AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez| .

Elena - La belle au bois dormant doit avoir la gorge bien seche après un aussi long sommeil.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Damon S. Salvatore

avatar
- I'm a Vampire -


☇ Messages : 32
☇ Localisation : Quelque part en enfer

MessageSujet: Elena - La belle au bois dormant doit avoir la gorge bien seche après un aussi long sommeil. Lun 20 Mar - 17:53

La belle au bois dormant doit avoir la gorge bien seche après un aussi long sommeil.
Elena & Damon

Damon se trouvait à son endroit favori dans Mystic Falls le bar, on pouvait l'y trouver assez régulièrement un bon verre à la main même si depuis un moment déjà, il était plus calme restant juste assis au lieu de chercher quelqu'un à tuer pour passer ses nerfs. Aujourd'hui, il était plutôt de bonne humeur sa petite amie, c'était réveillé il y a peu de temps et c'était une bonne nouvelle pour lui qui avait longuement cherché un moyen de le faire revenir complètement dans le monde des vivants, cela n'avait pas été une mince affaire et le vampire était à prendre avec des pincettes durant cette période-là, car il était capable de sauter à la gorge de n'importe qui pour une broutille. Bon, cela ne changeait pas réellement du Damon habituel, mais quand Elena était dans les parages, il cherchait un peu à lui faire plaisir et donc à être moins impulsif et méchant qu'il ne l'était sans elle, il se montrait un peu plus comme le Damon humain qu'il avait été plusieurs années auparavant, c'était parfois bien, parfois mauvais, car cela influençait ses réactions. Mais depuis quelques jours tout allait mieux enfin en surface lui était toujours inquiet à propos du pacte passé avec Kai et des possibles répercutions que cela pourrait avoir, inquiet aussi pour son frère en mode ripper qui devait être vite contrôlé, inquiet de la réaction d'Elena face à tout cela, oui le vampire avait beaucoup d'inquiétude camouflé derrière sa façade sûr de lui, et même trop sûr de lui qui pouvait énerver le monde. L'aîné Salvatore était le parfait petit con de la troupe, mais au final, c'était ce qui était attachant, du moins pour certains, comme Alaric, Elena, ou encore Bonnie qui avait appris à connaître le taciturne garçon.


Assis au bar, il était pour le moment seul, complètement seul pas un petit membre du scooby gang à l'horizon, pas un ennemi non plus, le calme plat, cela ne durerait surement pas longtemps, car ici, le calme était une chimère, une utopie qu'aucun n'atteignait jamais, car le surnaturel créait un tas de soucis qui ne pouvait pas forcément être réglé d'un coup de baguette magique même si lui aurait bien apprécier pouvoir compter sur la petite sorcière bien-aimée pour sauver définitivement leurs fesses. Commandant un autre verre le brun tripota son téléphone pour envoyer un seul et cours message, "Rejoins-moi au grill love." Ce n'était pas bien grand, pas bien expressif, mais le message serait passé et sa solitude serait brisée rapidement si le message était lu à sa réception, mais le temps n'était pas un souci après tout lui était toujours un vampire, il avait encore son éternité devant lui et pouvait rester trois jours ici sans bouger cela ne serait pas un grave souci, il aurait juste très très faim et un des serveurs risquait d'y passer. Secouant la tête, il vit son nouveau verre arrivé, cela lui tiendrait compagnie en attendant l'arrivée prochaine d'Elena, car oui au cas où vous ne l'aviez pas comprit, c'est à elle que Damon vient d'envoyer un bref texto, on ne se moque pas, mais l'homme est totalement accro à sa princesse qu'il a eut un mal fou à conquérir et un mal encore plus fou à garder à ses côtés alors désormais, il en profite et tente de passer le plus de temps possible avec sa belle. Pas toujours simple dans une petite ville comme celle-ci, où leurs vies n'ont rien d'un long fleuve tranquille et où tout le monde compte sur les autres pour s'en sortir, c'est parfois pesant, mais dans un sens ici, il se sent à la maison comme nul part ailleurs et pourtant dans sa longue vie, il a eu le temps de voyager.


De nombreux endroits, de nombreuses rencontres, mais jamais le sentiment d'être chez lui, il ne cherchait pas réellement aussi à se sentir bien se créant plus d'ennemis que de bonne relation, semant la peur et la mort sur son chemin trouvant que c'était là, une bonne façon d'occuper son temps, mais depuis qu'il était revenu ici pour embêter Steffy dans un premier temps, tout avait changé, lui-même avait changé d'une certaine manière même si ce n'était pas flagrant, c'était un drôle de constat pour une personne aussi âgée que lui, mais ce n'était pas plus mal.

Made by Neon Demon



Nous sommes de ceux qui établissent des stratégies dans l'obscurité. Pour reprendre la main, jouer selon leur propres règles et forcer le destin
Revenir en haut Aller en bas
Elena A. Gilbert

avatar
- I'm a Human -


☇ Messages : 1615
☇ Localisation : Dans ton coeur

MessageSujet: Re: Elena - La belle au bois dormant doit avoir la gorge bien seche après un aussi long sommeil. Mar 21 Mar - 12:16

Always right here for you.
Elena & Damon

Trois semaines. Trois courtes semaines, passées à vive allure, depuis lesquelles elle était revenue par on ne sait quel moyen grâce à l’aide de l’homme de sa vie et de sa meilleure amie, Elena humaine ne savait plus où donner de la tête.  Après avoir passé le plus clair de son temps, à rattraper ses trois années perdues avec son beau brun en tête à tête, il était temps pour elle, de s’affairer aux choses sérieuses. Il y avait tant à faire pour qu’elle reprenne le cours de sa vie normale, qu’elle devait mettre de l’ordre dans tout ce qu’elle avait laissé en suspens à cause du sortilège, à commencer par la fin de ses études, et son internat de médecine à l’hôpital de Whitmore. Toujours décidée à sauver des vies, miss Gilbert s’était donc rendue sur les lieux, en l’absence de son vampire préféré, pour y remplir le formulaire d’inscription. Immédiatement reconnue, elle ne tarda pas à s’expliquer sur son absence, restant le plus vague possible pour ne pas éveiller les soupçons, sur son départ et celui de Jo, avant qu’on lui valide qu’elle pouvait reprendre son poste d’interne la semaine qui suivrait. Là, était une bonne nouvelle. Primo, elle allait pouvoir exercer la profession qui lui tenait à cœur, deuxio, elle retrouvait parmi les résidents de l’hôpital certains de ses anciens amis internes qui évoluant avait pris du grade, et enfin, elle allait pouvoir reprendre le flambeau que lui avait laissé son père, sauvant des vies, même sans être immortelle. Rien de plus beau, et plus altruiste comme métier, et il est vrai qu’il lui collait à la peau. Tout sourire, elle alla alors récupérer son planning, son badge et sa tenue avant de quitter l’hôpital pour se rendre sur le campus, où elle comptait bien passer un peu de temps avec Alaric qui y enseignait toujours.

