AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez| .

Quand un bon moment devient une catastrophe !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
MessageSujet: Quand un bon moment devient une catastrophe ! Jeu 26 Mai - 14:00




Quand un bon moment devient une catastrophe !

Feat Eala A. Sveinsdottir & Caroline Forbes




J'avais tout récemment promis à mes filles que nous irions à Central Park pour y faire un petit pique-nique. Ce matin, je m'étais donc levée à la première heure afin de préparer le nécessaire pour un petit repas en plein air. Alaric ne serait encore une fois pas présent. Dernièrement, il passait peu de temps avec nous, je ne savais pas vraiment pourquoi d'ailleurs. Me cachait-il quelque chose ? Je ne savais pas et au fond je ne sais pas si je voulais le savoir.
Notre petit repas serait composé d'une grosse salade composée, d'une petite salade de pomme de terre bouilli avec thon et oeuf dur pour ma petite Josie qui adorait cela et surtout, un moelleux au chocolat pour Elizabeth. En somme j'avais réuni leur petite gourmandise préférée. J'avais également prévu du jus de fruit et pour moi-même une petite gourde de sang que les filles ne pouvaient ouvrir.

Une fois tout mis dans le panier à pique-nique, je me dirigeais vers la chambre des filles que je réveillais délicatement. Elles connaissaient notre programme de la journée et elles ne mirent pas un long moment pour se lever et s'habiller. C'était en effet une nouveauté dernièrement, elles s'habillaient seules comme des grandes filles. Il était très dur pour moi de les voir grandir et j'en étais souvent nostalgique. J'étais immortelle contrairement à mes filles et savoir, que un jour je pourrais les perdre, m'étais insupportable.
Une fois prête, je dis aux filles de se choisir quelques jouets à s'amener pour le parc. Après plusieurs minutes de disputes entre ces deux merveilles, elles se mirent d'accord sur les jouets à amener.

Rapidement, elles vinrent me voir prête et impatiente de partir. J'attachais les deux filles dans leur siège auto et chargeais les paniers à pique-nique. Certes, le parc n'était pas loin, mais faire la route avec le nécessaire à pique-nique, les jouets et les filles étaient missions impossibles, même pour une maman vampire comme moi. Nous parcourûmes les quelques kilomètres qui nous séparaient du parc et je garais la voiture sur la place de parking la plus proche des tables. Dans la voiture, les jumelles hurlaient déjà pour descendre et allaient courir partout.
La journée commençait bien, je descendis Elizabeth de son siège alors que Josie faisait la tête car elle n'était pas la première à sortir de la voiture. J'avais beau demandé à mes deux princesses de rester à côté de moi pendant le déchargement de la voiture, rien n'y faisait, elles courraient déjà partout dans le parc alors que moi, je galérais pour descendre tout de la voiture et surtout surveiller qu'il n'arrive rien.

Eyota


Dernière édition par Caroline Forbes le Ven 27 Mai - 20:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quand un bon moment devient une catastrophe ! Jeu 26 Mai - 17:35

uand un bon moment devient une catastrophe !
Caroline & Eala



Elle avait emménagé dans ce quartier à dessein, être proche de ses amis, et encore plus de ses ennemis. Elle ne savait pas encore quel rôle elle allait jouer dans cette ville, ni ce qu'elle allait bien pouvoir y faire. Bon elle avait réussit à avoir se travail de magistrate, mais en dehors de ça.... Toujours était-il que c'était Rebekah qui l'avait faite venir, elle avait en effet trouvé un moyen de libérer sa meilleure amie de la malédiction qui oppresse son cœur. Savait-elle seulement qu'Eala aimait cette malédiction dans le fond ? Qu'elle la chérissait comme la plus précieuse et la plus efficace de ses armures.
Debout tôt comme à son habitude, elle avait mit de l'ordre dans la maison de style victorienne avant d'aller dans la cuisiner faire à manger pour le petit déjeuner de son humain de fils. Des fois elle se demandait ce qu'elle avait pu avoir en tête pour faire cette folie : devenir la mère d'un humain. Mais elle la referait cette folie car dans le fond elle goûte à la vie avec lui, non pas en vampire égoïste, mais dans la générosité du don de soit Elle avait eut des doutes, des craintes, mais tout c'était envolé un jour, ou pas, elle avait toujours des peurs, mais des peurs de mère. Elle ne voulait pas perdre son fils, son Caleb. Elle ne voulait qu'aucun mal lui arrive, et pourtant, elle devait le laisser vivre sa vie, faire ses propres expériences.
L'adolescent descendit d'ailleurs attiré par l'odeur du bacon et embrassa a mère avant de manger tranquillement. C'était le week-end, il faisait beau dehors... une idée lui vint en tête.

