AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez| .

Let's start the party!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Phoebe G. Keating

avatar
- I'm a Wolf -


☇ Messages : 82

MessageSujet: Let's start the party! Sam 23 Juil - 15:27

Let's start the party!

featuring Elena Gilbert
Mystic falls. C'était un nom de ville original. Un peu drôle pour elle, puisque tout ce qui était relié de près ou de loin à l'ésotérisme, au mystique, lui était totalement hermétique. De ce fait, devoir se rendre dans un tel lieu pour sauver un de ses ex de la prison lui apparaissait un brin ironique. Cela ne l'empêcha pas de vouloir mener à bien sa petite entreprise. Elle allait devoir retrousser ses manches pour parvenir à quelque chose. Déjà, elle avait pu le voir, grâce à un bon avocat  trouvé sur place. Bien qu'elle lui en était reconnaissante, elle n'allait cependant pas continuer avec un tel type. Parce qu'elle n'avait pas apprécié ses méthodes pour parvenir à ses fins.

En attendant, maintenant qu'elle savait Jake en bonne santé, il n'avait pas subi de mauvais traitements du moins, elle se permit de souffler et de faire une petite pause. Elle sortit donc de sa chambre d'hôtel. Il était déjà tard, mais elle n'arrivait pas à dormir. Tout cela la tracassait, et elle se rendrait bien compte que tout ne se réglerait pas en deux trois coup de cuillères à pots. En attendant, elle allait devoir s'établir, trouver un boulot temporaire, parce que bien qu'elle ait des économies ça serait dommage de les jeter par les fenêtres et surtout, cela lui servirait pour la défense de l'homme qui était derrière les barreaux. De plus... Rester inactive ce n'était pas pour elle. Il fallait qu'elle bouge, mais comme elle ne pouvait plus voyager, il lui faudrait s'occuper. Rien de mieux que le sport ou les travail pour vous vider l'esprit. Et une bonne biture aussi!

Elle renifla un peu. Il faisait bon, mais l'air charriait une odeur assez étrange. Elle haussa les épaules, sans se préoccuper plus de cette sensation. Il devait y avoir quelque chose qui traînait dans les parages, mais elle n'était pas focalisée là-dessus. Il ne fallait pas voir le mal partout. Elle se mit alors en route pour gagner le Grill, dont on lui avait parlé à son arrivée. Elle ne s'y était encore jamais rendu, mais elle comptait bien découvrir s'il allait être à la hauteur de sa propre réputation.

Il était 22heures quand elle franchit les portes de l'établissement. Elle alla commander un scotch bien serré puis s'installa sobrement au comptoir. Elle s'était tournée, à demi sur sa chaise, et observait les gens passer. Il semblerait que la jeunesse était de sortie ce soir. Elle n'eut pas le loisir de se pencher plus longuement sur la question, parce qu'un homme, assis à ses côtés, la dévisageait. Elle essaya de l'ignorer mais il engagea la conversation. Polie, elle répondit à une ou deux de ses questions, mais pretexta une envie pressante pour avoir une chance d'échapper au lourdeaux.

A peine venait-elle de se lever, qu'elle l'entendit l'insulter. Elle soupira. Encore un qui avait commencé la fête plus tôt que les autres. Y'aurait de fortes chances que d'ici la fin de la soirée, elle ne se retrouve pas toutefois dans un état similaire et lamentable. Elle l'ignora donc, et chercha à prendre la fuite avant qu'il ne se lève pour l'importuner. Elle avait pris soin de prendre son verre avec elle, mais pas de faire attention aux gens qui l'entouraient. Elle reçu un coup d'épaule d'un mec pas très sympa mais qui la fit vaciller légèrement, si bien que quand elle se retourna en cherchant à se restabiliser, elle renversa le contenu de son verre en partie sur la jeune femme qui lui faisait face.

Elle regarda la brunette d'un air sincèrement contrit:

-Désolée, j'ai pas fait attention! S'il faut je te filerais un de mes hauts,ou alors je t'en rachèterai un semblable si ça part pas en machine!

Elle fit une petite moue contrariée. Elle allait devoir faire plus attention si elle voulait parvenir à s'intégrer dans la ville et à poser des questions. Car elle se doutait qu'elle devrait en passer par là. Une inconnue, ça se repère toujours vite. Et pour que les gens acceptent de répondre à ces questions, il allait falloir qu'ils me fassent un minimum confiance. Cela allait prendre du temps. Parce que je comptais bien mener ma petite enquête, bien que mon avocat me l'ait déconseillé.
© Pyphi(lia)