Cet homme qu’elle considérait comme un membre de sa famille, un pilier de sa vie, lui avait tellement manqué, qu’elle se doutait qu’il en serait de même pour lui. Les retrouvailles entre eux, ne seraient que plus tendres et pour marquer le coup quoi de mieux qu’un bon café Machiatto et deux muffins à partager pendant sa pause ? Sur la route menant à l’université, elle prit donc le temps de s’arrêter pour commander tout cela, avant de le rejoindre et le surprendre en pleine discussion avec un de ses étudiants. Ne souhaitant pas le déranger en plein débat, elle le laissa terminer, et dès qu’il l’aperçut, elle fut ravie de lire un immense sourire sur ses lèvres. Il semblait heureux de son retour. Et sans même lui laisser le temps de quoi que ce soit, elle fila dans ses bras pour une tendre étreinte. Il avait des questions, auxquelles elle ne pouvait répondre, alors zappant la raison de son réveil, ils discutèrent des filles et de la vie sans elle, tout en restant bref car il n’avait malheureusement qu’une quinzaine de minutes à lui accorder. Alors qu’elle lui proposait de reconduire leur rendez-vous à plus tard dans la semaine, pour approfondir le sujet, elle fut interrompue par un message du beau Damon, qui l’attendait patiemment au Mystic Grill. Si bref message qu’elle en fut troublée et lui répondit aussitôt : ‘Avec Alaric à Whitmore. J’arrive au plus vite. Tu serais un ange si tu me commandais des frites. Je t’aime.’ Elle déposa un baiser sur la joue de son ancien tuteur et disparut direction Mystic Falls.

Arrivant après une vingtaine de minutes, Elena parqua la voiture et se précipita d’un pas sûr à l’intérieur pour rejoindre son petit-ami toujours assis au bar, et un verre à la main. De là où elle était, elle s’arrêta un court instant pour l’observer et simplement sourire. Il était si beau, même dans les moments les plus anodins de la vie, il avait cette prestance et ce charme fou qui se dégageaient de lui, à en faire battre à tout rompre le cœur de la brunette. Elle l’aimait tant. Bien vite ramenée sur Terre par les salutations d’habitants qui l’avaient vu grandir, elle les leur rendit, avant de s’asseoir auprès de son brun favori. « Salut beau brun… Déjà en manque de ta chérie ? » Sa main glissa sur la sienne et elle lui accorda un sourire. «  Qu’y a-t-il Damon ? Je vois bien que quelque chose te tracasse. » Soupira-t-elle avant qu’un serveur lui amène burger et frites bien chaudes, accompagnées de ses sauces. Une bonne odeur chatouilla ses narines.

Made by Neon Demon



You're my soulmate


I can't stop loving you



Dernière édition par Elena A. Gilbert le Ven 24 Mar - 10:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Damon S. Salvatore

avatar
- I'm a Vampire -


☇ Messages : 32
☇ Localisation : Quelque part en enfer

MessageSujet: Re: Elena - La belle au bois dormant doit avoir la gorge bien seche après un aussi long sommeil. Mar 21 Mar - 21:45

La belle au bois dormant doit avoir la gorge bien seche après un aussi long sommeil.
Elena & Damon

La réponse à son petit, très petit, texto, ne tarda pas à arriver, la magie des téléphones portables tout allait beaucoup plus vite qu'à son époque de naissance, c'était une belle avancée technologique et il appréciait. Même si pour le coup, sa mission était simplement de commander des frites pour caller l'estomac gourmand de sa chérie, cela signifiait pour lui qu'elle allait vite arriver, elle ne commettrait pas l'affreux crime de laisser de pauvres et innocentes frites refroidir comme des malpropres, c'était une certitude. Il répondit tout de même pour ne pas la laisser sans réponse, et avec le sourire aux lèvres. " Salut le prof pour moi, je suis toujours un ange et tu le sais fait attention à toi, je vais finir par penser que tu préfère les frites à ma superbe personne. Je t'aime aussi" Il n'était pas très à l'aise à l'écrit et n'ouvrait pas facilement son cœur, sa plus belle déclaration à Elena avait été ensuite enlevée de ses souvenirs, mais elle l'avait retrouvé quand elle était devenue vampire ce qui avait été un peu difficile à expliquer après tout ce n'était pas tous les jours qu'il se transformait en poète et qu'il déclarait sa flamme à la brunette même si elle le voyait bien dans son comportement et ses petites attentions. Une fois le message tapé, il claqua des doigts en direction d'un serveur pour lui commander les fameuses frites, oui Damon était le genre de client totalement énervant par son manque de respect envers le personnel qu'il ne considérait pas comme des humains égaux à lui, mais au Mystic Grill tout le monde avait l'habitude de son comportement hautain et plus personne ne s'en étonnait ou ne s'en énervait après tout on ne changeait pas totalement une personne même avec la meilleure volonté au monde.


