AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez| .

1, 2,3, Bébé ! - ft. Elena

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
MessageSujet: 1, 2,3, Bébé ! - ft. Elena Jeu 21 Avr - 21:09

ft. Elena A. Gilbert

1, 2, 3, Bébé !
Le stress m'engloutissait au fur et à mesure que les kilomètres passaient, seul, sans compagnon de route je montais le son de la radio pour m'aider à penser à autre chose. J'étais en route pour l'hôpital de Withmore pour un énième rendez-vous, qui s'avérait être le dernier avant l'accouchement. Celui-ci m'indiquera si oui ou non j'accoucherais "normalement" ou bien par césarienne. J'avais su à la consultation précédente que mon bébé était mal placé et que s'il ne se retournait avant aujourd'hui je devrais effectuer une césarienne programmée, cette simple idée me terrifiait.

J'ai toujours voulu devenir mère, sentir une petite vie en moi et lui donner vie. Comme dans les films, je rêvais de broyer la main de mon mari, tout en essayant de suivre les instructions des sages-femmes qui me demanderaient de respirer, souffler et pousser ; tout en ayant mal à en crever pour qu'ensuite d'un simple toucher avec mon enfant cette douleur soit remplacée par de l'apaisement et un bonheur sans fin. Voilà ce que je voulais, je sais que cela fait quelque peu clicher mais c'est ce dont j'ai toujours rêvé.

Julian n'avait pas pu m'accompagner à ce rendez-vous, ce qui m'avait un peu énervé et qui n'arrangeait en rien mes inquiétudes à propos du bébé. De plus, il se montrait de moins en moins patient et compréhensif depuis peu. J'essayais de me consoler en mettant ça sur le compte du stress dû à la naissance du bébé même si au fond de moi je savais pertinemment que cela avait un rapport avec ses gènes de loups. Il m'avait à plusieurs reprises confié ses inquiétudes sur la "race" de notre enfant, nous ne savions même pas s'il était possible que l'on devienne loup avec seulement un seul parent porteur du gêne. Pour être honnête le surnaturel nous dépassait totalement !

Après m'être garée non loin de l'entrée je me dirigeais vers la secrétaire qui m'indiqua la salle d'attente. La grossesse était une fabuleuse expérience mais, je commençais un peu à saturer et attendais avec impatience la venue au monde de mon petit monstre. Je bouquinais en tapant nerveusement du pied avant d'apercevoir une jolie petite bouille qui m'était devenue familière : Elena . Je l'aurais bien prise dans mes bras ou fais la bise mais, le contexte n'était pas approprié. J'attendais donc d'être seule avec elle pour la prendre dans mes bras, "Elena ! Comment vas-tu ma belle ?". Je l'avais rencontré au début de ma grossesse elle assistait mon médecin et très vite je me pris d'affection pour elle. Elle remplaçait désormais mon docteur qui avait dû changer d'établissement, au début je n'étais pas très enthousiasmée par ce changement mais aujourd'hui mes préjugés se sont envolés et j'ai toute confiance en Elena qui est désormais devenue mon amie.
Revenir en haut Aller en bas
Elena A. Gilbert

