que Bob Barker ferait à ma place ? Probablement sourire à la caméra. Ou demander au prochain participant de tourner la roue. Va savoir. Une question demeure.

« Vous savez, je me suis toujours demandé comment une personne décidait de devenir prêtre. Est-ce qu’il y a un rite de passage ou un processus de sélection ? J’imagine que non, n’importe qui ferait l’affaire, tant qu’on sait tenir une bible. »

Si c’est le cas, j’ai les qualificatifs nécessaires pour le devenir. Le Père Parker. Je préfère le Père Noël. La barbe est plus glorieuse. Nouvelle gorgée de vin. Un regard dans la direction du prêtre. À quel point son Dieu peut le sauver de l’extraction de son cœur en direct ? Je me le demande vraiment. Sur ce, nous serons de retour après la pause.  
© Mister Hyde
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Who's this man ? [Gregory & Kai] Jeu 2 Fév - 0:46

Kai ∞ Greg
Dès ses premières paroles j'avais plutôt tendance à le mettre dans la case jeune vampire à cause de l'assurance mêlée d'arrogance qui se dégageait de lui ceci dit ça n'avait rien d'un jugement inébranlable. Moi même je pouvais me montrer parfois très arrogant alors que je n'avais plus rien de jeune, enfin sauf physiquement, de ce côté la ça allait. Peut-être était-il juste un humain un peu trop sûr de lui ou un chasseur cherchant des proie. Un chasseur qui a de l'humour ? Hmm ça serait bien une première ça. « Je suis Kai Parker. » Ce nom ne me disait rien, mais peut-être qu'en fouillant un peu je pourrais découvrir quelque chose. En tout cas il n'était pas d'une famille fondatrice donc il ne devrait "normalement" pas être au courant du surnaturel et ne pas être ici même, à moins d'être lui même une créature surnaturelle ou d'être très proches de membres de familles fondatrices un peu trop bavards. "Père Gregory Hanighan" je lui rendais son sourire courtois. « Vous savez, les jeunes ne sont plus ce qu’ils étaient. C’est un peu décevant à mon avis. » Allait-il vraiment me faire la conversation sur les jeunes de la ville et leurs préoccupations ? Non parce que la partie blablatage du conseil m'avait déjà paru longue alors si l'apéro pouvait ne pas être dans le même ton ça m’arrangerait. "Si vous le dîtes" je buvais une nouvelle gorgée de mon verre me demandant s'il allait me lâcher la grappe ou pas mais non, visiblement il semblait déterminer à m'accaparer. Dans ce cas autant rentrer dans son jeu.

« Vous savez, je me suis toujours demandé comment une personne décidait de devenir prêtre. Est-ce qu’il y a un rite de passage ou un processus de sélection ? J’imagine que non, n’importe qui ferait l’affaire, tant qu’on sait tenir une bible. » Le coin de mes lèvres s'étira légèrement, amusé par la situation. C'était clairement de la provocation ouverte mais à vrai dire en plusieurs siècles j'avais déjà tout entendu sur le fait d'être prêtre et autant vous dire que ça n'était pas en m'attaquant la dessus que j'allais sortir de mes gonds. "C'est l'avantage d'être dans un milieu chaste, il n'y a même pas besoin de passer sous la table" pour ma part je savais comment on devenait prêtre à l'époque où je l'étais devenu mais les choses avaient forcément évoluer avec le temps "Mais si le métier vous intéresse je vous invite à faire un tour à l'église un de ses quatre." Je mettais une main dans une de mes poches et tournais la tête vers lui, un petit sourire aux lèvres "Avez vous la foi au moins monsieur Parker ?" Moi ? Je ne l'avais plus depuis longtemps. Ça n'était certainement pas pour servir Dieu que je faisais ce job. "Et vous comment avez vous fait pour vous retrouver au conseil ? Quels sont vos atouts pour en être devenu membre" si toutefois il en était vraiment un. Moi je n'étais la que grâce à mon titre dans cette ville et également la naïveté d'un mec mais lui comment s'y était-il retrouvé ? J'étais curieux de connaitre la réponse la pour le coup.
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Who's this man ? [Gregory & Kai] Jeu 2 Fév - 3:12