En attendant de voir débarquer Elena qui devait faire la route depuis Whitmore pour venir le rejoindre, le vampire s'était perdu dans ses pensées, assez sombre et désorganisé passant du problème Stefan à son pacte avec Kai qu'il cachait toujours à sa petite amie qui finirait bien par le percer à jour, il n'avait jamais été doué pour lui mentir, comme si cette fille avait le pouvoir de lui faire cracher toute la vérité rien qu'en le regardant aller comprendre le pourquoi du comment. Il tenait bon depuis trois semaines restant avec Bonnie dans le vague quant à leurs explications, mais la vérité finissait toujours par éclater et cela inquiétait un peu l'homme qui n'était pas certain de la réaction de la jeune Gilbert, allait-elle le tuer, l'insulté, le quitter tout était possible en connaissant leur caractère de feu qui risquait de faire tourner une simple conversation à ce sujet-là en véritable dispute. C'était pour cela qu'il taisait tout pour le moment, il voulait profiter de ses retrouvailles avec Elena et ne pas avoir à se prendre la tête avec elle. Mais visiblement la brune recommençait à vivre totalement normalement et bientôt, elle retrouverait son fichu caractère et ne le lâcherait plus avant d'avoir le fin mot de l'histoire quant à son réveil surprise. Il pensait aussi à la vie, cette ville qui l'avait vu naître, devenir un homme puis un monstre sanguinaire, cette ville qu'il avait quittée ne la supportant plus et dans laquelle il était revenu pour de mauvaises raisons, trouver Katherine et faire tourner en bourrique Steffy l'amoureux des lapins, au final, c'était la meilleure décision de sa vie vue qu'il était tombé amoureux en revenant ici, mais tout ceci le rendait un peu nostalgique d'une époque ou toute sa vie était plus simple, sans la moindre trace de surnaturel.



Car le retour des deux Salvatore en ville avait débuté bon nombre d'emmerde en tous genre Damon devait bien l'avoué les vampires avaient apporté les soucis dans une ville qui jusqu'alors était plutôt tranquille. Mais il ne put continuer à penser à tout cela en buvant de l'alcool sa princesse venait d'arriver et cela estompa tout les nuages noirs de son esprit. Elle le taquina en lui demandant si il était déjà en manque d'elle sans doute parce qu'il lui avait envoyé un message alors qu'ils avaient souvent été ensemble ses derniers temps, mais il avait trois ans d'absence à rattraper alors il avait bien le droit d'être en manque d'elle et puis elle souriait, c'était donc la preuve qu'elle ne le trouvait pas réellement trop collant pour le moment. Il serra sa petite main dans la sienne et lui vola un baiser après tout, il n'allait pas se gêner ce n'était pas du tout son genre. " Salut Princesse... Tu sauras que je suis toujours en manque de toi un vrai drogué, je dois avoir ma dose" Souvent, il se comparait à un toxicomane en manque, il avait besoin de la voir, de l'entendre et de pouvoir lui parler pour que sa journée soit bien sinon il était taciturne, grognon et bougon ce qui énervait pas mal le reste de la bande, c'était à se demander comment tous avait fait pour le supporter durant le sommeil prolongé d'Elena. Mais maintenant elle était là et c'était le plus important, même si pour le coup, elle mettait les pieds dans le plat, elle avait directement remarqué que son petit ami n'était pas au top de sa forme et était tracasser par quelque chose, parfois comme en ce moment, il aurait apprécié qu'elle n'arrive pas à lire en lui comme dans un livre ouvert, car il ne savait pas quoi répondre. " Je pensais à Mystic Falls, a avant quand Steffy n'avait pas de soucis de contrôle parce qu'il était simplement humain et que la ville n'était pas en proie à plusieurs psychopathe, et à mon arrivé ici aussi et donc forcément à toi" Tout était lié et il ne mentait pas réellement au final vu qu'il pensait réellement à cela. Mais pas que la chose qui le tracassait le plus étant Kai, il avait déjà géré un Stefan en mode ripper, mais face au sorcier, il avait toujours perdu et cela l'inquiétait plus que le reste et il ne pouvait pas le dire à la brunette pour ne pas tout gâcher entre eux.




Made by Neon Demon



Nous sommes de ceux qui établissent des stratégies dans l'obscurité. Pour reprendre la main, jouer selon leur propres règles et forcer le destin
Revenir en haut Aller en bas
Elena A. Gilbert

avatar
- I'm a Human -


☇ Messages : 1615
☇ Localisation : Dans ton coeur

MessageSujet: Re: Elena - La belle au bois dormant doit avoir la gorge bien seche après un aussi long sommeil. Ven 24 Mar - 11:23

Always right here for you.
Elena & Damon

Elena n’avait pas vu le temps passé en cette matinée chargée en administration, et le message de son homme, bien que très bref, eut le don de lui rappeler que la vie tournait à plein régime maintenant. Les heures s’écoulaient à vive allure, et elle n’avait plus le droit d’en gaspiller la moindre minute, comme elle était à nouveau humaine. La vie était trop courte, et elle allait devoir profiter de chaque instant présent, pour ne jamais avoir de regrets. Un denier baiser à Alaric, qui repartait déjà, et Elena en chemin pour sa voiture répondit au second message envoyé par son bien-aimé pas très à l’aise d’habitude par texto, mais qui faisait des efforts pour sa douce. « Il vient de me dire presque la même chose. Promis, je fais attention. Tu sais que je ne suis pas une folle du volant, donc tu n’as rien à craindre. Aucune frite ne peut égaler mon amour pour toi. A très vite. » Devant sa voiture, elle grimpa place conducteur, déposa son mobile non loin d’elle, son sac place passager et démarra, avec automatisme. Un peu de musique en fond, respirant la joie de vivre elle chantonnait, empruntant la route qu’elle connaissait par cœur et qui menait tout droit à sa petite bourgade. Un trajet d’environ une vingtaine de minutes, qu’elle ferait bientôt tous les jours pour aller travailler, et vivre son rêve de devenir une excellent médecin pédiatre. Mais encore interne pour un an, elle allait devoir passer par tous les stades, avant d’obtenir enfin une spécialité fixe. Concentrée sur la route, qui défilait sous ses yeux à grande vitesse, elle ne mit pas longtemps à rejoindre son vampire au Mystic Grill, trouvant facilement une place où garer son véhicule. Une chance ! Car son ventre grondait de faim, et il faut dire, qu’elle n’avait plus l’habitude de se trouver loin de l’ainé des Salvatore. Il lui manquait, aussi troublant soit-il. Il fallait croire que trois bonnes semaines passées tout près l’un de l’autre, n’avait pas suffi à rassasier les deux tourtereaux, toujours livrés à ce besoin de rattraper le temps perdu.