avatar
- I'm a Human -


☇ Messages : 1615
☇ Localisation : Dans ton coeur

MessageSujet: Re: 1, 2,3, Bébé ! - ft. Elena Sam 23 Avr - 15:22

Là pour t'accompagner dans chaque pas de cette grossesse

feat. Taylor & Elena
La journée était chargée pour la jeune interne en pédiatrie, qui n’avait jusque-là pas eu une minute pour elle. Depuis son réveil, pleine de vigueur et de dynamisme, Elena se donnait corps et âme dans son nouveau métier qui lui permettait de sauver des vies et qui lui rappelait ô combien il était bon d’être humaine. Suivre les traces de son paternel adoptif, avait semblé être l’une des plus importantes décisions de sa vie, et elle ne regrettait pas une minute d’avoir travaillé comme une dingue pour réussir haut la main ses premières années d’internat. Etre vampire, avant qu’elle ne finisse dans ce cercueil, l’avait quelque peu aidé pour réviser rapidement chacun de ses cours, et bien qu’elle soit redevenue humaine, et qu’elle n’ait pas totalement finie sa formation, elle restait l’une des meilleures dans sa spécialité. En parlant de cela, choisir sa spécialité n’avait pas été simple, et plusieurs choix intéressants s’étaient présentés à elle : chirurgien, médecin généraliste, médecin en néonatologie, ou encore urgentiste en pédiatrie. Et ce fut ce dernier qui répondit le plus à ses attentes. Directement prise sous l’aile du plus réputé pédiatre de la région, elle apprit énormément de leurs rencontres, et face à un tel talent et tant d’empathie, il n’hésita pas une minute à lui léguer ses patients et sa place à l’hôpital. S’il devait y en avoir une pour prendre le relais aux urgences de Whitmore Hospital, ça ne pouvait qu’être elle. Et c’est ainsi qu’elle commençait à se faire un nom, quitte à tomber de fatigue tant elle était demandé par les mamans du coin, inquiètes pour leur grossesse ou bien leur nourrisson. Sautant parfois même des repas, elle ne cessait pourtant de sourire et d’être professionnelle. C’est en mettant les mains dans le cambouis qu’elle apprenait le mieux, et avide de savoir, elle aimait clairement son métier, surtout quand il lui permettait de faire de belles rencontres.

Tandis qu’elle sortait d’un rendez-vous, saluant la patiente à l’entrée des urgences, elle fut appelée par la secrétaire qui lui indiqua qu’elle avait son prochain rendez-vous qui l’attendait en salle d’attente. Un immense sourire se dessinant sur ses lèvres, elle ne se fit pas prier et alla au galop chercher une amie qui venait pour sa dernière échographie. Taylor. Un petit bout de femme avait un cœur d’or, qui attendait un petit pirate qui ne tarderait pas à pointer le bout de son nez. Très professionnelle, elle l’accueillit et la salua avec bienveillance, ne montrant pas le moins du monde combien elle tenait à ce brin de femme. Se lier à un patient était contre le code éthique des médecins, cependant, la brunette n’avait pas pu s’en empêcher. Toucher par son histoire et sa personne, se rencontrant de temps en temps à l’extérieur des locaux, elle s’était prise d’affection, et ne comptait pas s’en détacher. Enfin seules, elle lui ouvrit alors les bras pour l’y recevoir avec tendresse, avant de la faire s’allonger pour l’ausculter. « Je vais très bien et toi ma douce ? Ce ne fut pas trop dur ces derniers jours ? Le petit ne te donne pas trop de mal. Allez, allonges-toi. » L’aidant à se positionner, sa main chaude vient se placer sur son ventre et elle releva délicatement le tee-shirt, tentant de réconforter et d’apaiser son amie dont elle ressentait le stress. « Ne t’en fais pas, je sais que tu as peur pour la césarienne, mais s’il est mal placé et que tu veux l’éviter, je ferai tout mon possible pour le mettre en position » Un petit sourire et elle reprit. « Prête à le voir à l’échographie une nouvelle fois ? »

made by guerlain for bazzart



You're my soulmate


I can't stop loving you

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 1, 2,3, Bébé ! - ft. Elena Sam 23 Avr - 23:02

ft. Elena A. Gilbert

1, 2, 3, Bébé !
- Eh bien ça a été même s'il semble de plus en plus en forme ! En faite j'ai hâte d'en finir, si tu savais à quel point je suis épuisée !

Allongée sur le lit, ma gorge se serrait de plus en plus sachant l'instant de vérité s'approcher à grand pas. Et s'il était mal placé ? Si je devais subir une césarienne ? Serais-je une mauvaise mère de ne pas réussir à donner la vie à mon enfant d'une manière naturelle ? Les questions se bousculaient et se multipliaient dans ma tête si bien qu'Elena se rendit compte de mon inquiétude, celle-ci tenta de me réconforter et m'enleva une pointe de stress. Je lâchais un soupire et secouais la tête de haut en bas, "Merci Elena, tu es formidable" je plaçais ma main au-dessus de la sienne qui était positionnée sur mon ventre pour l'emmener vers le bas où mon petit poussin donnait des coups, j'inspirais bruyamment avant d'acquiescer "Prête !" Julian et moi avions décidé de ne pas prendre connaissance du sexe du petit même si cette question me piquait la langue j'empêchais mes pensées d'atteindre ma bouche.