Ma fiche de présentation, Clique ICI

Ma fiche de liens, Clique ICI

Ma fiche de répertoire rp, Clique ICI
Revenir en haut Aller en bas
Elena A. Gilbert

avatar
- I'm a Human -


☇ Messages : 1615
☇ Localisation : Dans ton coeur

MessageSujet: Re: Let's start the party! Dim 31 Juil - 12:17

Let's start the party




Deux semaines après son réveil.
Mystic falls. Cette ville où elle avait grandi et dont elle connaissait tous les recoins, lui manquait comme jamais. Trois années s’étaient écoulées et pourtant rien n’y avait changé. A part peut- être ses nouveaux habitants. Elle ne pouvait dire pourquoi, mais ce soir, elle avait besoin de se sentir chez soi, comme elle l’avait l’habitude de l’être par le passé. Prête à ignorer les hérétiques de Lily et tous les nouveaux membres qu’ils avaient pu amener, elle se prépara alors pour sortir. Quoi de mieux qu’un petit verre au Grill, pour profiter de sa vie d’humaine et souffler un peu ? Rien. Et si Damon avait été là ce soir-là, elle était persuadée qu’il serait d’accord avec ses intentions. Elle n’avait qu’une vie et il devenait donc important qu’elle en profite comme les jeunes de son âge. En parlant de Damon, elle lui envoya un petit message, pour prendre de ses nouvelles et pour savoir s’il avait réussi à trouver son cadet, entre deux jambes qu’elle glissait dans son jean. Optant pour un top prune qui mettait sa peau légèrement hâlée en valeur, elle laissa sa crinière ébène retomber sur ses épaules et se regarda rapidement dans le miroir. Parfaite et toute en simplicité. Toujours au naturel, la belle sourit, encore intriguée par son état. Rien ne pouvait physiquement laisser penser qu’elle était restée si longtemps dans un cercueil, et le résultat en était bluffant. Elle n’avait pas pris la moindre ride, et à part son absence, personne ne pourrait se douter du mal qui rôdait dans cette ville.  Fin prête, elle répondit au message de Bonnie, qui devait la rejoindre plus tard, et elle quitta son domicile.

Deux options se présentèrent à elle : prendre la voiture ou se balader à pieds. Elle aurait bien opté pour la seconde, mais comme il s’agissait là de faire une bonne petite trotte en pleine nuit, elle eut la sensation qu’elle ne pourrait être pleinement en sécurité. Maintenant qu’elle était humaine, et qu’elle ne bénéficiait de ses capacités de vampires, elle devenait une proie. Proie qui bien sûr buvait de la verveine, avait toujours un pieux sur elle au cas où et qui savait se battre…mais elle en restait tout de même plus faible que ces créatures aux crocs aiguisés. Alors, comme pour ne pas tendre la perche à des buveurs de sang inconnus, elle farfouilla dans son sac à main et en sortit ses clés de voiture. Ni une ni deux, elle y grimpa dedans, et prit la direction du centre-ville. En moins d’un quart d’heure, elle arriva sur place et se parqua en face du Grill. Puis elle pénétra dans les lieux.

Des regards chaleureux des habitués et des habitants de la petite bourgade se posèrent sur elle, et miss Gilbert, enfant chérie du village commença à répondre aux signes de salutations qu’on pouvait lui accorder. Dieu qu’elle aimait cette ville, et toutes ces personnes qu’elle connaissait depuis toujours ou presque. Leur offrant des sourires, elle fit parfois des bises, détaillant les inconnus qui se présentaient sur son chemin jusqu’au bar. A peine assise, elle salua le serveur qui avait fréquenté le même lycée qu’elle, et elle commanda une bière qu’elle régla dans la foulée. Rien de trop sophistiqué, et comme elle n’était pas du genre à bien tenir l’alcool, elle savait qu’au moins, avec une bière elle ne craindrait rien. Elle échangea avec ce dernier quelques banalités, avant de se lever pour filer aux WC. Le brouhaha de la foule, tous ces regards étrangers qui la dévisageaient, lui donnaient la migraine et la mirent mal à l’aise. Peut-être était-ce encore trop tôt ? Se sentant oppressée, elle alla se passer un peu d’eau sur le visage mais rien n’y faisait. Son cœur qui battait à tout rompre ne calmait pas sa course folle. Etait-ce l’angoisse ? Elle n’en savait rien. Mais une chose était certaine, elle allait devoir prendre son temps pour se refaire à cette vie, mise sur pause pendant si longtemps.

Perdue dans ses pensées, elle tentait de se frayer un nouveau chemin dans cette armada de personne, quand soudain, elle sentit un frisson la parcourir, au contact d’un liquide ambré qui se renversa sur son haut. Elle aurait pu s’exclamer quelque chose, mais à l’air désolé de la demoiselle, elle lui sourit. « Ne t’excuses pas ! Ce n’est rien…ça peut arriver à tout le monde et je suis sûre que tu ne l’as pas fait exprès….. » Les yeux rivés sur la tâche, elle releva son minois et reprit : «  Je suis sûre qu’avec un peu d’eau et de savon, on va pouvoir arranger ça… Il ne faut juste pas traîner… » Lui faisant un signe de la suivre, elle alla jusqu’aux cuisines, où elle demanda à un employé qui la connaissait un peu de savon. « Tu vois, tout va bientôt rentrer dans l’ordre… » Elle lui tendit la main et finit avec un grand sourire accueillant. «Au fait, je m’appelle Elena. Et je suis d’ici si tu ne t’en étais pas doutée… ».