Enjouée à l’idée de le retrouver, elle pénétra rapidement dans ce lieu mythique de Mystic Falls, et parmi une foule de personnes, son regard se posa immédiatement sur lui. Elle le reconnaîtrait à des kilomètres à la ronde. Cette attitude, cette posture, ce visage… tout ce qui émanait de lui la troublait et par sa faute son cœur tambourinait à tout rompre. Les pas s’enchainèrent pour réduire la distance qui les séparait, qu’en enfin, elle prit place sur le tabouret à ses côtés. Il avait petite mine. Très petite mine. Et ce regard perdu sur son bourbon, n’assurait rien de bon. Que pouvait-il bien se passer dans son esprit, pour que des traits si durs marquent son si joli visage ? Quel tourment martelait son esprit, pour qu’il soit tant inquiet ? Elle avait besoin de le savoir pour au moins pouvoir lui montrer son soutien. Et qui sait, peut-être arriverait-elle-même à régler le problème ? Ils étaient plus forts tous les deux, il le savait après tout.

Comme pour le rassurer de par sa présence, sa main trouva la sienne pour l’enserrer avec tendresse, tandis qu’un étincelant sourire orné sons doux minois angélique. Usant d’une petite phrase pour détendre l’atmosphère, avec taquinerie, et voilà qu’il semblait un peu plus dans son assiette. En bon Damon, qui ne changeait pas, oubliant le monde qui les entourait, il vola un baiser à Elena, qui sentit un frisson lui parcourir l’échine. Dieu qu’elle aimait ses lèvres ! Heureusement qu’elle avait un peu de tenue, car sinon, elle n’aurait pas attendu une seconde de plus, pour y goûter à nouveau avec plus de passion et indécence. Incapable d’arrêter de sourire, à sa phrase, elle eut une mine réjouie et répliqua immédiatement. « Alors, si c’est une addiction et qu’il te faut ta dose, je crois qu’un second baiser ne sera pas de trop » Son visage s’approchant du sien avec délicatesse, ses lèvres se scellèrent à nouveau aux siennes pour un second baiser discret, lançant son cœur dans une tambourinade infinie. S’il était addict, il en était très clairement de même pour celle, qui avait été prête à tout pour oublier la peine et la souffrance qu’avait provoqué la perte de Damon, quand avec Bonnie, il était piégé dans ce monde prison. Si Stefan était son amour épique, Damon lui représentait à ses yeux le plus passionnel et destructeur des amours possibles. Il était bien vite devenu son monde. Le seul capable de panser ses plaies. Le seul ayant le pouvoir suprême de la rendre heureuse. Celui auprès duquel, elle se sentait vivante. Il était son tout, et elle ne pouvait imaginer aimer un homme comme elle l’aimait ou même vivre une vie loin de lui. Il était son oxygène. Sa vie. The one and done. Elle en avait le cœur net, depuis déjà un long moment, Damon était tout bonnement son âme-sœur. C’était à croire que plus jamais elle ne pourrait aimer d’autres personnes, tant elle avait d’amour en son égard. La seule exception serait très certainement, leurs enfants, si un jour il prenait le remède et qu’ils décidaient de fonder une famille. Inquiète de le voir si tirailler, elle ne put s’empêcher de lui demander ce qui n’allait pas. A sa réponse mélancolique, nostalgique, elle soupira simplement. « Tu as eu une longue vie Damon, beaucoup de choses à ressasser…Mais ce qu’il faut se dire, c’est que tout ça nous a réuni…Ensemble nous sommes plus forts ! Et comme toujours, comme nous formons la meilleure équipe possible, nous arriverons à tout surmonter et rendre son humanité à Stefan. Si c’est ce qui t’inquiètes, dis-toi que Stefan a toujours réussi à s’en sortir. Il n’y a donc pas de raisons, qu’il ne le fasse pas cette fois-ci aussi. L’amitié, l’amour ou la famille… nous trouverons bientôt le déclencheur pour le retour de son humanité, je te le promets…. » L’assiette déposée devant elle, elle ne put s’empêcher d’attraper les sauces pour en verser un peu au coin de cette dernière, pour en déguster une ou deux frites, son regard essayant de sonder l’esprit de son petit-ami. Délicieuses. Si bonnes qu’elle s’attaqua à son plat avec envie et gourmandise. Encore un bon point de son changement de situation, quand on était humaine, ont retrouvé goût à tout, et rien de meilleur qu’un repas bien gras pour calmer son ventre. « Une idée de ce que tu as envie de faire cette après-midi ? Ah, avant que j’oublie, dimanche soirée de prévu avec Alaric, Caroline , Bonnie et les jumelles. Rien de bien fou, mais j’ai pensé qu’être un peu entouré de nos amis nous ferait le plus grand bien.»

Made by Neon Demon



You're my soulmate


I can't stop loving you

Revenir en haut Aller en bas
Damon S. Salvatore

avatar
- I'm a Vampire -


☇ Messages : 32
☇ Localisation : Quelque part en enfer

MessageSujet: Re: Elena - La belle au bois dormant doit avoir la gorge bien seche après un aussi long sommeil. Lun 3 Avr - 17:08

La belle au bois dormant doit avoir la gorge bien seche après un aussi long sommeil.
Elena & Damon

Pour Damon, la vie était souvent lente, les humains étaient lents et le temps ne passait pas vite quand on en avait bien de trop et pourtant, il avait remarqué que tout passait encore plus lentement quand il n'avait pas sa chérie à ses côtés, c'était déprimant et anormal pour lui. Il n'avait jamais été dépendant de quelqu'un prenant grand soin de ne pas s'attacher à d'autre trouvant cela trop risqué et inutile la plupart des humains finissant par mourir. Il tentait donc de réussir à faire sa vie sans la jeune femme qui elle reprenait le cours de son existence comme il était logique qu'elle le fasse après tout elle était jeune, de nouveau humaine et n'avais donc pas de temps à perdre, même si il ne pensait pas que le temps passé à deux était du temps perdu. C'était juste tout aussi important que de travailler à l'hôpital, de réussir sa vie professionnelle même si lui n'avait vraiment prit cette option au sérieux ne trouvant pas cela utile de travailler alors qu'il pouvait avoir ce qu'il voulait en utilisant l'hypnose. Des différences dans leurs modes de vie, il y en avait, encore plus maintenant que la jeune femme n'était plus vampire, mais ce n'était pas réellement dérangeant ainsi, ils avaient des choses à se raconter quand ils se retrouvaient même si pour le moment, le brun faisait de nombreuses cachotteries à sa copine pour ne pas la mettre en colère. Il buvait simplement pour le moment ne faisant donc rien de réprimandable même si ses pensées étaient noires et ne touchaient pas à des sujets qui étaient corrects. Le temps passait laissant à la brune les minutes nécessaires pour arriver jusqu'à lui après tout, elle avait de la route à faire entre l'hôpital où elle était interne et la ville où elle habitait, un trajet qu'elle connaissait bien et qu'elle continuerait à connaître encore un moment vu qu'elle allait devoir le faire plusieurs fois par jour. Quand il analysait la situation, il se disait que les vingt petites minutes qu'elle mettait à arriver n'était pas très longues pour lui, mais c'était vingt minutes bousillées pour elle qui était de nouveau humaine et donc qui avait une espérance de vie limitée, c'était mieux ainsi Elena étant plus à l'aise avec ses principes et ses valeurs en étant humaine, mais ce n'était pas simple pour lui qui ne savait pas comment il réagirait si il lui arrivait à nouveau quelque chose.