Who's this man ?
“Gregory D. Hanighan & Malachai Parker”
Les hommes d’Église sont d’une tristesse à pleurer. Si dévouer à leur foi et leur Dieu, si aveuglément loin d’une réalité bien peu catholique. Comme préservés des « impuretés » dans un monde à part qu’ils s’entêtent à vouloir imposer à leur prochain. Si fondamentalement bons et éduqués à la bonté qu’ils finissent par en prendre les notions de bases et par le fait même en perdre la logique. Ce qui me fascine le plus c’est ce qui les pousse à sacrifier leur vie pour une croyance intangible, sans fondement logique. Pour quelqu’un comme moi qui a déjà du mal avec ce qu’on considère comme logique et moral, me voilà face à un néant encore plus vaste. Son esprit est prisonnier dans une dimension spirituelle hilarante à mes yeux. Tellement sans valeur, sans importance. Qu’est-ce que la religion a déjà apporté à ses fidèles outre une raison de plus pour se lamenter ? Et quand en plus les limites sont traversées par ses plus grands pratiquants, par là j’entends les prêtres comme celui en face de moi, les journaux ont droits à des gros titres succulents. Pécher est donc à ce point sujet à la diffusion médiatique ? Il est vrai que les actes que j’ai commis ont tous pratiquement été accompagnés d’une première page dans les journaux. Reste à voir quel sera la réception publique de mon prochain coup. L’homme religieux se contente de vagues regards, de quelques sourires à mes remarques. Il réagit, mais pas autant que je le voudrais. Je demeure sans gêne à côté de lui, lui imposant ma présence, comme il me semble la personne la plus intéressante à énerver dans ce groupe. Il semble enfin s’exprimer un peu plus et c’est avec encore plus de défi au fond de l’œil que j’accueille cette attitude. Un divertissement comme un autre, une victime qui n’a pas plus ou moins de valeur à mes yeux. Simplement un instant quelconque dans une journée d’ennui. Attendons de voir si la conversation en vaut la peine ou pas. Je souris à sa réponse. Pas besoin de passer sous la table, hen ? Voilà qui est amusant. Il m’invite alors à visiter par moi-même l’église et j’hausse un sourcil, encore plus amusé. Il semble sérieux, mais je le suis également dans ma déclinaison silencieuse. Moi dans une Église ! À genoux à prier pour être lavé de mes péchés, j’imagine. Non, je suis confortable avec l’idée que mon âme est destinée à l’Enfer. Alors que mes lèvres trempent à nouveau dans le vin, il me demande si j’ai la foi. Ah, enfin la conversation devient intéressante.

« J’ai foi en moi-même, c’est tout ce qui compte. »

Je le regarde avec une certaine curiosité. Je remarque sur son visage un certain désintéressement dans sa question. Quoi, il a perdu l’étincelle d’aveuglement du serviteur de Dieu ? Il n’en est que d’autant plus intriguant maintenant que je commence à voir qu’il embarque volontiers dans mon jeu. Il cherche alors à connaître mon rapport avec les conseils, ce que j’apporte à ce petit groupe de bons et innocents citoyens de Mystic Falls. Ils ont tous des choses à se reprocher, voilà ce qui m’intéresse en eux. Des têtes dirigeantes pouvant être manipulées par la menace si nécessaire. Une source infinie d’informations, également. Non, aussi ennuyeux est-elle, cette place de membre est la position idéale pour quelqu’un ayant mes intentions. Je dépose mon verre vide sur une table près de nous et je le regarde un instant avant de répondre, souriant.

« Tout simplement parce que j’ai à cœur les intérêts de cette ville ainsi que ces concitoyens, mon Père. N’est-ce pas la bonne réponse à une telle question ? » Je laisse un silence plané volontairement avant de poursuivre. « Plus sérieusement, j’ai des intérêts à défendre. Ceux des jeunes, par exemple. Je suis pour la liberté d’expression et d’opinion, pour discuter de choses insignifiantes durant des heures, si c’est pour en bout de ligne être capable d’avoir l’attention d’une seule personne de ce conseil. Nous sommes tous là pour la même chose, je pense. Pour agir égoïstement en faisant croire que nous nous soucions sincèrement des autres. »

Je commence à rire avant de finalement pointer le verre de vin, un peu innocemment.

« Il ne faut pas croire un mot de ce que je raconte, allons ! De toute façon, vous avez l’habitude, non ? » Je dis en redevenant sérieux et en cherchant du regarde un autre verre.