You're my soulmate


I can't stop loving you



Dernière édition par Elena A. Gilbert le Sam 11 Fév - 14:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Phoebe G. Keating

avatar
- I'm a Wolf -


☇ Messages : 82

MessageSujet: Re: Let's start the party! Sam 27 Aoû - 5:15

Let's start the party!

featuring Elena Gilbert
Les yeux désormais rivés sur la tâche qui semblait vouloir se répandre comme pour la narguer aggraver son cas, Phoebe s'attendit à  entendre déferler une foule de noms d'oiseaux jusqu'à ses oreilles. Contre toute attente, et à sa grande stupéfaction, c'était plutôt une voix douce et aimable qui parvint à la rassurer. Elle ne pensait pas se voir pardonner si facilement, mais la petite jeune avait raison, alors elle releva le visage et scruta le chaleureux sourire qui appuyait les précédentes paroles. Une belle bouille d'ange regardait à son tour la tâche coupable avant de se prononcer. Au moins la demoiselle était optimiste. Elle se laissa gagner par celui-ci, sans se préoccuper de savoir si c'était une bonne ou une mauvaise chose. De toute façon, qui ne tentait rien n'obtenait rien. Ne se faisant pas prier elle emboîta prestement le pas à la demoiselle jusque... *en cuisine?!*C'était toujours mieux que les toilettes et puis peut-être que certains ingrédients rassemblés en cuisine permettraient de retirer la tâche après tout, ce n'était pas si bête.

Elle serra la main tendue, avec douceur et fermeté à la fois, et se fut la première fois qu'elle se détendit réellement depuis son arrivée.

-Ravie de faire ta connaissance Elena, même si ça aurait pu se faire dans des circonstances moins rocambolesques, je m'appelle Phoebe. Mais tu peux m'appeler Phoeb's si tu veux.

Elle lui sourit et se mollesta la lèvre inférieure, quand même encore un peu tracassée à cause du top de la brunette:

-Et comme tu as du le remarquer à mon air paumé, je suis nouvelle dans les parages.

Elle finit par glousser un peu, puis suggéra:

-Y'a peut-être des remèdes de grand-mère susceptibles de faire partir tout ça? Auquel cas j'imagine que tu seras forcée de m'étriper. Peut-être que le chef saura?

Elle fit un petit demi-tour sur elle--même comme pour demander de l'aide ou trouver une utilité à quelques ustensiles, en attendant qu'on leur apporte le savon. Comme si elle allait subitement avoir l'illumination du siècle, et elle eut un petit déclic en repensant à son job passé.

-Je crois que c'est déjà arrivé avec un client là où je bossais. Le savon de Marseille c'est efficace mais si t'as pas le coca ça marche bien... Et euh, bon si je t'embarque dans des discussions de ménagère ça va vite devenir gênant... Tu bosses dans quoi toi?

En attendant, elle se trouva un rebord sur lequel poser une fesse, mais le regard noir que venait de lui lancer le cuisinier, sans doute à cause des normes d'hygiène en vigueur, l'en dissuada. Elle reprit sa position initiale, à savoir, en face à face avec Elena.
© Pyphi(lia)


Ma fiche de présentation, Clique ICI

Ma fiche de liens, Clique ICI

Ma fiche de répertoire rp, Clique ICI
Revenir en haut Aller en bas
Elena A. Gilbert

avatar
- I'm a Human -


☇ Messages : 1615
☇ Localisation : Dans ton coeur

MessageSujet: Re: Let's start the party! Ven 23 Sep - 18:25

Let's start the party




Deux semaines après son réveil.
Pas le moins du monde dérangée par ce qui venait de se passer, Elena tenta de rassurer la coupable comme elle le pût, préférant se dire qu'il ne servait à rien de s'énerver pour si peu. Ce n'était que matériel! Et pour celle qui retrouvait enfin sa vie après des années à dormir dans un cercueil, cela n'avait pas d'importance. Un sourire presque tendre sur les lèvres, elle fut touchée par le désarroi de l'inconnue. D'une voix douce et chaleureuse, elle s'adressa alors à elle, après avoir examiné les dégâts, espérant que ça soulage d'un poids la belle blonde.  Elle n'avait pas fait exprès, c'était certain. Et puis, cela pouvait bien arriver à tout le monde, surtout avec toute cette populace qui se pressait dans ce lieu. Tout de même décidée à nettoyer tout ça, elle s'extirpa de la foule suivie de près par la blondinette et fila en cuisine où elle était persuadée de trouver de quoi l'aider à nettoyer la tâche. C'était une pièce normalement interdite à la clientèle, mais la brunette bien connue des employés ne se fit pas réprimander. Ici c'était chez elle. Mystic Falls, her home.