Secouant la tête, il s'insulta lui-même intérieurement, il devenait trop faible et trop sentimental ce n'était pas bon pas avec la menace Kai qui planait non loin de lui, pas avec son frère a sauver et pas avec une Elena qui venait d'arriver et qui était capable de deviner si il allait bien ou non-juste en le regardant. Elle était trop forte lui qui avait toujours été un mystère pour tout le monde était totalement lisible pour elle qui à peine installer et une frite avaler avec remarquer qu'il n'était pas totalement dans son assiette. Elle était trop forte lui qui avait toujours été un mystère pour tout le monde était totalement lisible pour elle qui à peine installer et une frite avaler avec remarquer qu'il n'était pas totalement dans son assiette. Mais pour le moment, il profitait de sa petite dose d'Elena, il lui avait dit être addict à elle ce qui semblait plaire à la brune qui avait décidé d'en jouer pour réclamer un deuxième baiser, elle aussi était accro à lui, c'était flagrant maintenant, même si lui le savait depuis le début. Après un deuxième bisou tout aussi discret et correct, il lui offrit un grand sourire " Regard nous deux addicts l'un à l'autre, tu penses qu'il y a des cures contre ça ? Parce que c'est une maladie que j'adore avoir" Il n'était pas le genre à aller en thérapie de base, mais encore moins pour se faire soigner de son addiction à Elena beaucoup trouvait cela malsain, il le savait depuis son arrivé ici, il en avait entendu des choses sur son comportement avec la jeune Gilbert petite amie de son frère, mais ce n'était pas le genre de chose qui l'atteignait, il n'était pas le genre de type à se laisser démonter par des regards de travers et des chuchotements parfaitement audibles sur son passage oui, il s'affichait avec l'ex copine de son frère et passait donc pour un goujat, mais ce n'était pas très grave, il avait fait déjà bien pire et les petites vieilles de cette fille feraient une crise cardiaque si elle savait à qui ou plutôt à quoi elle s'adressait.


Il suffisait de la voir aujourd'hui cherchant à l'apaiser, à le faire être heureux même face à une tempête de plus dans leur vie, elle était confiante sur le fait que Stefan redeviendrait vite lui-même et dans un sens, il savait que son frère était le problème le moins grave qu'il avait à géré, Kai était plus dangereux que son cadet même si celui-ci n'était pas contrôlable quand il buvait du sang humain. " C'est le cas de le dire oui, dans un sens avoir une longue vie est à la fois une chance et un supplice, mais tu as raison sans cela, nous ne serions pas ensemble et pas aussi fort. Stefan n'est pas celui qui m'inquiète le plus, enfin, je sais qu'il est capable de tout, mais c'est un problème assez simple à régler une fois qu'on l'aura attrapé, il sera simple de le sevrer, je l'ai déjà fait. Je suis juste en mode mélancolie de vampire trop âgé rien de bien grave"Après tout, il ne devait pas l'inquiéter pour rien ce n'était pas pour tout de suite, Kai allait surement leur ficher la paix un moment et revenir leur demander sa faveur au moment où ils ne s'y attendraient plus. Pour le moment, la bande devait simplement profiter de la vie comme la jeune femme le faisait ayant prévu une soirée avec leurs amis pour le dimanche soir à venir, c'était une bonne chose oui et cela leur ferait le plus grand des biens après l'épreuve traverser. " Pour cette après-midi, j'attendais de savoir ce que tu voulais faire avant de choisir, et pour dimanche, je suis ravi de savoir que tu as accepté, tu as raison, c'est une chose qui nous fera du bien après tout ce qui s'est passé rire et sourire est le meilleur des remèdes" Pour tout dire, il voulait s'éloigner un peu d'ici, mais juste pour une après-midi cela allait être compliqué.

Made by Neon Demon



Nous sommes de ceux qui établissent des stratégies dans l'obscurité. Pour reprendre la main, jouer selon leur propres règles et forcer le destin
Revenir en haut Aller en bas
Elena A. Gilbert

avatar
- I'm a Human -


☇ Messages : 1615
☇ Localisation : Dans ton coeur

MessageSujet: Re: Elena - La belle au bois dormant doit avoir la gorge bien seche après un aussi long sommeil. Mar 4 Avr - 12:20