Faire croire que je suis un peu saoule ne réussira probablement pas à le convaincre, mais cela m’amuse bien de jouer à ce genre de personne à qui on ne peut se fier. Ce n’est pas très loin de la réalité. Je m’étire le bras pour me saisir d’un nouveau verre que je viens cogner de manière enfantine contre le sien avant d’en boire une gorgée. Nous sommes loin d’en avoir terminé.
© Mister Hyde
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Who's this man ? [Gregory & Kai] Ven 3 Fév - 0:18

Kai ∞ Greg
En venant ici je me doutais que j'allais devoir participer à des conversations plus ou moins lassantes mais je ne m'attendais pas à ce que ça soit avec une jeune. Par rapport au métier de prêtre j'avais l'habitude d'entendre souvent la même chose, il fallait croire que les gens manquaient cruellement d'originalité quand il s'agissait de chercher la petite bête la dessus. On pourrait croire qu'au fils des siècles ça aurait beaucoup changé mais pas tant que ça. D'un côté il y avait ceux qui étaient à fond dedans et y croyaient à fond et de l'autre ceux qui faisaient des blagues vaseuses. Puis au milieu les neutres, ceux qui s'en foutaient tout simplement. Et puis il y avait aussi moi, qui était prêtre mais qui était une des créatures de dieu qui faisait peur à tout le monde. Quand j'invitais le jeune Parker à venir à l'église bien sûr que je n'y croyais pas une seconde. Ça se voyait comme le nez au milieu de la figure qu'il n'avait pas de dieu, d'ailleurs ça pouvait se deviner à l'arrogance cachée derrière son sourire malgré le fait qu'il s'adressait à un homme d'église. Aucun croyant ne m'aurait dit ce qu'il me disait ça parait évident. Mais peu importe qu'il le soit ou non. Une majorité de personnes l'étaient ce qui me mettaient à l'abris des soupçons d'un grand nombre de personnes. « J’ai foi en moi-même, c’est tout ce qui compte. » Sa réponse en me surprenait pas vraiment, voir pas du tout. Je ne pus pas m'empêcher d'afficher un léger sourire d'ailleurs. Non non même pas un sourire hypocrite "Disons que c'est un bon début" je bus une nouvelle gorgée "Donc aucune divination au dessus de votre tête ce qui veut dire que quand vous faîtes une bonne action c'est pas pure bonté et non par la peur de dieu" un léger rire sarcastique m'échappa. Ce que je disais portait quelque peu préjudice aux croyant il faut bien l'admettre "Ceci dit pour certain, la peur du jugement de dieu les empêche de commettre de mauvais actes" j'haussais légèrement des épaules "J'imagine qu'il y a toujours du bon et du moins bon que ça soit en croyant en dieu ou en ne croyant qu'en soit même" pour ma part j'étais plutôt pour la deuxième option mais évidemment je n'allais pas l'afficher clairement. J'avais déjà donné un peu trop de pistes rien que par le choix de mes mots. Les croyances et les religions étaient souvent perçu comme des sujets ennuyant et propice à la discorde mais en réalité si on s'intéressait vraiment à tout ce que ça pouvait entraîner ça pouvait devenir très intéressant.

« Tout simplement parce que j’ai à cœur les intérêts de cette ville ainsi que ces concitoyens, mon Père. N’est-ce pas la bonne réponse à une telle question ? » C'était une réponse toute prête sortit d'un discours du maire de la ville ça non ? « Plus sérieusement, j’ai des intérêts à défendre. Ah, je me disais aussi Ceux des jeunes, par exemple. Ah non autant pour moi j'avais crus qu'il était passé à une réponse sérieuse Je suis pour la liberté d’expression et d’opinion Comme tout le monde pour discuter de choses insignifiantes durant des heures Comme personne si c’est pour en bout de ligne être capable d’avoir l’attention d’une seule personne de ce conseil. Est ce que le but était que je me sente viser ? Nous sommes tous là pour la même chose, je pense. Ah oui vraiment ? Pour agir égoïstement en faisant croire que nous nous soucions sincèrement des autres. » Cette dernière phrase, en si parfaite opposition avec la première m'arracha à nouveau un léger sourire mais cette fois ci amusé. Il se mit ensuite à rire avant de montrer son verre du doigt « Il ne faut pas croire un mot de ce que je raconte, allons ! De toute façon, vous avez l’habitude, non ? » Cette fois ci ce fut à mon tour de rire "Est ce que vous sous-entendez que les fidèles de la paroisse, aussi pieux qu'ils soient, seraient capable de venir me confier de faux pêchés ? Pourquoi ferait-ils cela ?" ils venaient tous pour se repentir, pourquoi inventer des actes qui pour eux sont honteux alors qu'ils ne les ont pas commis ? Ça serait ridicule. Tout comme lui, son monologue semblait plus sincère que sa dernière remarque "Peu de personnes connaissent l'existence du conseil en dehors des familles fondatrices. Si vous êtes la vous êtes forcément au courant du problème de vampires de la ville et étrangement je parierais plus sur ça que sur l'importance de la liberté d'expression des jeunes via des graffitis sur une église, pour votre intérêt à être ici." tout le monde ici était au courant de ça et ils en parlaient ouvertement donc quand bien même par le plus grand des hasards ça ne serait pas le cas et bien ça le deviendrait rapidement. "Mais je suis curieux, quel est votre point de vu ?"
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Who's this man ? [Gregory & Kai] Dim 19 Fév - 4:36