Laissant au loin derrière elles, le brouhaha du bar/restaurant, elle prit l’initiative de se présenter, à celle qui pourrait peut-être bientôt devenir son amie. Elena très avenante avait toujours eu des facilités pour s’ouvrir aux autres et se faire des amies, et maintenant qu’elle retrouvait entièrement son humanité, une petite voix lui répétait que ce n’était pas prêt de changer. Alors, avec un peu de chance, elles se lieraient bien vite, et la future pédiatre urgentiste pourrait l’aider à se faire une place dans cette ville nouvelle pour elle. Riant à ses mots, elle la laissa terminer avant de répondre et de relâcher son emprise sur sa main. « Enchantée de faire ta connaissance Phoebe. » Elle marqua une courte pause, et passant une main dans sa crinière brune, elle reprit : « Ne t’en fais pas, avec une guide comme moi, tu pourras vite trouver tes marques dans cette petite ville. Enfin, si bien sûr ça te dit, je me porte volontaire pour faire de toi une vraie habitante….mais pas ce soir… »

Un sourire angélique sur ses lèvres, elle acquiesça silencieusement du minois, avant de regarder autour d’elle pour trouver du savon. Mais ici, tout était trop bien rangé. Voilà quelque chose qui ne facilitait pas la tâche des demoiselles. Elena allait demander au chef des cuisines un renseignement quand soudain Phoebe eut une idée éclair. L’un des employés qui était non loin d’un ajouta alors du tac au tac : «  Pas de savon de Marseille dans les parages, mais Lena, tu trouveras le coca dans le deuxième frigo, sur la dernière étagère du bas. » Ni une ni deux, elle fit quelques pas et attrapa une bouteille, avant de répondre à la demoiselle. « On va essayer avec ça. Mais non ne t’en fais pas. Les conseils sont toujours bons à prendre. » Elle posa alors le litre de boisson gazeuse sur le plan de travail et s’enquit : «  Je dois le mettre directement sur la tâche ou  je tamponne avec un torchon humide ? » Attrapant un chiffon qui traînait, elle continua : « Je suis en train de finir mon internat en tant que médecin urgentiste en pédiatrie, et toi ? »




You're my soulmate


I can't stop loving you



Dernière édition par Elena A. Gilbert le Sam 11 Fév - 14:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Phoebe G. Keating

avatar
- I'm a Wolf -


☇ Messages : 82

MessageSujet: Re: Let's start the party! Dim 16 Oct - 21:58

Let's start the party!

featuring Elena Gilbert
Je fixais la demoiselle, étudiais certains de ses gestes, elle était ma foi très jolie en plus d'être gentille. Oh, je n'ai aucune vue sur elle, mais en tant que femme je ne voyais pas ce qui interdisait d'admirer la beauté d'une autre, surtout quand on a été habituée à voir son corps comme un instrument artistique ou comme quelque chose de monnayable toutes proportions gardées. C'était comme cela que j'avais vu mes années en tant que strip teaseuse, ce qui m'avait empêchée de succomber aux sirènes de la vantardise bien que j'avais succombé à celles de l'argent facile. Elena m'attirait (pas comme vous le pensez voyons) donc, je ne pouvais m'empêcher de constater son charisme, mais il ne s'agissait rien de là de plus que le feeling, comme quand on sait plus ou moins rapidement que ça allait bien se passer avec notre interlocuteur. Oui, je crois que je l'appréciais déjà un peu, elle devait faire ce genre d'effet sur un peu tout le monde. En tout cas, elle ne pouvait laisser indifférent.

J'étais un peu gênée, je ne savais pas trop comment lui répondre quant-à la prise de mes marques dans la ville et mon installation, le fait que je ne comptais pas rester plus longtemps que le temps l'exigerait l'affaire de mon ex-petit ami. Je n'avais aucune idée du fait que je ne pourrais jamais repartir. Alors j'avais juste souris de moitié à sa proposition, je pensais la considérer avec beaucoup de sérieux, car en vérité, je pouvais rester dans les parages un mois seulement comme je pourrais très bien être amenée à rester plus longtemps. Je ne répondis pas pour autant, me concentrant sur cette affaire de tâche, c'était plus facile, et je n'avais pas envie de réfléchir à un mensonge pour couvrir mes arrières. En fait, je n'avais pas envie de mentir du tout à Eléna, parce qu'elle était sincèrement gentille, cela se voyait, et et l'idée d'abuser quelqu'un d'authentique ne me plaisait pas vraiment.

C'est quand j'entendis le mot coca dans la bouche du serveur que je tiltais soudain. J'allais faire une grosse bêtise et il fallait que j'arrête Eléna avant de ruiner son beau haut:

-Stop! Tu ne mets surtout pas cela! Je t'ai dis coca comme une idiote car je pensais au whisky coca, faut surtout pas mettre cela de suite sinon ton haut sera ruinée.