Always right here for you.
Elena & Damon

Humaine, rien n’avait plus de goût pour elle que d’être avec son bien-aimé. Elena ne pouvait expliquer si cela venait du fait d’avoir perdu trois années de sa vie dans un cercueil, ou si tout n’était que l’effet de voir son temps défiler sous ses yeux maintenant qu’elle était humaine, mais il devenait de plus en plus difficile pour elle, d’accepter de passer une vie sans lui, ou loin de son corps, loin de ses bras, où elle se sentait si souvent en sécurité. Elle l’aimait si puissamment, qu’à peine était-il un peu loin d’elle qu’elle sentait comme une sensation de manque s’emparer de son corps, de son cœur, de son âme, semant le trouble en elle. Il était l’homme de sa vie.  Le seul et l’unique à avoir un tel pouvoir sur elle.  Ah l’amour ! C’était si déstabilisant de savoir qu’un seul être pouvait être capable de vous rendre heureuse ou tout bouleverser en vous, en un battement de cils. Damon avait ce pouvoir sur sa vie, et elle savait qu’au fond de lui, il en ferait bon usage. Il l’aimait c’était certain. Arriverait-il à faire les choix les plus judicieux pour leurs vies ? Et puis, si jamais il décidait finalement à ne pas prendre le remède, elle finirait par vieillir, sans que lui ne prenne la moindre ride, alors autant être le plus souvent à ses côtés (tout en menant sa vie bien sûr) tant qu’elle peut encore en profiter, toute jeune, pétillante et sublime, comme il aimait lui laisser entendre. C’était peut-être bête, mais c’était bien l’une des choses qui la poussaient à se dépêcher pour pouvoir le retrouver au plus vite. Elle ne gaspillerait pas une seconde de cette chance de vie humaine qui s’offrait à elle, et elle avait le sentiment que Damon, prendrait lui aussi soin de ne pas la gâcher. Il était si tendre ces derniers temps, l’homme parfait, qu’au fond elle espérait secrètement que rien ne viendrait tout foutre en l’air. Car souvent, leur vie ressemblait aux montagnes russes. Des hauts, des bas, des loopings à vous faire en avoir des hauts le cœur….mais au final, elle serait toujours sienne. Evidence. Vérité. Elle était son âme sœur, et lui la sienne. Même si elle le savait, elle appréciait donc cette tranquillité qui les guettait ces temps-ci, pour ne pas la regretter un jour venu. Assise à ses côtés, son regard rivé vers lui, tandis qu’on lui apportait son plat, elle le sondait du regard, notant bien le trouble qui l’animait. Il avait quelque chose en tête, que chose de sombre, et elle allait tout faire pour chasser les nuages et lui donner un peu de gaieté. Le rassurer simplement.

Plusieurs approches étaient possibles, mais pour détendre l’atmosphère, elle préféra user d’une pointe d’humour et d’un peu de tendresse, espérant qu’ainsi le vampire se focaliserait sur de doux sentiments, qu’il pouvait ressentir en son égard. Elle n’aimait pas le voir se torturer. Non, elle détestait lire sa peine, ses doutes dans ses traits, et fut donc ravie de voir ce sourire qu’il lui offrit à sa boutade, alors qu’il rétorquait être toxico en manque de sa dose quotidienne. Quelle drôle de métaphore, pour lui rappeler seulement ô combien il l’aimait et pouvait avoir besoin de lui dans sa vie. Pourtant, elle exprimait parfaitement, ce besoin inconsciemment, cette sensation qui vous brûlait les veines, ce cœur qui se serrait, quand sans lui tout semblait dépeuplé. Vide. Sans le moindre sens….mais surtout cette ivresse que seule sa présence pouvait lui apporter. Elle était tout autant accro à lui, c’était une évidence. Et ce second baiser, ne suffisait pas à calmer son insatiabilité. Espérons que les frites, elles y arrivent un minimum. Piquant une nouvelle frite, qu’elle portait à sa bouche, elle hocha négligemment la tête de gauche à droite, avant de soupirer tel un médecin savant le ferait avec ses patients : «  Désolée…mais je ne peux te venir en aide…aucun remède ne sera assez puissant pour terrasser tout l’amour que tu ressens pour moi… Va falloir apprendre à vivre avec chéri. » Relation parfois malsaine, tant leur amour était passionnel, Elena se fichait bien de ce que pouvait dire le monde qui les entourait. Qu’ils les critiquent par crainte, ou jalousie, tant qu’elle était heureuse à ses côtés c’était le plus important. Elle savait mieux que quiconque ce qui était bon pour elle. Damon, définitivement.  Et toutes les personnes qui comptaient pour eux, l’avaient compris. Ils étaient faits l’un pour l’autre. Elle était sa greatest half. Lui son one and done. Ils avaient juste besoin de l’un ou l’autre pour être heureux. En se serrant les coudes, ils pouvaient tout surmonter. Un sourire étincelant, élargit ses fines lèvres, alors qu’elle commençait véritablement à manger pour calmer les grondements de son estomac mécontent et affamé, le sujet de Stefan lancé, elle se voulait rassurante et réconfortante. Entre deux bouchées, elle murmura à son oreille : « Damon… tu sais que si tu veux en parler je suis là. Tu peux tout me dire. » Parfois, il était plus simple de laisser le temps au temps. Elle ne pouvait pas le forcer à se confier, s’il n’en avait pas envie et décida donc de chasser du revers de la main, ses doutes qui planait au-dessus d’eux, changeant avec subtilité de sujet pour connaître ses plans, et le prévenir du rendez-vous pris un peu plus tôt dans la matinée. A sa réponse, elle ne put s’empêcher de lui sourire. Il semblait enchanté de passer une soirée en bonne compagnie lui aussi. Toujours sur la même longueur d’onde, elle le gratifia d’un doux regard. «  Je suis tout à toi, pour le reste de la journée et demain. Alors, des envies, en plus des câlins que tu auras et qui sont déjà au programme ? Je suis ouverte à toutes les propositions tant que tu es là. » Finissant son assiette, elle s’essuya les lèvres enfin rassasié. « Hum, c’est l’un des bons côtés d’être humaine. Le goût des aliments » . Elle capta le regard d’un serveur qui la débarrassa et commande un smoothie en dessert. « Bientôt prête à te suivre au bout du monde… Un dernier verre pour m’accompagner pendant le dessert ? »


Made by Neon Demon



You're my soulmate


I can't stop loving you

Revenir en haut Aller en bas
Damon S. Salvatore

avatar
- I'm a Vampire -


☇ Messages : 32
☇ Localisation : Quelque part en enfer

MessageSujet: Re: Elena - La belle au bois dormant doit avoir la gorge bien seche après un aussi long sommeil. Dim 16 Avr - 13:51

La belle au bois dormant doit avoir la gorge bien seche après un aussi long sommeil.
Elena & Damon