Who's this man ?
“Gregory D. Hanighan & Malachai Parker”
Des mots. Trop de mots. Je le regarde d’abord avec lassitude, puis je finis par carrément observer ailleurs avant de me désintéresser complètement à lui. Cela ne l’arrête pas de me parler de son Dieu, que c’est bien de croire en moi. Enfin, je crois que c’est ce qu’il dit. Je tourne plutôt la tête dans l’autre direction, saluant un autre membre du conseil qui fronce les sourcils, ne comprenant pas pourquoi j’affiche un air aussi joyeux. Ah ça, c’est assez compliqué, je dois dire. Je suis content que la réunion soit terminée. Heureux de m’être trouvé un compagnon de conversation, bien qu’il commence à me faire bâiller. Mais surtout, animé par des raisons un peu plus obscurs que je tais. Mon extravagance habituelle de ce genre de situations est assez contenue. Je me tourne vers le prêtre juste à temps pour la fin de ses paroles et le début des miennes. Le jeu recommence. Je tente une nouvelle approche afin de le faire réagir, de voir s’il va mordre à l’hameçon. Comme un gros poisson dans un lac. Le verre empalé au bout de la canne à pêche gigote juste ce qu’il faut pour que mon interlocuteur le croque. Il réagit, mais pas autant que je le voudrais. Il cherche à savoir si je crois que les gens viennent lui compter des mensonges et pourquoi ils le feraient. En le regardant de travers, un léger sourire aux lèvres, je lui réponds sans hésitation :

« Pour se rendre intéressant. » Un brin de sérieux se ressent dans ces mots, mon ton étant plus grave qu’auparavant.

Il poursuit ensuite et je le regarde sans perdre mon amusement. Lorsqu’il évoque le « problème » vampire, je ne bronche pas d’une miette. Je me contente de le regarder en attendant qu’il termine le fond de sa pensée. Lorsque c’est fait, je lui vole son verre de vin sans aucune gêne et je le lève sous son nez.

« Ding ! Ding ! Ding ! » Je me contente de répondre, avant de porter son propre verre à mes lèvres et de le finir d’une traite.

Je lui redonne et je commence à m’éloigner, ne répondant pas à sa dernière question. S’il a envie de savoir, il va falloir qu’il me suive ou me poursuive plutôt. Je suis le genre de pokémon qu’on doit amadouer, même si j’ai la réputation d’ouvrir à n’importe qui ma grande gueule, je l’admets. Je m’éloigne des gens du conseil et j’emprunte un couloir complètement désert. Je marche lentement afin de le traverser, repérant la porte des toilettes en chemin. Toujours important à savoir. Je continue ma progression jusqu’à finalement déboucher dans une petite salle isolée semblable à un salon au premier coup d’œil. Un air de repos, j’imagine. Après des débats interminables et désespérants, je pense comprendre l’utilité d’un tel endroit. Pour l’instant, je viens paresseusement m’y jeter. Je me retrouve semi-couché, les yeux fermés, lorsque l’autre me rejoint finalement. Alors, il est prêt à parler serious business ou quoi ?

« Alors, mon Père ! Ça fait quoi d’être l’un d’eux ? » J’ouvre les yeux. « D’être un vampire ? »
© Mister Hyde
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Who's this man ? [Gregory & Kai] Lun 20 Fév - 18:15