Je sortis de ma rêverie et rangeais la bouteille dans le frigo dans lequel Elena l'avait prise et en sortis une bouteille d'eau gazeuse:

-Pardon, j'ai vraiment la tête ailleurs, c'est de ça qu'il te faut, fis-je, en tendant la bouteille, ça va juste diluer la tâche, cela ne fera pas de miracle mais en attendant de le faire passer en machine, ça sauvera les meubles. Par contre je ne sais pas s'il faut le mettre directement dessus ou bien l'appliquer avec un chiffon. Je l'ai vu appliqué directement sur la tâche, personnellement, mais masser le tissu ne devrait en aucun cas le maltraiter.

Je pris alors la bouteille, coinçait délicatement la partie de tissu souillé entre deux doigts, et versais doucement afin de ne pas mettre toute la bouteille au sol. Une fois cela fait je reposais le récipient et prit le chiffon propre, pour aider le liquide à s'infiltrer dans les mailles du tissu, et soupirais de soulagement en voyant la tâche s'estomper. Je tamponnais maintenant pour faire sécher un peu puis rangeais la bouteille dans son frigo:

-Voilà, il n'y a plus qu'à attendre que sa sèche... Cela fera son office en attendant de partir à la machine.

Je souris de nouveau, et répondais, amusée:

-Donc toi, t'es plus penchée vers les bambins, c'est beau je trouve. J'espère que tu parviendras à réaliser tes objectifs, ça m'a l'air en bonne voix si tu es en dernière année, ça doit pas être simple... Moi j'aurais pas la patience... J'ai jamais été douée pour les très longues études... Ce qui m'amène à...

Je fis une petite moue désabusée et expliquais enfin:

- ... à ce que je fais actuellement. Je suis une sorte de globe trotteuse, à ma manière. Je fais des petits jobs, par-ci, par-là, rend quelques services en échange de quoi parcourir un peu la planète. Bon, j'ai quelques économies de côté, ce qui me permet de vivre comme ça depuis un moment. Et comme tu peux le constater, dernière étape atteinte, Mystic falls. Je pense pas rester très longtemps. J'ai deux trois choses à régler, et quand c'est fait je pars...Mais ça n'empêche pas qu'un coup de main sera bienvenue... Mais comme tu dis, pas ce soir... Ce soir j'ai envie de penser à rien et à m'évader un peu dans ma tête! Sinon, bah je suis diplômée en langues...
© Pyphi(lia)


Ma fiche de présentation, Clique ICI

Ma fiche de liens, Clique ICI

Ma fiche de répertoire rp, Clique ICI
Revenir en haut Aller en bas
Elena A. Gilbert

avatar
- I'm a Human -


☇ Messages : 1615
☇ Localisation : Dans ton coeur

MessageSujet: Re: Let's start the party! Sam 22 Oct - 14:35

Let's start the party




Deux semaines après son réveil.
Elena ne s’était pas attendue le moins du monde à faire une nouvelle rencontre, et pourtant cela venait d’arriver. Elle ne pouvait pas dire pourquoi, mais elle sentait que malgré la tâche qui se répandait à toute vitesse sur le coton de son haut, cela était un signe de bonne augure. Le feeling était passé naturellement entre la blonde et la brune, et pas rancunière pour un sou, Elena espérait même en apprendre davantage sur son interlocutrice, très clairement nouvelle en ville.  Après avoir grandi dans cette belle petite bourgade, la miss Gilbert en connaissait tous les recoins, mais surtout tous les visages, et c’est pour cette raison, qu’elle avait remarqué en croisant son regard, qu’elle n’était pas d’ici, comme beaucoup trop de nouveaux venus à son goût. Et si elle avait tendance à se méfier de la plupart d’entre eux, car ils étaient du genre à suivre les hérétiques, elle, elle le sentait, n’était pas comme les autres. Elle avait un bon fond, et n’était pas une vampire. Peut-être une sorcière ou une simple humaine ? Elle n’en savait rien, la seule chose certaine, c’est que si elles apprenaient à se connaître, un jour elle pourrait lui accorder sa confiance. Chaleureuse et altruiste, l’américaine était du genre à écouter son instinct qui ne se trompait pas souvent et qui lui criait qu’un jour elle et Phoebe finirait par être amie. Quoi de mieux pour cela, que de lui faire faire le tour de la ville pour qu’elle commence à prendre ses marques ? Rien, alors avec gentillesse, la brunette ne se fit pas prier pour lui proposer.