- Que dirais-tu d'un pic-nic à central park ? Tu auras le temps de faire tes devoirs comme ça...


L'adolescent esquissa un sourire heureux, fit la vaisselle et alla s'attaquer à ses devoirs. Oui il faisait la vaisselle, Eala l'avait toujours élevé dans le partage des taches ménagères, sinon le jeune homme aurait pu aller dormir sur la paillasson dans l'entré. Il était hors de question que son fils devienne d ces homme macho pas fichu de ses servir de ses deux mains, aussi faisait-il aussi une fois sur deux du repassage et lavait la salle d bain après son usage.
Il fallait dire qu'Eala avait toujours pris des personnes sous son aile, n'allons pas dire qu'elle était experte en matière d'éducation, mais dans tout les cas elle faisait de son mieux et la plus part du temps ça fonctionnait plutôt bien.
Elle mit donc du sang pour elle dans un thermos bien frai, et prépara ds club sandwich pour son fils, de la soupe miso et une salade de fruit. Du léger en somme mais qui donnait plein d'énergie. Ensemble ils partirent en marchant, arrivant non loin du parc elle vie une jeune femme galérer à tout sortir ainsi que ses deux petites filles faisant les folles. Elle se pinça les lèvres et regard son fil, un accord commun. Ce dernier alla directement prendre les deux petite pour éviter qu'elle ne se fasse écraser, quand à Eala, elle alla directement aider la jeune femme charger en lui sortant ce qu'il manquait de sa voiture.

- Hey, laisse-moi t'aider...


Elle la déchargea au mieux qu'elle pouvait, prenant le panier à pic-nic.

- Ce sont tes filles ? Deux jumelles pour une première fois ça doit être sport.


Elle lui fait un sourire complice, Caleb revenant avec les filles vers sa mère et sa nouvelle rencontre. Il voyait à sa bague que c'était une vampire... tout comme Eala l'avait sentie. Étrangement elle se sentait touchée par cette jeune femme.

- Voici mon fils, Caleb, ça vous dis qu'on se joigne à vous pour le pic-nic ?


Elle esquisse un doux sourire maternelle. Elle était en droit de refuser et elle ne lui en voudra pas, mais elle la voyait si seule et dépassé.... où était le père ? Etait-elle toute seule à faire face à tout ça ? Et voilà... Eala avait envie de l'aider....
© Grey WIND.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quand un bon moment devient une catastrophe ! Sam 28 Mai - 8:59




Quand un bon moment devient une catastrophe !

Feat Eala A. Sveinsdottir & Caroline Forbes


Les jumelles n'en faisaient qu'à leur tête. Je leur demandais de quand même rester sous mes yeux. La sécurité de mes filles étaient ce qui m'importait le plus et dans notre belle ville malheureusement ce n'était pas chose aisée. J'avouais que dans ces moments la présence d'Alaric me manquait. Alors que j'essayais de me plier en 15 entre la surveillance de mes anges et le déchargement de la voiture, une femme, qui m'était inconnue, vint à mon secours. Il était rare de croiser des nouvelles personnes à Mystic Falls. Je la remerciais et lui offrais un sourire tout en regardant où se trouvait mes filles. Elles étaient à présent en compagnie d'un jeune adolescent qui jouait avec elle.

- Je te remercie, c'est vraiment très gentil.