Kai ∞ Greg
C'est fou ce que j'adorais parler dans le vide. Poser des questions pour ne pas en écouter les réponses et bien montrer le fait qu'il se fait chier. C'était limite s'il n'accentuait pas exprès pour me provoquer même. Qu'est ce qu'il croyait ? Que je trouvais ça intéressant de parler avec un petit con insolent ? A une autre époque j'aurais déjà perdu patience mais heureusement qu'on apprend à se maîtriser avec l'âge. Quoi que, ce n'était pas le cas de tout le monde. Parler avec lui était visiblement une perte de temps, je l'aurait probablement laissé tout seul s'il n'avait pas enfin daigner répondre « Pour se rendre intéressant. » un léger rire m'échappa "Dans ce cas autant raconter leurs bobards à tout le monde à moins que vous pensiez que tout ceux qui se confis ressente le besoin que je les trouve intéressant" la bonne blague. C'était certes flatteur mais plus sérieusement son raisonnement était complètement stupide. Le but du confessional c'était que je garde tout pour moi donc ils n'allaient pas intéresser grand monde en venant raconter des faux pêchés. Et puis peut-être que c'était son tripe à lui de se tailler une fausse réputation mais ça n'était pas le cas de tout le monde. Encore moins de ceux qui perdaient leur temps à venir me raconter tout ça.

Secouer mon propre verre sous me nez en faisant un bruit de Jackpot, bon sang mais il avait quel âge ? S'il croyait que j'allais le laisser me faire passer pour un con encore longtemps. Il se permit même de finir mon verre. J'en venais à regretter qu'il y ai du monde autour de nous. On ne va pas se mentir je n'avais aucune envie de rester calme, j'avais plutôt envie de gentiment lui éclater le verre sur la tronche mais il fallait que je garde mon self control. C'était à se demander s'il ne faisait pas tout pour que je sorte de mes gonds. Les gamins étaient tellement arrogants et irrespectueux de nos jours. Quand il me tendait le verre vide pour que je le reprenne je croisais les bras. Attend il ne s'attendait tout de même pas à ce que je joue les bons ptits toutous non plus ? Tant pis si le verre devait s'exploser par terre, il s'était déjà permis bien plus qu'il n'aurait du le faire et je n'allais pas en plus lui servir de poubelle de table. Ignorant encore une fois ma question il s'éloigna enfin. Au moins il me lâchais la grappe ! C'était pas trop tôt ! Ca m'éviterait d'encore perdre du temps avec un gamin qui ne pense qu'à occuper le sien. Comme si j'étais une distraction.  Je le suis tout de même du regard en attrapant une autre coupe de champagne jusqu'à le voir disparaitre dans une autre pièce. Mais peu de temps après j'aperçois un homme entrer dans cette même pièce et je me concentre pour écouter ce qu'il se dit tout en buvant quelques gorgées. « Alors, mon Père ! Ça fait quoi d’être l’un d’eux ? » je levais les yeux au ciel. Mais quel imbécile. Il pensait vraiment qu'il avait un quelconque intérêt pour moi qui m'aurait pousser à le suivre ? Je soupirais et vidais mon verre avant de le reposer. Bon ben maintenant j'avais plus le choix. « D’être un vampire ? » j'ouvris la porte qui donnait sur l'autre pièce et la refermais puis sans attendre je brisais la nuque du mec. Je prenais ensuite le temps de verouiller la porte avant de lui répondre "A vous de me le dire, à moins que vous ne soyez un hybride ou quelque chose comme ça, enfin peu importe" je regardais le corps à mes pieds puis l'enjambais "Dans tous les cas tu n'es qu'un gosse imprudent derrière lequel on est obligé de passer pour réparer les conneries" Oui laissons tomber le vous. Tout le monde ici était bourré de veine de vénus ce qui fait qu'il m'avait été impossible d'hypnotiser le pauvre bougre qui se trouvait étaler par terre. Quand à l'enlever pour le seuvrer puis l'hypnotiser non merci. Je m'étais montré déjà suffisamment patient pour la journée. Je ne pouvais pas le laisser en vie maintenant qu'il venait de lui dire à voix haute que j'étais un vampire. Manquerait plus que la nouvelle s'ébruite. Ca serait quand même con de devoir tuer tout le conseil. Même si ça n'était pas ma morale qui m'en empêchait. Je soupirais d'exaspiration "C'est fou ce que devoir faire bonne figurer peut-etre ennuyant" je jetais un nouveau coup d'oeil au cadavre. Si quelqu'un tentait de rentrer je l'emporterais avec moi à vitesse vampirique pour me casser plus loin et le brûler. Inutile que le conseil se mette à chercher une taupe au sein même du conseil.
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Who's this man ? [Gregory & Kai] Sam 25 Fév - 3:49