Elle attendait patiemment sa réponse, mais toute chose en son temps ! S’occuper de la tâche était une priorité. Un peu plus au calme dans les cuisines, Elena lui adressa un sourire, avant de filer prendre dans le réfrigérateur, la bouteille de soda, censée lui sauver la mise. Elle posa un instant sur le comptoir, pour regarder sa tâche, et fut tirée de son diagnostic par les mots de la jeune femme qui eut une révélation. Le coca n’était pas le soda qu’il lui fallait ! Qu’est-ce qui pourrait donc finir par ralentir l’expansion de cette maudite tâche ? Avait-elle une solution ? Elle la laissa ranger la bouteille, observatrice, et la vit ensuite attraper une bouteille d’eau gazeuse. L’écoutant avec attention, elle ne dit pas un mot, hochant seulement du minois, un doux sourire aux lèvres, et la gratifiant d’un regard plein de remerciements. « Oh ne t’en fais pas, cela peut bien arriver à tout le monde. » Elle attrapa la bouteille qui lui tendait Phoebe avant de reprendre d’une voix d’un calme à couper le souffle. «  Si je voulais des miracles, je serai allée voir un magicien ou une diseuse de bonne aventure, mais tant que cela sauve les meubles comme tu dis, ça me convient parfaitement. Je te laisse faire.. je te fais confiance. » On pouvait discerner dans son ton un brin d’humour. Elena avait retrouvé sa vie d’humaine, et peu lui importait. C’est notamment car elle était consciente que la vie était courte, et pleine de choses bien plus grave, qu’elle prenait la chose avec autant de légèreté. Presque immobile, elle remercia d’un regard la demoiselle qui s’affairait à diluer la tâche et faire qu’elle e le plus possible. Et voilà, le tour était joué ! « Merci pour ce coup de main la miss… t’es trop forte. Il me restera plus qu’à faire une machine demain.. » Attrapant dans sa poche son téléphone, elle se mit une alerte et le rangea pour se concentrer sur la nouvelle venue.

Enfin, elles allaient pouvoir reprendre leur discussion, et s’ouvrir l’une à l’autre sur leurs « métiers » respectifs, et leurs envies dans la vie. Elena aborda donc son parcours, sous les prunelles d’une demoiselle touchée par l’humanité de la future pédiatre. La brunette acquiesça, sûre d’avoir trouvé sa voie. Elle avait raison, l’internat n’était pas simple. La vie aux urgences, ne le serait guère non plus, cependant, l’ancienne vampire avait la certitude que là était le seul métier dans lequel elle s’épanouirait vraiment et cela en vaudrait toutes les heures intenses de boulot, et tous les obstacles rencontraient sur son chemin. Elle décida donc de la laisser terminer et aborder ses études et sa vie, avant de lui répondre.  « Merci, j’espère que je serai à la hauteur. Mais tu sais, être diplômée en langues étrangères ce n’est pas rien non plus. Au moins, tu pars avec un peu de bagage… et puis, je pourrais t’envier aussi. Voyager… le rêve… J’adorerai partir à l’autre bout du monde et voir toutes les merveilles que ce dernier a à nous offrir…Peut-être un jour qui sait… » A deux doigts de repartir dans sa rêverie, elle reprend : « Filons te changer les idées alors… »

Tout sourire, elle lui fit signe de la suivre, passant devant le bar, elle demanda deux cocktails à mettre sur son compte,  alors qu’elle filait  suivie de la demoiselle, direction le Billard. « Une petite partie te tenterait-elle ? »





You're my soulmate


I can't stop loving you



Dernière édition par Elena A. Gilbert le Sam 11 Fév - 14:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Phoebe G. Keating

avatar
- I'm a Wolf -


☇ Messages : 82

MessageSujet: Re: Let's start the party! Dim 29 Jan - 19:18

Let's start the party!

featuring Elena Gilbert

Elena, par bien des manières était attendrissante. Je prenais plaisir à découvrir ce petit bout de femme authentique et généreuse, dans tout ce que la générosité englobait. Elle avait l'air d'avoir du coeur, et pendant quelques secondes j'avais même hésité à lui parler de Jake et ce qui m'avait menée jusqu'ici, à lui révéler ma petite enquête personnelle. Au lieu de cele, je levais le pouce du doigt comme pour lui faire comprendre qu'elle n'aurait pas de mal à s'en sortir, elle était d'ailleurs douée des qualités humaines nécessaires à ce métier, selon moi.

Je me serai certes mal vue errer sur Terre sans avoir de possibilité de changer ma vie si un jour voyager d'endroits en endroits commençait à m'ennuyer. Même si quand j'avais passé ce diplôme, je n'avais pas réfléchi à si long terme. J'allais lui rétorquer quelque chose sur le fait que voir du pays c'était bien quand tu es jeune mais qu'effectivement ça doit finir par lasser au bout d'un moment ou bien devenir handicapant quand tu rêves d'une vie stable ou bien que tu vieillis et que tes os ne te permettent plus de faire ce que tu faisais étant jeune. Cependant, elle me coupa l'herbe sous le pied, ce qui lui valu le plus radieux de mes sourires.

Sans broncher, je la suivis, de toute façon, je ne comptais pas rester dans les cuisines toute la soirée, même si l'idée de chaparder quelques vivres n'aurait pas été pour me déplaire. La brunette pris les devants, et nous commanda un cocktail:

-Merci pour la boisson... Tu n'aurais pas du... Après tout c'est moi qui ait une dette de teinturier envers toi, fis-je en tirant la langue et en lui lançant un clin d’œil pour montrer que je jouais d'autodérision envers ma maladresse. Je ne vais pas dire non à une proposition si alléchante... Mais cela fait longtemps que je n'y ai pas joué, je suis sans doute rouillée... Tu es sûre que ça va être divertissant pour toi de jouer avec moi?