Je regardais Elena anxieuse, seule une chose me permettait de ne pas partir dans une bataille sans fin avec moi-même : parler. "Elena... Je sais que c'est un peu tôt puisque le bébé n'est pas né, mais je ne vois personne mieux que toi pour accomplir ce rôle, personne qui pourra aimer cet enfant comme je l'aime mis à part toi, tu es l'une des personnes qui a été le plus présent pour cet enfant malgré le fait qu'il soit encore en moi. Bref tout ce blabla pour te demander si tu accepterais d'être sa marraine... Bien sûr si tu ne veux pas ça ne fait rien ! Je comprendrais parfaitement c'est juste que je trouvais ça parfaitement logique de te le proposer, mais ne te sens obligée en rien !" J'arrêtais enfin de parler pour reprendre ma respiration. J'en avais parlé à Julian il y a peu de temps et il avait approuvé mon idée, bien évidemment je ne devais pas en parler aussitôt mais je ne voyais aucun sujet plus adapté que celui-ci dans ce contexte. J'espérais qu'elle accepterait ma proposition cela me tenait vraiment à cœur, mais si elle en venait à la refuser je ne lui en tiendrai pas rigueur sachant que sa vie n'était pas si facile que ça et que son travail lui prenait énormément de temps.
Revenir en haut Aller en bas
Elena A. Gilbert

avatar
- I'm a Human -


☇ Messages : 1615
☇ Localisation : Dans ton coeur

MessageSujet: Re: 1, 2,3, Bébé ! - ft. Elena Mar 26 Avr - 19:02

Là pour t'accompagner dans chaque pas de cette grossesse

feat. Taylor & Elena
Les prunelles de la brune, ne quittant pas le visage de la future maman, un doux sourire avenant sur le visage, elle l’invita à s’installer confortablement. Silencieuse, elle buvait ses paroles, l’écoutant et prêtant aux détails une grand attention. Déchiffrer ainsi le comportement et les dires de ses patients, permettait à l’interne d’approfondir ses connaissances du terrain mais aussi de diagnostiquer rapidement ce qui irait ou n’irait pas d’ailleurs pour la plupart des malades.  Elena ne laissait rien paraître devant son amie, qui était déjà assez inquiète pour deux, et déposa sa douce main sur son ventre. Cette proximité, elle ne l’avait pas avec tout le monde, et il est vrai que pour celle qu’elle considérait comme une amie, elle ferait tout ce qui était en son pouvoir pour l’aider dans cette fin de grossesse qui l’épuisait très clairement. « Bébé prendrait-il maman pour son punchingball ?! Je n’espère pas. Tu sais, la fin du terme est souvent la plus longue période d’après les femmes enceintes…Mais tu verras, il va vite nous rejoindre pour votre plus grand bonheur. Tiens le coup, je sais que tu en es capable. » Pas le moins du monde déstabilisée par la main de son amie qui retrouva la sienne pour la guider à l’endroit où le petit ange se faisait sentir, elle sourit bien d’avantage, émue. Elle allait aider une amie à donner la vie. Qui avait-il de plus beau au monde ? « Tu me diras cela quand je t’aurais évité le pire. Allez-maintenant  regardons si ce bébé est en siège. »