Who's this man ?
“Gregory D. Hanighan & Malachai Parker”
Toujours chercher à avoir le dernier mot. C’est cute. Ça ne m’empêche pas de délaisser complètement le sujet. Je me contente de pencher la tête de côté, de faire un demi-sourire et de hocher négativement la tête. Les gens se confit à la personne qu’ils pensent la plus apte de leur répondre ce qu’ils veulent entendre en général. Et ceux qui ne savent pas du tout vers qui se tourner ou qui veulent se faire faussement conseiller ou même réprimander se tournent vers l’Église. Donc ouais, c’est totalement pour se rendre intéressant. Je le fais constamment et je n’ai pas peur de l’admettre. C’est ce qui connecte le mieux avec les gens dans un sens. Ne pas savoir quoi dire pour pousser la conversation dans un certain sens, alors s’arranger pour attirer l’attention. Les gens sont tous des manipulateurs à un degré plus ou moins élevé. L’égoïsme est présent chez un nombre incalculable de personne et il est évident que certaines sont religieuses et pratiquantes. Le rapport avec la religion a changé et la véritable dévotion et bonté est belle et bien morte et enterrée. Désormais, seuls les intérêts personnels ou ceux de ses proches prévalent. Donc désolé, mon chou, mais c’est le monde moderne, j’imagine. Je le provoque donc une dernière fois, lui mettant son propre verre sous le nez avant de gentiment repartir. Il est suffisamment énervé à présent pour se tenir loin de moi. Je vais donc devoir l’attirer d’une autre manière. J’ai établie contact physique avec lui en m’emparant de son verre. Comme je le soupçonnais, la très légère énergie que j’ai siphonnée de lui était celle d’un vampire. Il est définitivement le plus intéressant d’entre tous. Dommage qu’il soit si ennuyant par moment. Je me dirige vers le petit salon du bâtiment et je me couche paresseusement sur le sofa qui s’y trouve. J’attends que l’un d’eux s’approche. Un homme lambda, un heureux gagnant du hasard. Je suis certain qu’il n’a pas fait sa prière à son Dieu puisqu’il s’approche dangereusement de moi. Le tuer ? Nah. Le laisser se faire tuer. Ouep. Je m’adresse autant à cet humain qu’à Gregory dont je sais pertinemment qu’il écoute. Je termine à peine ma dernière phrase qu’il craque le cou de l’homme et que son cadavre tombe au sol dans un bruit familier.

« Oups » Je dis en me recouchant complètement, fixant le plafond.

Est-ce qu’il a mon attention maintenant ? Ou il compte à nouveau tenter de me parler de sa religion et de ses fidèles. Non, parce que si c’est la deuxième option, je fais faire un petit somme en attendant qu’il finisse. À la place, il me demande de moi lui dire avant de m’insulter un peu. Attend, mais il n’a rien compris à ce que j’essaie de faire ! Il tombe au tutoiement et ça tombe bien, moi aussi. Après tout, on est copains de meurtre désormais.

« Ouais, je sais. Je suis génial. Mais, je croyais qu’on parlait de toi. J’ai été assez clair pourtant. » Je fais une pause de plusieurs secondes, fixant le vide avant de revenir sur lui subitement. « Je tiens à avoir ton opinion sur le truc du vampire, en fait. Donc, euh, tu veux que je répète la question ou c’est bon, ça va ? »

Non parce que parfois je ne sais pas si les gens comprennent vraiment où je veux en venir ou s’ils font semblant. Je le regarde en fronçant les sourcils. Il semble vraiment concerné par le gars mort qu’il vient d’enjamber. S’il préfère, je peux le faire disparaître magiquement. Mais c’est beaucoup plus drôle de le voir éprouver de l’empathie pour un simple pion. Il ajoute que tenter de faire bonne figure est ennuyant et je lui lève un pouce pour appuyer ce fait. Ce n’est effectivement pas top, mais c’est nécessaire. Je porte ensuite une main derrière ma nuque et je m’appuie dessus confortablement. Quant à l’autre, elle demeure prête pour un petit tour de magie gratuit si nécessaire. Il est un tantinet en rogne et dans ces cas là les gens ont souvent tendances à m’agresser ou à tenter de me tuer. Et je n’aime pas trop.
© Mister Hyde
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Who's this man ? [Gregory & Kai]

Revenir en haut Aller en bas

Who's this man ? [Gregory & Kai]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» 06. One less margarita, one more trip to the shrink - PV Gregory
» 07. Need you now [PV Gregory Grimson]
» Présentation de Gregory Donovan. [Validée]
» [M] GREGORY FITOUSSI
» PAUL RAYMOND GREGORY

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: - Flood & Co - :: Les archives :: Les rps finis & Abandonnés-