Je pris quelques queues dans les mains et les observais pour déterminer laquelle me porterait plus de chance. Je choisis au bout d'une petite minute d'examen celle qui me convenait et la lustrait un peu.

-Tu veux jouer à la française ou à l'américaine? Espérons juste que je ne troue pas le tapis, dans tous les cas..., gloussais-je discrètement.

Je lui tendis les autres queues pour qu'elle se serve et lui désignais d'un coup de menton deux jeunes hommes en train de faire les coqs, à deux pas d'ici:

-Tu veux jouer l'une contre l'autre ou bien on fait équipe et on invite ces deux énergumènes que tu as l'air d’intéresser? Si on leur met la patté et qu'on les vexe, ils arrêteront de te lorgner comme un bout de viande... Du peu que je connais de toi, je pense pas que ça soit ton genre d'ailleurs...

Oui, je lui en posais beaucoup de questions, mais il fallait bien pimenter le défi. J’espérais qu'elle ne se vexerait pas de ma proposition ou de mes remarques. Je la voyais comme une personne droite et sans problèmes, sans pour autant être inintéressantes comme le sont parfois certaines personnes d'apparence lisse. D'ailleurs la jeune femme avait tout l'air d'une fêtarde, bourrée d'humour, et non pas d'une personne sans relief.
© Pyphi(lia)


Ma fiche de présentation, Clique ICI

Ma fiche de liens, Clique ICI

Ma fiche de répertoire rp, Clique ICI
Revenir en haut Aller en bas
Elena A. Gilbert

avatar
- I'm a Human -


☇ Messages : 1615
☇ Localisation : Dans ton coeur

MessageSujet: Re: Let's start the party! Sam 11 Fév - 15:07

Let's start the party




Deux semaines après son réveil.

La vie réservait parfois de belles surprises, et  Elena avait le sentiment que sa rencontre avec la jolie blonde, ne pouvait qu’en faire partie. Si tout semblait mal commencer, avec cette tâche sur son top, il fallait croire que la brunette n’était pas d’avis à gâcher sa bonne humeur, et tout sourire aux lèvres, elle n’en avait pas tenu rigueur à la nouvelle, qui avait pris les devants pour faire disparaître au mieux cette horreur. Le feeling passant alors immédiatement entre les deux jeunes femmes, elles n’eurent pas trop de mal à faire connaissance et à apprécier la seconde, pour ce qu’elles avaient à offrir.  Bien que mystérieuse, Phoebe avait en elle plein de qualités, et la miss Gilbert avait le sentiment, qu’en plus d’apprécier sa compagnie, elle finirait par découvrir ce qui avait mené le petit bout de femme en ville. Oui, malgré son sourire, il y avait cette lueur d’inquiétude dans son regard qui ne détrompait guère la jeune femme ayant eu un passé difficile et connu de nombreuses souffrance. Elle n’était pas dupe, la voyageuse en avait gros sur le cœur, et qui sait, peut-être qu’un jour, elle finirait par le lui en faire part ? Mais pour l’instant, elle préférait lui laisser le temps nécessaire pour qu’elle soit en confiance, l’écoutant, lui parler de ses études et ses voyages. Quelle chance ! Quelle vie palpitante, elle avait là ! Mais bon, fini les discussions, autant profiter un peu de cette soirée pour s’amuser et se changer les idées, car il était clair que toutes deux en avaient grand besoin. Sinon, pourquoi seraient-elles au Mystic Grill. Un sourire radieux ornant ses lèvres pulpeuses, Elena attrapa son cocktail que l’on venait de lui mener et regarda avec une certaine tendresse sa future amie pour lui dire d’une voix amusée : « Ca me fait plaisir ! Mais si tu y tiens tant que ça, la seconde tournée sera pour toi ! » Elle lui adressa un clin d’œil, avant de détourner son minois vers une table de billard libre, et de lui proposer de jouer une petite partie. A sa réponse, elle rit et acquiesça : «  Je suis sûre que le billard, c’est comme le vélo…alors tu retrouveras vite tes marques, ne t’en fais pas. »

A l’unisson, elles se rendirent jusqu’à la table,  sans vraiment y prêter attention, l’ancienne vampire attrapa une queue et une craie, qu’elle joint ensemble et frotta l’une sur l’autre pour préparer son coup. «  Allons pour l’Américaine… J’aime toutes ces boules colorées et rayées. Elles sont plus gaies que celle du billard anglais…Et puis je ne connais pas les règles de la française. Je n’ai jamais eu la chance d’y jouer. » Regardant les hommes qui les observaient depuis quelques minutes déjà et que lui indiquait d’un mouvement de tête son interlocutrice, elle haussa les épaules. Elle entrouvre la bouche surprise par ses dires, et répondit simplement. «  Moi ? Tu rigoles ?! S’ils me dévisagent, je suis sûre que c’est à cause de la tâche sur mon haut…Mais je suis partante pour faire équipe et les remettre à leur place. Cela fait toujours du bien de tenir tête aux hommes qui se prennent pour des êtres supérieurs…. »  Elle acquiesça, et reprit : « Tu as visé juste… Pas assez bad boy pour moi… » Directement, elle eut une pensée pour Damon, et un immense sourire gagna son visage.  « Montrons leur de quel bois nous nous chauffons ! Girl Power ! » D’un signe de la main, elle invita donc les deux beaux-mâles mais trop sûr d’eux à se joindre à la partie. « Filles contre garçons ça vous tente ? Et l’équipe perdante, paie une seconde tournée. » Un regard échangé, et ils prirent le défi. Les pauvres, ils allaient être mangés tout crus. Presque galants, ils laissèrent commencer les filles, et Elena prépara les boules, laissant l’honneur à Phoebe de casser. Comme pour l’encourager et un peu la guider, elle lui fit signe de frapper un coup sec.