Elle m'aidait à décharger et à poser les affaires sur la table du parc. Le temps était parfait, ensoleillé juste à souhait. C'était au moins ça de gagné, la journée ne serait pas perturbée par des trombes d'eau. Ma sauveuse me demanda si il s'agissait de mes filles car des jumelles pour une première fois était un défi. Je me mis à rigoler à ces mots. Elle ne se doutait pas à quel point ça avait été un défi. Avoir des filles syphons n'étaient pas simple tout les jours.

- Effectivement ce sont mes filles et je te rejoins des jumelles pour une première fois c'est même mission impossible parfois.

Le jeune garçon revint avec Josie et Elizabeth qui semblaient s'être un peu calmées. Lorsqu'elle me présenta son fils, je pus voir qu'elle portait une bague de jour. Elle était donc un vampire tout comme moi. Nous avions donc des choses en commun, même nature et maman. Elle me demanda si je voulais que on pic-nic tous ensemble. C'était une merveilleuse idée après tout je lui devais bien ça. Je pouvais voir un sourire maternelle sur son visage. Ma mère avait souvent cette même façon de me regarder. Je sourais à Caleb tout en le remerciant de s'être occupé de mes filles. Elles étaient la prunelle de mes yeux. J'étais étonnée de ne pas avoir de crainte envers cette inconnue. J'étais de nature toujours sur mes gardes mais voir cette vampire avec son fils m'avait totalement mis en confiance. J'espérais ne pas me tromper.

- Ça serait avec un grand plaisir. Les jumelles ont l'air d'apprécié Caleb en plus. En tout cas, je suis heureuse de te rencontrer. Je m'appelle Caroline.

Nous nous dirigiâmes vers la table afin de nous installer. Josie avait déjà mis le grapin sur Caleb pour lui montrer tout les jouets qu'elle avait amené. Elizabeth, elle, restait avec moi à me faire un calin. J'aimais vraiment ces petits moments de complicités.  

Eyota


Dernière édition par Caroline Forbes le Mar 31 Mai - 10:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quand un bon moment devient une catastrophe ! Sam 28 Mai - 12:11

Quand un bon moment devient une catastrophe !
Caroline & Eala



Il est des moments dans la vie où tout semble si idyllique, et pourtant, un étrange tristesse siège dans l'âme. Eala était vieille, très vieille, elle avait 1000 ans, et contrairement à certains vampire qui ne prennent pas en maturité et continuent à se comporter comme des adolescent, elle, elle avait le poids de tout ces siècles sur les épaules. Elle avait été transformé arbitrairement par Niklaus Michaelson à l'âge de 28 ans, à cet époque atteindre cet âge était déjà une prouesse en soit, surtout pour une femme. Mais elle n'avait pas eut le temps de vivre cette vie là, elle ne s'était pas mariée, elle n'avait pas eut d'enfant, pendant des années elle a langui cette mortalité. Elle observe la jeune fille sous ses yeux, bien plus jeune qu'elle en tout point, elle avait du être transformé à l'adolescence, sans doute à peine plus âgé que l'était son fils.... on pas. Ils semblait du même âge tout les deux.

Elle sourit posément quand elle la remercia et l'aida en silence à tout décharger pour ensuite mettre les différentes choses sur la table, l'écoutant avec attention.

- Tu sais, dans le fond tout es une question d'organisation et de cadre, encore plus avec deux enfants du même âge.... si tu as besoin de conseille je peux t'aider, je viens d’emménager dans le quartier.


Elle esquissa un léger sourire en regardant Caleb s'occuper d'une des jumelles qui avait décidé de lui montrer ses jouer, elle était si fière de son garçon. Eala savait qu'elle n'était complètement étrangère dans ce qu'il était devenue, ses années d'expériences de vie l'on poussé à donner une éducation adapté au jeune homme, et aujourd'hui, elle savait qu'il était sur la bonne voie.

- Suis-je idiote, je ne me suis pas présentée. Eala, Eala Sveinsdottir, je suis la nouvelle magistrate de Mystic Fall.