Damon savait qu'Elena était plus heureuse de vivre humaine il l'avait bien remarqué et était content pour elle qu'elle ai pu avoir cette deuxième chance, lui même aurait à un moment donné beaucoup donner pour pouvoir être un simple humain désormais tout est un peu plus difficile, remplis d'appréhension sur un potentiel retour à l'humanité pour lui. Il y avait déjà penser plusieurs fois et tout revenait à la même penser serais-je un bon humain ? Cette petite voix dans sa tête l'énervait plus qu'autre chose alors à chaque fois il se forçait à penser à autre chose mais avec sa petite amie et femme de sa vie à nouveau humaine la question était revenue en force, si un jour je le pouvais reviendrais-je humain pour elle ? Car si le vampire devait renoncer à l'humanité cela serait pour et seulement pour Elena, personne d'autre ne pourrait motivé une telle décision, pas même Stefan qui l'avait à la base forcer à devenir vampire, cette fois cela ne serait pas pour sa famille mais pour son cœur qu'il agirait mais il n'en n'était pas encore là étant simplement accouder au bar du Mystic Grill enchaînant les verres sans ressentir le moindre effet de l'alcool sur sa petite personne tout en attendant le soleil de ses journées. La brune l'avait changer il n'était plus le même homme depuis sa rencontre avec elle et encore moins depuis qu'ils étaient en couple, bon il restait Damon taciturne et dur à suivre mais il changeait petit à petit la preuve il lui avait envoyé un texto parce qu'il avait envie de la voir et ce n'était pas réellement son genre heureusement que la jeune Gilbert était tout autant accro que lui sinon il aurait presque honte de son attachement et de sa dépendance à une personne extérieur à sa famille.

Sa dulcinée lui avait rapidement répondue et était assez vite arrivé au bar où il l'attendait elle qui vivait à nouveau avait plein de chose à faire pour pouvoir reprendre sa vie là où elle l'avait arrêter ses journées à lui était bien plus calme il ne prenait pas souvent la peine d'aller au cabinet d'avocat où il était employé préférant travailler depuis la pension n'étant pas encore très à l'aise entouré de monde, ici il ne risquait rien personne ne venait plus le déranger sans le connaître en trois ans il avait fait peur à tout le monde à la fois par sa mauvaise humeur et ses excès de colère que par sa froideur sans limite et ses piques mordantes, les seuls à l'approcher faisait partis de la bande et c'était sans doute mieux ainsi, il pouvait penser à loisir à sa vie et aux problèmes qu'il y avait dans celle-ci, problème encore plus nombreux depuis son retour dans sa ville natale. C'était dans cet état d'esprit qu'Elena le trouva et malheureusement pour lui la brune lisait en lui comme dans un livre ouvert après deux baisers il avait réussit à tenir le sujet un peu éloigné en parlant de son addiction pour la brunette, qui visiblement n'était pas quelque chose que l'on pouvait soigner, c'était une bonne nouvelle lui se sentait bien même en étant accro à une fragile humaine qui pouvait disparaître du jour au lendemain. " Bon sang à quoi sert la médecine alors... Et dire que je vais me comporter en drogué toute ma vie, heureusement que ma drogue est sexy et me rend bien toute l'attention que je lui porte. Apprendre à vivre avec je pense que je peux le faire" Il rigolait bien sûr même si son humour était un peu spécial et pas toujours comprit ou partager il tentait de faire des blagues. Pour ne plus penser aux regards des autres, à leurs chuchotements derrières leurs dos, Elena ne les entendaient plus elle semblait s'en ficher, lui entendait et se fichait de tout les commentaires des vieilles qui trouvait qu'il faisait trop bad boy pour la belle Gilbert les seuls paroles le touchant étaient celle parlant de Stefan, oui le cadet avait souffert de voir sa petite amie le laisser pour son frère et oui il était sans doute le méchant dans l'histoire ça il pouvait encaisser car c'était la vérité mais certains propos touchait Elena et l'insultait et là il lui fallait prendre sur lui pour ne rien dire, rien faire. " Je le sais Elena, je le sais parfaitement, tu me connais je finirais bien par exploser à un moment donné et à tout balancer"


Parce que le vampire était comme ça il contenait beaucoup de chose en lui et finissait par exploser tel une boule de colère déversant tout d'un coup ce n'était pas très sains pour les autres qui devait tout encaisser sans avoir le temps de reprendre leur esprit mais c'était son fonctionnement à lui depuis des années. Heureusement sa chérie n’insista pas préférant parler des projets qu'elle avait accepter pour eux, une soirée avec le reste de la bande pour se changer les idées cela ne pouvait pas être mal mais le mieux serait sans doute de passer le restant de la journée seule avec son amour c'était fou à quel point il avait besoin de passer un tas de moment avec elle parfois sans rien faire d'extraordinaire ou de cool juste être ensemble. " Si tu a déjà prévu les câlins je vais t'enfermer le plus vite possible dans ma chambre et ne plus t'en laisser ressortir, sinon j'ai envie de faire du shopping je dois refaire ma garde de robe, plus assez de chemises noires tu me les arraches toutes" Il lui fit un clin d’œil, pour appuyer ses propos contenant un très très fort sous-entendus comme le reste de sa phrase d'ailleurs tout portait sur la chose. " Je te crois sur paroles mes souvenirs humains sont devenu trop flou pour que je me souvienne du goût réel des aliments" Mais pour elle cela avait été assez rapide pour qu'elle n'oublie pas et soit heureuse de retrouver ses saveurs et il en était heureux. " Je décline la proposition Miss je me réserve pour mon dessert que je prendrais à même votre peau pour plus de goût... Le bout du monde ne serait pas encore assez loin pour nous deux princesse" Ils avaient tellement de chose à vivre qu'ils leur faudrait plus que le temps impartie par la ve pour le faire.

Made by Neon Demon



Nous sommes de ceux qui établissent des stratégies dans l'obscurité. Pour reprendre la main, jouer selon leur propres règles et forcer le destin
Revenir en haut Aller en bas
Elena A. Gilbert

avatar
- I'm a Human -


☇ Messages : 1615
☇ Localisation : Dans ton coeur

MessageSujet: Re: Elena - La belle au bois dormant doit avoir la gorge bien seche après un aussi long sommeil. Jeu 11 Mai - 15:54