You're my soulmate


I can't stop loving you

Revenir en haut Aller en bas
Phoebe G. Keating

avatar
- I'm a Wolf -


☇ Messages : 82

MessageSujet: Re: Let's start the party! Jeu 4 Mai - 11:00

Let's start the party!

featuring Elena Gilbert

La satisfaction acquise de pouvoir payer la prochaine tournée me fit plaisir. Cette certitude acquise, et la mise à l'aise d'Eléna me rendit plus confiante. Elle avait raison, rejouer ne devrait pas être aussi dur, il me fallait proprablement un temps de chauffe et ça reviendrait. Il fallait croire que nous étions en phase. Moi aussi j'avais une préférence pour la version américaine du jeu, et pour toutes ces billes colorées. Contente qu'elle accepte le défi, et riant en découvrant sa modestie et son côté "girl power" face à des rouleurs de mécanique, je m'arrêtais un peu dans mon élan, quand elle précisa qu'elle recherchait dans le genre plus "bad boy". Je ne savais pas si elle plaisantait mais je ne pensais pas m'être aussi bien trompée sur ses goûts. Comme quoi.

Elle prit les devant, en abordant les garçons en question, et moi j'étais reboostée à bloc. Comme prévu, les types mordirent à l'hameçon. C'était presque trop facile pour que ce soit vrai. Je laissais la jeune femme positionner les billes, ce qui m’arrangeait, et me permettait de jauger un peu plus les deux types. On aurait dit deux ados en mal de conquête.

-Let's go! Préparez-vous à sortir les biftons les gars!, les provoquais-je pour tenter de les déstabiliser. Je ne savais pas si cela fonctionnerait. En attendant, c'était sorti assez naturellement, et bien que ce ne soit pas dans le même genre de contexte, j'avais l'habitude de sortir ce genre de phrases.

Je me positionnais tranquillement, montrant que j'étais plus sûre de moi aux hommes, plus que je ne l'étais en réalité, et priais pour ne pas gaffer et faire un trou dans le tapis. Ma crédibilité en prendrait un sacré coup. Je souris, passant presque un bout de ma langue en dehors de ma lèvre, tandis que je me concentrais et préparais à doser mon effort.

Je répondis à la demande d’Elena, en frappant avec assez de force dans la blanche, pour bien faire voyager les autres billes, mais pas trop non plus, pour ne pas dévoiler tous nos atouts aux mecs d'un seul coup. Une fois les boules partant dans plusieurs sens différents et arrêtées, je jetais un œil discret vers la bouille des deux comparses, et fus satisfaite d'y lire un trop plein d'assurance et une certaines complicités dans l'échange de leurs regards. Ils étaient sûrs de gagner la partie, j'avais du leur paraître... FAIBLE.

Je rejouais donc, et "m'emparais" aisément de la bille 1. Il me fallut faire le tour de la table pour m'emparer de la boule 2, que je ratais de peu. Cette fois-ci, je ne l'avais pas fait exprès. Cela faisait quand même longtemps que je n'avais pas joué. Je passais donc la main à l'un des deux joueurs, qui mine de rien, avaient l'air de s'y connaître un minimum. Après avoir empoché 2 boules, une faute fit passer la main à Elena. Les narines du jeune homme semblèrent frémir quelques secondes, tandis qu'il s'efforçait de conserver son calme. Je me demandais quand viendrait le moment de faire jouer mes charmes pour les déconcentrer. J’espérais qu'on ait pas besoin d'en arriver là, cela dit.

Je souris donc à Elena, confiante, sirotant entre deux mon cocktail, tandis que les garçons échangeaient comme pour tenter de déconcentrer Elena.
© Pyphi(lia)


Ma fiche de présentation, Clique ICI

Ma fiche de liens, Clique ICI

Ma fiche de répertoire rp, Clique ICI
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Let's start the party!

Revenir en haut Aller en bas

Let's start the party!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Start start the party || Rudy n'amoureux
» Start the party come on, come on, everyone let's - Red Doors
» Bisounours Party | V. 2.0
» Garden Party
» Dungeon party

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: - Mystic Falls et ses Environs - :: Mapple Street :: The Grill-