Attrapant le tube de gel, d’une main, puis de l’autre le sondeur, elle appliqua la substance froide sur le ventre de la sorcière, et commença à l’étaler dans un mouvement circulaire. Elle allait lui faire écouter le cœur de son enfant, quand soudain, Taylor s’adressa à elle, pour une révélation qui la laissa toute chamboulée. Ce que lui livrait son interlocutrice était si beau, si inattendu, que l’ancienne vampire ne put retenir son émotion. Le cœur battant à tout rompre d’excitation, les yeux étincelants de joie, elle déposa un baiser sur le front de la demoiselle et répondit totalement emballée. « Tu as bien raison….Je l’aime déjà tellement ce bébé, que ce serait un honneur pour moi d’être sa marraine. Je ne m’y attendais pas, et si je l’avais su, j’aurais pris de quoi te gâter en retour… Si tu savais comme je suis heureuse que tu aies pensé à moi. Je te promets d’être à la hauteur. Et comme je te l’ai dit je vous aime et je serai toujours là pour vous. » Débordante d’affection pour son amie, elle mit quelques secondes à reprendre son calme, alors qu’elle tentait de se contenir pour ne pas crier et sauter partout tant elle était touchée par cette nouvelle. Inconsciemment, elle la reprit rapidement entre ses bras et soupira : « Tu rigoles j’espère, c’est un pur plaisir, et pas une obligation. Mais es-tu certaine à cent pour cent de ton choix…après tout, tu sais combien ma vie peut-être compliquée… » Elle espérait que sa douce ne se rétracte pas, mais si elle venait à le faire, elle pourrait le comprendre. Après tout, il fallait le/la protéger coûte que coûte, et il était hors de question pour elle qu’il arrive quoi que ce soit au bébé par sa faute ou par celle du monde surnaturel qui l’entoure. Chassant au loin cette idée de son esprit, elle reprit avec professionnalisme «  Pour fêter cela que dirais-tu d’entendre le cœur de ton bébé et de l’enregistrer pour Julian ? » Immédiatement, elle amena l’appareil au bon niveau et des battements se firent entendre.


made by guerlain for bazzart



You're my soulmate


I can't stop loving you

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 1, 2,3, Bébé ! - ft. Elena Sam 7 Mai - 22:32

ft. Elena A. Gilbert

1, 2, 3, Bébé !
Mes yeux étaient humides et je ne pus empêcher une larme de s'échapper tant j'étais heureuse et soulager qu'Elena est acceptée ma proposition. J'ouvris les bras pour y accueillir mon amie puis fronçais les sourcils, "Elena, je sais bien que ta vie n'est pas toujours toute rose, mais est que c'est une raison pour privée mon bébé de la présence d'une personne aussi débordante d'amour et bénéfique que toi ? Non, je ne crois pas et puis tu sais bien que j'ai pleinement confiance en toi.", je marquais une pose et plissais les yeux, "Essaierais-tu de te défiler jeune Gilbert ?" disais-je d'un ton faussement outré. J'éclatais de rire n'arrivant pas à garder mon sérieux et repris une nouvelle fois Elena dans mes bras.

J'acquiesçais d'un geste de tête suite à sa question, me refusant d'émettre un seul bruit par peur de louper un battement provenant du cœur de mon petit ange. Mes paupières se fermèrent profitant de chaque battement et une fois de plus je laissais malencontreusement une larme roulé sur l'une de mes joues, j'effaçais rapidement celle-ci d'un revers de main. Je n'aimais pas être aussi démonstrative, ça m'agassais de pleurer pour un rien à chaque fois que l'occasion se présentait, je me sentais vulnérable et Dieu seul sait que dans ce monde de brutes c'est la dernière chose qu'il faut être. Je secouais légèrement la tête pour chasser mes pensées et me reconcentrais sur l'essentiel, mon enfant. Après quelques secondes de silence j'osais enfin affronter l'écran qui montrait mon bébé, j'ouvrais mes paupières et tournais la tête pour regarder l'écran. Je fronçais légèrement les sourcils ne sachant pas exactement dans quelle position il devait être pour que j'accouche normalement. Je me tournais donc vers mon amie, mon regard était assez lourd de sens, je n'avais pas besoin de prononcer un mot pour qu'elle sache ce à quoi je pensais. Je hochais la tête lui faisant comprendre que j'étais prête à entendre le verdict, priant intérieurement pour que mon bébé soit bien placé. Toute la pression que j'avais quittée il y a quelques minutes pour laisser place à la joie remontait à vitesse grand V. Cela paressait fou, s'attacher autant à un être qui n'existe pas encore réellement. Oui, j'étais folle, follement éprise de ce petit être qui deviendrait un jour un grand homme.
Revenir en haut Aller en bas
Elena A. Gilbert