Always right here for you.
Elena & Damon

Depuis son retour à la réalité, Elena pétillante et pleine de vie, avait décidé de croquer la vie à pleine dents et de profiter de chaque seconde de cette dernière. C’est pourquoi son quotidien était une course, où elle jonglait entre tâche administratives, moments avec ses amis qui lui avaient tant manqué, et temps en amoureux pour des retrouvailles toujours aussi tendres et intenses. Pas un seul instant de répit, mais c’était son choix de vivre sa vie à mille à l’heure. Impossible de s’embêter. Et puis, comme ça, quoi qu’il puisse lui arriver, elle n’aurait aucun regret. Elle aurait fait ce qu’il lui tenait à cœur tout le temps. Et à cette heure précise, après une matinée mouvementée, elle ne rêvait que de retrouver les bras de son homme, loin des regards curieux des habitants de Mystic Falls, qui ne cessait de regarder le petit couple heureux. Ils pouvaient les juger, bien leur en fasse, car elle savait que le choix du cœur ne pouvait qu’être le bon. Damon était le seul auprès de qui elle se voyait vieillir, et personne à l’horizon n’avait le pouvoir de changer cela. Ils allaient devoir s’y habituer, elle le rendait meilleur, et lui la rendait vivante….Heureuse. Les yeux brillants, le cœur battant la chamade alors qu’elle était seulement en sa compagnie, elle ne pouvait plus nier l’effet qu’il avait sur son être. Cette attraction inébranlable. Cet amour brûlant. « Elle ne sert à rien dans ce cas précis. Mais je ne m’en plains pas car cela veut dire que j’aurais autant d’attention de ta part que j’en ai besoin… Un véritable mal pour un bien.. Et puis, ne suis-je pas la chose la plus merveilleuse qu’il te soit arrivée ? » Soupira-t-elle avec amusement. Non, elle ne se prenait pas totalement au sérieux, même si au fond, elle savait qu’il ne ferait que confirmer ses dires. Ah l’amour quand tu nous tiens ! Ses traits déformés par la nostalgie, elle se montra douce et tenta de lui rappeler, qu’il ne servait à rien de s’inquiéter, mais surtout que s’il souhaitait se confier elle était là et ce quoi qu’en dise la populace. Main dans la main, quel que soit l’obstacle, ils le surmonteraient. Plus rien ne pouvait leur gâcher la vie ou se mettre en travers de leur chemin, car avec ou sans leur petit groupe, ils arriveraient à déplacer des montagnes. La vie le leur avait déjà appris, leur amour était plus fort que tout. « Damon et sa fidèle impulsivité…. Si tu exploses fais-le à la maison, ou nous aurons le droit à tous les commérages du monde, vu le nombre de regards qui nous observent. Je me doute bien qu’ils attendent tous le moindre ragot pour se jeter dessus, mais évitons de leur donner ce plaisir, n’est-ce pas ? » Sa main se posa tendrement sur la sienne, qu’elle resserra avec tendresse et elle lui offrit un regard qui en disait long sur sa compassion et son soutien. Humaine ou pas, elle serait toujours là pour lui, un rempart pour sa protection.

Mais pas de temps à perdre sur cette triste pensée, ils avaient bien d’autres choses à planifier, notamment le déroulement de leur futur après-midi. Et du reste de la semaine. D’ailleurs en parlant de projet, elle évoqua une soirée de prévue avec Caro et Alaric, avant de lui faire part de son temps de libre qu’elle espérait ne passer qu’avec lui. Une seule demande? Oui ! Elle voulait que ses bras l’étreignent pour de doucereux câlins. Une vraie romantique la petite brune. Pas besoin de parcourir le monde, juste sa présence lui suffisait pour goûter pleinement au bonheur. Pour lui, elle pourrait vivre d’amour et d’eau fraîche. Peu de gens avaient la chance de trouver la perle rare, Elena en faisait décidément partie. Amusée par sa réplique, mais surtout décontenancée par ses dires plus qu’implicites, elle humecta ses lèvres et passa une main dans sa crinière brune qui retombait en cascade, avant d’approcher son minois du sien et soupirer aux creux de son cou. « En voilà, un planning intéressant. Ne pas quitter ta chambre de ces deux jours à venir. Mais tu sais que si l’on commence….on ne fera jamais les boutiques. » Elle pinça ses lèvres et reprit : « Tant pis pour le shopping, je suis sûre qu’on trouvera le temps de le faire une prochaine fois… » Engloutissant ses dernières frites dans l’espoir qu’ils soient enfin tous les deux, elle commanda le dessert, encore troublée par sa proposition indécente. « Un jour tu en retrouveras le goût et le plaisir…Mais en attendant, je crois qu’il va falloir te contenter de celui de ma peau… » Son souffle saccadé sous la tension qui pulsait dans ses veines, à l’idée d’un tête à tête plus intime, elle sourit. Son regard brillait de passion et elle savait pertinemment qu’à ses côtés, elle passerait une fin de journée idéale. Bien qu’il ait raison, elle lui demanda tout de même, après avoir laissé sa main se poser sur sa cuisse. « Peut-être…sûrement même. Mais j’aimerai tout de même en parcourir le plus possible à tes côtés. Crois-tu que tu pourrais me réserver quelques semaines de vacances à l’étranger ? » Interrompus par le serveur qui lui amenait son smoothies dans un gobelet, elle lui demanda la note et Damon en véritable gentleman la régla, elle était ainsi prête à quitter les lieux son verre d’une main et de l’autre celle de son amoureux.

Arpentant la rue, sa main dans la sienne, elle but une gorgée de son jus de fruits frais et sourit à son bien-aimé. La voiture n’était pas loin. Elle tendit donc les clés au vampire et lui dit : « Tu nous ramènes à la pension, chauffeur ? » Quelques pas plus tard, arrivant à hauteur du véhicule, miss Gilbert grimpa du côté passager et regarda son homme faire silencieuse. Il était si beau. Un véritable Apollon. Si transportant, troublant, séduisant qu’elle pourrait le regarder pendant des heures. Elle n’avait d’yeux que pour lui.

Made by Neon Demon



You're my soulmate


I can't stop loving you

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Elena - La belle au bois dormant doit avoir la gorge bien seche après un aussi long sommeil.

Revenir en haut Aller en bas

Elena - La belle au bois dormant doit avoir la gorge bien seche après un aussi long sommeil.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Aurore de Sova : la Belle au Bois Dormant est là~
» Comme t'es la belle au bois dormant maintenant je peux t'appeler Aurore ? {Ipiu ♥}
» Emilie de Vendières ◘ Le chirurgien doit avoir un oeil d'aigle, un coeur de lion et une main de femme
» La belle au bois dormant... [Ft Elena]
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: - Mystic Falls et ses Environs - :: Mapple Street :: The Grill-