Elle esquissa un doux sourire, en théorie si la jeune femme n'était pas une spécialiste des Viking, elle ne risquait pas de savoir qu'elle en fut une princesse et la première chef de clan femme. Elle était paisible en regardant la jeune femme étreindre sa fille, elles étaient adorable toute les deux, peut-être un peu trop fusionnelle, mais pouvait-on seulement les blâmer ? Elle même l'était avec son fils et elle devait lutter contre sa nature protectrice pour le laisser aussi vivre sa vie et faire ses propres erreurs.

- Tu es toute seule à t'en occuper ?


Petite question qu'elle posait en la regardant avec prévenance, elle se souciait vraiment d'elle sans savoir pourquoi, sans doute encore ce foutue instinct maternel, après tout elle aurait aussi aimer avoir une fille... La jeune femme devait pourtant déjà avoir avoir une famille, une mère aimante ravit d'être grand-mère. Pourtant elle sentait quelque chose de brisé chez cette jeune fille, quelque chose qui l’appelait pour lui dire de l'aider, d'être là pour elle. Jamais son instinct ne l'avait trahit, pas une seule fois. Son cœur se serra à cette pensé, elle aussi avait ses fêlures et ses craintes. A trop materner, elle en avait oublier qu'un certain vampire était aussi un homme... Connerie d'un résidu de l'humaine qu'elle était et qu'elle a toujours voulu préserver.
© Grey WIND.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quand un bon moment devient une catastrophe ! Mar 31 Mai - 10:21




Quand un bon moment devient une catastrophe !

Feat Eala A. Sveinsdottir & Caroline Forbes


J'étais ravie de voir mes filles si épanouie mais il y avait vraiment des moments ou je me sentais seule, des moments où la présence d'Alaric ne serait pas de trop. Malheureusement pour lui, son emploie de temps ne lui permettait que peu de choses en ce moment. Je devais faire avec. La jeune femme me signifia ensuite que tout était affaire d'organisation et de cadre et que elle serait ravie de me conseiller. Des conseils, ce n'était pas de trop, par moment, je rêvais de ma mère débarquant à la maison et m'apprenant à mon tour à être la maman parfait. Malheureusement c'était chose impossible et ce souvenir était douloureux. Le jeune inconnue me souriait tout en regardant son fils avec Josie. Elle devait être très fière de lui, du moins c'est ce que son regard exprimait.

- Suis-je idiote, je ne me suis pas présentée. Eala, Eala Sveinsdottir, je suis la nouvelle magistrate de Mystic Fall.

Nouvelle magistrate, et bien elle allait avoir du boulot avec un bande d'hérétique tuant à tout va. J’espérais d'ailleurs que il n'irait pas faire du mal à son fils. Les enfants étaient des êtres si innocent. Il ne méritait pas qu'on les fasse souffrir d'une quelconque façon.

- Je suis honorée de rencontrer la nouvelle magistrate de notre ville. Nous avons bien besoin d'une poigne de fer pour remettre de l'ordre.


Ces paroles m'avait échappé. Je sourie à la jeune femme. Elle avait un regard attendri en voyant à quel point Elizabeth était proche de moi. Mes enfants étaient ma vie et je ne pouvais m'empêcher d'en profiter. La vie était parfois pleine de rebondissement et chaque jour en me levant je priais pour que notre famille reste unie. Aurions-nous du quitter Mystic Falls ? Surement mais c'était ma ville et je ne pouvais la laisser ainsi, encore plus pour honorer la mémoire de toutes les personnes que nous avons perdus en ces lieux. Je sortis de ma rêverie au parole d'Eala.

- Tu es toute seule à t'en occuper ?

- Effectivement, leur papa travaille beaucoup en ce moment alors il est peu présent. Je fais mon possible pour leur apporter ce qu'il faut mais le danger rode partout et je suis en stress constant pour leur sécurité. Il est rare d'ailleurs que nous fassions des sorties.