avatar
- I'm a Human -


☇ Messages : 1615
☇ Localisation : Dans ton coeur

MessageSujet: Re: 1, 2,3, Bébé ! - ft. Elena Lun 9 Mai - 20:24

Là pour t'accompagner dans chaque pas de cette grossesse

feat. Taylor & Elena
Surprise par l’annonce que venait de lui faire sa belle amie, Elena submergée par l’émotion, prit sur elle pour ne pas craquer. Elle était véritablement heureuse que la sorcière est pensée à elle pour le rôle de marraine. Ce fut donc sans la moindre hésitation qu’elle y répondit positivement. L’ancienne vampire avait toujours été une femme au grand cœur, et ce n’était pas prêt de changer. Alors oui, elle donnerait tout ce qu’elle avait en son pouvoir pour que son/sa filleul/filleule trouve sa place dans ce monde de brut, et qu’il ne manque de rien. Elle l’aimait déjà alors elle ne doutait pas une seconde que cet amour pour cette petite famille, ne ferait que grandir de manière exponentielle avec l’arrivée du bébé. Ils méritaient d’être heureux, et si elle pouvait agir pour qu’ils le soient, elle le ferait sans broncher. S’imaginant déjà les couvrir d’amours et de cadeaux, elle fut rappelée à la réalité par la voix de son amie. Une nouvelle embrassade, et elle sourit. Plus son amie s’adresse à elle, et plus son cœur bat à tout rompre. Les joues légèrement rosies sous tant de compliments, elle dit d’une voix empreinte d’émotions : « Merci Taylor… Vraiment merci… tu n’imagines même pas combien j’ai hâte. J’espère que je ne te décevrais pas et que je serais à la hauteur. » Son minois allant de droite à gauche en signe de négation, elle était rassurée, et ne put s’empêcher de rire avec elle. Elle ajouta même une boutade sur le ton de l’amusement : « Tu sais bien que j’aurais trop peur des représailles. » Elle la gratifia d’un clin d’œil et reporta son attention sur la raison de la venue de la brunette.

Elles auraient largement le temps pour fêter ça, mais comme d’autres rendez-vous devaient suivre ce dernier, elle ne pouvait pas trop prendre d’extras. Ou très peu si elle ne voulait pas frustrer les autres femmes enceintes en salle d’attente. Laissant le silence s’imposer pour que les battements de cœur de l’enfant soient les plus audibles possibles, Elena se laissa attendrir, mais n’oublia pas d’enregistrer l’instant. Il y avait quelque chose de magique, et une part d’elle espéra pouvoir un jour vivre cela. Etre maman. La gorge serrée, elle prit une grande respiration pour rester professionnelle. Elle ne pouvait pas se laisser aller ici… Et ce même, si elle craignait de ne jamais pouvoir ressentir ce bonheur. Avoir un enfant serait prendre un risque, qu’elle n’était pas sûre de vouloir assumer. Aussi beau soit-il, elle trouvait cela égoïste. Elle était humaine maintenant et elle ne pourrait rien contre cette menace surnaturelle qui pèserait sur son bébé. Perdue, elle ne savait plus si elle pouvait s’offrir cette nouvelle chance comme elle en connaissait les conséquences. Un jour viendrait, elle aurait un choix à faire, mais plus elle y réfléchissait et plus elle repoussait l’échéance. Et pour cacher ses noires pensées, elle afficha un tendre sourire. C’était plus simple… plus sûr. Puis il était de toute manière hors de question qu’elle embête son amie aujourd’hui avec cette chose qu’elle finirait par surmonter, comme elle l’avait toujours fait.

Ses yeux rivés vers l’écran, elle subit rapidement les regards plein d’inquiétude de la future maman, et elle décida d’enfin lui donner une réponse. Un air rassurant sur le visage, elle sourit. « Il n’est plus en position assise. Tu n’as donc pas à craindre une césarienne s’il reste ainsi. Il faut croire qu’il a ressenti ta peur et qu’il a décidé de se tourner un peu, pour nous offrir une seconde bonne nouvelle. »


made by guerlain for bazzart



You're my soulmate


I can't stop loving you

Revenir en haut Aller en bas

1, 2,3, Bébé ! - ft. Elena

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Agréable compagnie [ Elena ]
» L'Atelier d'Elena
» Ce que je veux ? [PV Elena] TERMINER
» Chacun a en lui son petit monstre à nourrir [PV Elena]
» Elena || Life is about pain and suffering

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: - Flood & Co - :: Les archives :: Les rps finis & Abandonnés-