C'était vrai. La maison était pour moi un lieu de sécurité. Un lieu ou tout les dangers n'étaient pas présent. De plus, la maison étant au nom de Ric', le nombre de vampire pouvant y entrer était très limité. Il n'y avait d'ailleurs que Damon à ma connaissance. J'avais longtemps refusé qu'il le soit mais il était le meilleur ami d'Alaric et il lui faisait confiance.

Eyota


Dernière édition par Caroline Forbes le Lun 6 Juin - 13:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quand un bon moment devient une catastrophe ! Mar 31 Mai - 15:26

Quand un bon moment devient une catastrophe !
Caroline & Eala



Etrange le calme qui régnait, il ne fallait pas s'y fier de trop. L'oeil du cyclone, le calme au milieux de la tempête. Voila le sentiment qu'on ressentait en arrivant dans cette ville. Saveur trouble et amère de l'ocre. A peine était elle entrée en charge qu'elle croulait déjà sous le poids des dossiers, elle aurait mieux fait de continuer à être médecin, c'était sûr.

Elle regardait son fils, la prunelle de ses yeux, celui qui ressemblait de plus en plus l'homme perdu, à celui qu'elle avait fuit et qui asséchait son faible cœur. Avait-elle seulement fait les bon choix ? Pouvait-elle seulement être sûre d'avoir prit les meilleurs décision ? Rien de tout cela ne lui semblait si vrai aujourd'hui. C'était ça le problème quand on prenait de l'âge : on prend aussi du recul et des fois on a bien envie de se facepalmer en voyant son agissement passé.

- Il est vrai que l'époque est trouble, encore plus avec les affaires de famille des uns et des autres.


Allusion très clair aux originel. Rebekah lui avait confiait avoir encore des histoire de famille. Oh elle ne blâmait pas sa meilleure amie, elle n'était qu'une victime comme une autre, elle avait du assumer une vie qu'elle n'avait pas choisie, mais les autres.... Oh oui... En dehors de Elijah, aucun d'eux n'avaient prit un poils de maturité à travers leurs siècles d'existence, tous. Ils se croyaient au-dessus de tout, réduisant des vies à néant. Imperceptiblement elle en serra légèrement le poing.

Comment pouvait-on avoir un tel mépris des vies humaines ? Comment pouvait-on à ce point faire passer ses désirs avant ceux des autres ? Ca la dépassait tellement, et elle ne savait pas comment elle réagirait face à tout ça car elle ne pourra jamais laisser chose pareille se faire.

Elle releva son regard vers elle pour l'écouter, oui, c'était elle qui gérait tout avec visiblement peut d'aide. Comment un homme digne de ce nom peut-il se tenir éloigner de la vie de ses enfant et ne pas s'y impliquer ? Décidément il n'existait plus d'homme digne de ce nom dans cet époque ingrate.

- Je comprends et... dans l'ensemble je suis d'accord avec toi mais... Tu ne pourras pas toujours les protéger de tout. Elles sont jeunes, mais commence à leur apprendre à se défendre, à gérer les choses aussi par elles-même car hélas, en dépit de notre état, nous ne sommes pas faite pour rester toujours avec eux, un jour ou l'autre ils devront se battre seuls et il vaut mieux que tu les ais entraînée avant.


Ce n'était pas facile ce qu'elle disait, mais elle avait raison, à vouloir trop protéger des fois on handicape plus qu'autre chose. A trop vouloir protéger, les malheurs peuvent aussi arriver plus rapidement. C'est ce qu'elle avait fait pour Caleb, même si elle très clairement un coté mère poule, elle le laisse tomber, s'écorcher les genoux, et quand il était petit, elle le forçait à se relever seul car.... Car elle en serait pas toujours là. Elle observe son fils, et elle a une étrange sensation de peine, celle qui revient de plus en plus souvent comme une vague.

Elle voudrait tellement disparaître et ne plus souffrir, ne plus avoir le poids de tout les âge c'était sans doute ce que pouvait voir Caroline à l'expression mélancolique d'Eala, elle pouvait voir à quel point elle était vieille et à quel point elle voudrait tellement être délivrer de cette malédiction d'immortalité.
© Grey WIND.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Quand un bon moment devient une catastrophe ! Lun 6 Juin - 14:32




Quand un bon moment devient une catastrophe !

Feat Eala A. Sveinsdottir & Caroline Forbes


Eala était pensive mais je ne pouvais pas lui en vouloir. Lorsque je posais moi-même les yeux sur mes deux princesse, je ne pouvais pas m'empêcher de repenser à tout ce qui leurs étaient arrivées. Elles n'avaient que 5 ans et pourtant, leurs vies étaient déjà dès plus tumultueuses. Elles avaient bravés la mort avant même de respirer pour la première fois. Je ne pouvais cependant regretter tout ce qui s'était passé, sans quoi, elle ne serait pas avec moi aujourd'hui. Je pensais souvent à ça depuis leur naissance, étais-je égoïste ? Parfois, je m'en voulais d'avoir de tel pensée. Leur mère biologique était morte, c'était horrible, mais j'étais tellement heureuse de pouvoir tout les jours prendre dans mes bras ces deux petites filles. Étais-je un monstre pour autant ?

- Il est vrai que l'époque est trouble, encore plus avec les affaires de famille des uns et des autres.

Les affaires de famille des uns et des autres ? De qui parlait-elle ? Les seules problèmes de famille que nous avons eu à Mystic Falls étaient les hérétiques, le clan Gemini et les Mikaelson. Se pouvait-il qu'elle connaisse l'une de ses familles ? Je savais qu'elle était une vampire même si elle ne me l'avait pas clairement avouer mais quel âge avait-elle réellement ? Tout un tas de questions qui se trouvaient sans réponse.

- Je... écoute, je suis une personne honnête et franche. Je sais que tu es un vampire aussi bien que tu as repéré que j'en étais un. Mais quand tu me parles d'affaire de famille, à quel famille fais-tu allusion ?

Ma question avait été dès plus directe mais tout en gardant mon calme. Sans que je ne sache pourquoi, Eala me faisait penser à ma mère. J'étais un peu déconcerté d'ailleurs. Ma maman me manquait tellement et encore plus depuis l'arrivée des jumelles. Tant de choses, de moments, de souvenirs que j'aurais aimé partager avec elle, mais dans un sens, j'étais heureuse qu'elle ne soit pas là pour voir Mystic Falls dans cette état. Ma mère adorait cette ville et se donner corps et âme pour elle.

- Je comprends et... dans l'ensemble je suis d'accord avec toi mais... Tu ne pourras pas toujours les protéger de tout. Elles sont jeunes, mais commence à leur apprendre à se défendre, à gérer les choses aussi par elles-même car hélas, en dépit de notre état, nous ne sommes pas faite pour rester toujours avec eux, un jour ou l'autre ils devront se battre seuls et il vaut mieux que tu les ais entraînée avant.

Se battre seule, je ne sais pas si je pourrais le supporter, mais elle avait raison. Je le savais depuis leur naissance, que un jour, elles devraient prendre leur envole. Il était très dur pour moi de les imaginer grandes, fortes, déterminées. Même du haut de leur cinq années actuelles, elles étaient encore à mes yeux mais petits bébés. Le temps passé si vide.

- Je sais que tu as raison. Il est dur de les voir grandir et d'imaginer que nous leur survivront, que un jour nous devrons les voir disparaître pour demeurer nous avec notre peine et notre tristesse.

Le regard d'Eala se fit douloureux et mélancolique. A présent, je m'en voulais d'avoir émis ces dernières paroles qui étaient de toute évidence en train de la blesser.

- Je suis désolé, je ne voulais pas te faire de peine.

Eyota
Revenir en haut Aller en bas

Quand un bon moment devient une catastrophe !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [*] [Bet & Pet] PCM Village, quand la légende devient réalité !
» Ginny ☆ Quand l'élève devient à son tour un maître...
» Quand les beaux-parents débarquent....
» Quand le plan du métro devient superflu ...
» Quand l'élève dépasse le maître

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: - Flood & Co - :: Les archives :: Les rps finis & Abandonnés-